[05/04/2020] Charterstone – Partie n°9

Oh oh oh, le retour de ce jeu à campagne hyper immersif, toujours pendant cette période de confinement qui dure depuis 3 semaines à présent… Oui, voici donc Charterstone – Partie n°9 !!!

Evidemment, je le rappelle encore, si vous n’avez jamais joué et que vous envisagez de le faire un jour, surtout n’allez pas plus loin, vous vous gâcheriez le plaisir… SPOIL !!!

CHARTERSTONE – PARTIE N°9

La partie n°8 va intégrer une facette non encore explorée dans le jeu : la course contre le temps ! J’y reviens, mais Leila est déjà très intéressée…
Voici donc l’objet qui va drastiquement modifier notre manière de jouer : nous n’allons pas tarder à l’allumer, cette petite bougie (beaucoup plus petite que celles dédiées aux illuminations ou aux chauffe-plats)…
Voici la zone de Leila, en début de partie, avec deux personnages, oui vous voyez bien, puisqu’elle a débloqué la ligne de gloire les concernant…
Voici ma zone, avec déjà de nombreuses ressources, pack que j’avais anticipé en fin de la partie n°7, dans l’idée de construire très rapidement l’usine à golems…
Allez, sans plus attendre, et sans mettre le feu à la mezzanine, j’allume la petite bougie, comme le prouve la petite vidéo ci-dessous…
Et voilà ! Alors, comment cela fonctionne-t-il ? Très simple : si la bougie s’éteint pendant votre tour, vous n’empocherez pas le point de gloire bonus offert par la carte de consigne ! Oulha, ça fait peur, ça va inciter à jouer vite !!!
Et c’est parti, avec une Leila un tantinet stressée par la bougie ma foi… 😉
Et là, c’est le drame : c’est notre automate Tomate qui récupère un cube brun sur un bâtiment et qui, en vertu de la consigne, doit éteindre la bougie ! Je ne parviens pas à croire qu’aussi vite dans la partie et sans que l’on puisse contrôler la chose, on se retrouve sans ce petit artifice de stress… 🙁
Ouf de chez ouf ! Sentant une sorte d’erreur / omission dans la règle, je me plonge dans l’errata / FAQ que j’avais téléchargé sur le site de l’éditeur. Regardez ce que nous indique le paragraphe en face de mon index : « Pendant la partie n°9, l’automate éteint la bougie quand il prend son 2ème cube brun » ! Franchement, ça craint que ce ne soit pas écrit dans les règles de base… Ouf, on va pouvoir continuer à jouer avec la bougie !!!
Voici donc la vue en fin de premier tour…
Je construis, peu après, la Tour de garde qui permet d’obtenir des golems contre la défausse de deux cubes verts…
Et la bougie est toujours là, fièrement allumée, même si on voit bien la zone d’aluminium du fond maintenant, signe que les minutes sont comptées… Si je vous dis qu’on commence à deviner ce qui pourrait bien être indiqué sous la zone grisée à gratter de la carte de consigne ? Oui, on se dit qu’il se pourrait bien que le Roi éternel espère que la bougie, tel un phare dans la nuit, soit toujours allumée en fin de partie, histoire qu’il puisse rejoindre notre village sans encombre… On s’en persuade et on essaie de jouer encore plus vite !
Allez, Leila, colle-moi vite ce nouveau bâtiment sur ton île volante ! Le marqueur de progrès est encore bien loin de sa case d’arrivée…
Je réalise mon premier objet dans ce jeu, toutes parties confondues ! Je défausse 2 blés + 1 courge et empoche 6 PV ! Pas mal…
Sur le tableau des quotas, grâce au Port des Nuages, je place pas moins de 3 cylindres, ce qui m’évite de faire la voiture balai sur la piste de scores pour une fois… 😉
Oh, oh, de l’avance au score, j’ai ! Et c’est sans compter sur la piste de réputation… 😉
Leila construit un deuxième bâtiment, à nouveau sur une île et je crois pouvoir dire qu’elle a ainsi rempli toutes ses capacités de construction : 6 cases sur le plateau + 4 îles !
Et, enfin, voici le marqueur de progrès qui rallie la case d’arrivée !
Yes, la bougie est toujours allumée après 1 heure 15 de jeu ! Incroyable… On va pouvoir vérifier sur la carte de consigne si nous avons eu raison de jouer aussi vite.
Voici la vue générale du plateau, pour le moment, avec nos deux marqueurs de score au deux premières places, avant le décompte de la réputation. Certes, les automates étaient redescendus à une force de 3 en fin de la partie n°8, mais quand même, on est loin d’être ridicules ce soir !
Petite vue dans la zone « de tout le reste » ! Il y en a du petit bordel… Vous noterez que j’ai validé l’objectif d’avoir au moins trois cylindres sur la piste de réputation, tandis que Leila, une nouvelle fois, n’y est pas venue ! Chacun sa manière de jouer, visiblement, mais là, aussi bien le tableau de quotas que la piste de réputation se mariaient bien avec les objectifs…
Et, une nouvelle fois, c’est Leila qui gratte la carte de consigne… Suspense, suspense…
Ah ah ah, on avait deviné !!! Et la bougie brule toujours ! Nous pouvons être -très- fiers de nous…
Leila souffle avec bonheur la bougie avant que nous ouvrions la caisse P…
Ah, ça, le Roi éternel est content : deux têtes jaunes ! Nous récupérons les éléments indiqués dans la boîte Index mais ne les lisons pas de suite : encore plein de nouveautés en perspective, autant attendre de mettre en place la partie n°10 !
Et qui est le gagnant ce soir ? 😉
Voici les éléments récupérés : ça semble inquiétant cette phrase : « L’occupation commence »… 🙁

Durée de la partie : 1 heure 15 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Piste Réputation Total
Automate Aû (jaune) 33 4 37
Leila (bleu) 44 0 44
Automate Tomate (rouge) 39 6 46
Ludo le gars (vert) 48 10 58

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Les cartes de consigne qu’il faut vraiment lire avec attention, voire entre les lignes, comme en atteste notre sentiment qu’il fallait que la bougie soit encore allumée à la fin de la partie,
– Les bonnes idées de ce jeu, avec cette toute petite bougie, stressante à souhait !
– L’impression qu’on navigue en terrain de connaissance sur le jeu maintenant et que c’est franchement agréable !
– La non-envie d’aller trop vite au bout de la campagne à présent, on s’attache à ces moments partagés entre père et fille (il ne nous reste plus que 3 parties)..
.

On a moins aimé
– La règle et ses manques préjudiciables au jeu : l’absence de mention particulière pour la bougie en ce qui concerne les automates, franchement, ça s’est joué à rien de rien qu’on ne termine pas cette partie correctement !!!

————————————————————————————————————

Une réponse à “[05/04/2020] Charterstone – Partie n°9”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


1 × = un