[05/02/2022] One Card Wonder, Majesty, Pinguine Deluxe X 2, Can’t Stop

Aucun gros jeu aujourd’hui mais un enchaînement de 5 parties sur 4 jeux différents éprouvés :
One Card Wonder : une nouveauté que nous jouons déjà pour la troisième fois, en intégrant les leaders aujourd’hui,
Majesty : parce que ça faisait trop trop longtemps…
Pinguine Deluxe X 2 : pour le look splendide des pingouins et la non connaissance du jeu par Leila (pas joué depuis 2013 pour moi !),
Can’t Stop : pour se finir tranquillement.
Bonne lecture !

ONE CARD WONDER

Petit retour à ce jeu sorti tout récemment et en utilisant, en plus, l’extension Leaders fournie dans la boîte…
Personnellement, je vais essayer de construire le Parthenon tout en profitant du pouvoir de Ramses II. La particularité des Leaders est d’être joués quand on veut et d’en appliquer l’effet (one shot le plus souvent) sauf si les autres joueurs se coordonnent pour payer les coûts de contre. Mon leader me permettra de détruire un niveau de merveille de mes (donc mon) adversaire…
Leila, de son côté, va tenter de construire le Bedouin Camps, lequel comporte 10 niveaux contre 12 pour moi.
Je démarre très fort avec 4 niveaux de merveille construits très rapidement, ainsi qu’un aménagement pour rendre les cubes bleus jokers une fois par tour…
Leila ne traîne pas non plus…
Comme ma fillotte n’a plus que deux niveaux de merveille à construire, je joue spontanément ma tuile de Ramses II histoire de la ralentir un tantinet…
Plus qu’un niveau à construire pour moi… mais il est trop tard ! Je le sais déjà.
Et oui, elle termine la partie sans que j’ai pu faire quoi que ce soit et, encore plus fort, sans avoir eu besoin de sa tuile de leader !!!
Bravo ma fille…
Pour moi, ça restera inachevé et un poil frustrant.

Durée de cette partie : 30 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de cette partie :

Niveaux construits Total avec coefficient
Leila 10/10 1
Ludo le gars 11/12 0,92

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le plaisir de revenir à ce petit jeu bien élégant,
– Le principe de l’extension des Leaders (« contrer » la carte requiert un paiement global des adversaires),
– La durée des parties.

On a moins aimé
– L’extension Leaders à deux joueurs qui fait Pschitt,
– Un côté un peu mécanique et peu excitant de l’ensemble quand même surtout à deux joueurs où ça ne se joue sur rien…
– L’anglais omniprésent et nécessaire.

————————————————————————————————————
MAJESTY

Majesty… ça faisait longtemps ! J’en profite pour que Leila s’entraîne sur l’explication d’une règle de jeu : elle fait comme si je ne connaissais pas le jeu, réalise la mise en place (en mixant cartes A et B) et détaille les spécificités des cartes B.
Voilà, on va pouvoir y aller avec l’enchaînement suivant des cartes de gauche à droite : ABABAABA.
Après trois tours de jeu…
A mi-partie… Oui ça va bigrement vite ce jeu !
Leila va certainement l’emporter, profitant, en cours de partie, d’un gain de 16 PV en raison de deux cartes que j’avais envoyées à son dispensaire + deux cartes de nobles qu’elle avait elle-même posées. Je crois que, sur ce coup, j’ai été moyen et aurais dû lui chiper quelques sorcières pour que les cartes du dispensaire ne reviennent pas en jeu…
Voici mes éléments finaux.

Durée de cette partie : 20 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Sous Hôpital Cartes différentes Majorités Total
Leila 94 0 7 X 7 = 49 10+12+12+15+16 208
Ludo le gars 69 0 7 X 7 = 49 10+12+8+14+15+16 193

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le plaisir de pratiquer ce jeu, même à deux joueurs, avec le hasard pour placer les cartes côté A ou côté B,
– L’envie d’enchaîner les parties parce que 20 minutes c’est ultra-compact !

On a moins aimé
– Pourquoi n’y a-t-il jamais eu d’extension alors que la boîte était calibrée pour ça ??? 🙁

————————————————————————————————————
PINGUINE DELUXE X 2

Incroyable quand même que Leila n’ait jamais joué à cet excellent jeu topologique où le seul but est de nourrir nos pingouins d’un maximum de poissons, en veillant à ce qu’ils puissent se déplacer le plus longtemps possible…
La mise en place de notre première partie est faite : Leila déplacera les rouges et moi les verts…
Premier tour effectué et Leila se rend vite compte qu’il faut veiller à se réserver des zones et à ne pas se laisser isoler / enfermer dans des espaces trop restreints…
Un peu après…
Fin de la première partie, sachant qu’à part la tuile de banquise isolée et celles sous les pingouins rouges, je vais empocher toutes les autres !
On recommence, forcément… Seul bémol avec ce jeu : le temps de mise en place franchement disproportionné par rapport à la durée de la partie.
On est partis !
Le jeu est plus serré et la banquise est encore relativement accessible à tous les deux…
Aïe aïe aïe pour Leila : je crois qu’elle perd du temps en haut à gauche avec son pingouin qui prend bien son temps…
Oui, c’est clair. Ça sent bon pour moi…
Trop tard sûrement…
Fin de notre deuxième partie avec seules les deux tuiles du centre et celles sous les pingouins de Leila que je n’aurai pas.

Durée de ces parties : deux fois 20 minutes – Note de ces parties : 17 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 Partie 2
Leila (rouge) 41 37
Ludo le gars (vert) 58 59

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La qualité fabuleuse du matériel : ah, ces pingouins !!!
– L’élégance absolue du système de jeu : on avance en ligne droite, sans sauter ni pingouin ni trou, jusqu’où on veut et empoche la tuile d’où on est parti,
– Le jeu parfait pour présenter le jeu de société moderne : on s’en est souvent servi comme ça au club…

On a moins aimé
– Le temps d’installation…

————————————————————————————————————
CAN’T STOP

Et pour finir cette belle après-midi ludique style petits jeux : Can’t Stop de Sid Sackson dans une version que Leila ne connaissait pas. Ça grimpe sur la montagne…
Leila va utiliser les jetons bleus et moi les verts. Dommage que les dés soient verts également, tout comme les énormes (et super agréables) totems de pose… On se demande pourquoi le noir ou le blanc n’a pas été retenu par Franjos. 🙁
Fin de premier tour, avec des progressions plutôt prometteuses non ?
Père et fille dans le Paradis Jeux…
Leila est en bonne position pour l’emporter avec trois jetons franchement proches du haut des colonnes…
Elle en valide déjà deux…
Allez, je la rejoins sur deux autres colonnes ! Money time…
Oh, oh, joli le double 11 non ? 😉
Les choses sont claires mais quelle belle partie franchement !

Durée de cette partie : 25 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Colonnes terminées Total
Leila (bleu) 5 et 9 2
Ludo le gars (vert) 7, 8 et 11 3

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le plaisir, encore et toujours sur ce jeu, franchement nickel !
– Jouer avec de gros totems est quand même très agréable…

On a moins aimé
– Le choix des couleurs des totems et des dés par cet éditeur,
– Le tapis qui a du mal à rester bien à plat.

————————————————————————————————————

2 commentaires à propos de “[05/02/2022] One Card Wonder, Majesty, Pinguine Deluxe X 2, Can’t Stop”

  1. C’est marrant. Je l’ai ressorti cette semaine avec grand plaisir ce Majesty.

    Il n’a pas dû très bien marché pour ne pas avoir sorti d’extension.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 1 = cinq