[05/06/2021] My City – Épisodes 7 8 9, 24 h – Mission 3

Troisième séance sur My City de Reiner Knizia, avec les épisodes 7, 8 et 9, correspondant au chapitre 3 du jeu…
Ensuite, nous revenons à un jeu à multiples ouvertures également, délaissé ces derniers temps, et pourtant vraiment très très sympa : 24 h – Mission 3.
Dans ce scénario, on va prendre des risques avec nos vies : ça se déroule pendant la guerre…

Bonne lecture !

MY CITY – ÉPISODES 7 8 ET 9

Poursuite de la campagne, donc, avec les épisodes 7 à 9 du chapitre 3…
L’inondation ! Tel en est le titre…
Pour cet enchaînement d’épisodes, nous n’aurons pas le droit de construire à gauche de la rivière, ce qui va restreindre nos possibilités et raccourcir les parties (ça, c’est cool Monsieur Lenteur…) 😉
Au premier tour, chacun a placé le L bleu en miroir…
Il faut cacher ce que l’on fait au cas où des gens veuillent copier… 😉
C’est chaud, c’est serré, ça limite clairement nos possibilités !
Voici le plateau de Leila en fin d’épisode 7…
Et celui de Fabrice…
Et le mien. Tiens, tiens, si je gagnais pour une fois ? 😉
Leila, en tant que dernière, colle un autocollant d’arbre sur une case de forêt avec un point…
Fabrice, en tant que joueur moyen (deuxième), colle un autocollant de case vide sur une case pointée de forêt…
De mon côté, je n’ai rien collé, et nous voici en début de deuxième partie du jour, sur l’épisode 8… Vous noterez qu’une scierie est apparue sur le plateau de chaque joueur, positionnée sur les cases H11 – I11, avec l’obligation de placer sa première tuile contre la scierie et non contre la rivière…
Un peu plus tard… A savoir qu’on a tous les trois réalisé exactement les 4 mêmes premiers placements !!!
Fin de l’épisode pour Leila, sur cette configuration de plateau…
Le plateau de Fabrizio…
Et le mien !
Cette fois, c’est Leila qui l’emporte et je termine dernier. Pourtant c’était serré…
C’est Fabrice qui s’en sort le mieux avec deux croix également, mais avec deux autocollants collés contre un seul chacun pour Leila et moi… Il fait bon être moyen visiblement… 😉
Début du neuvième et dernier épisode du jour… Avec l’obligation de respecter la difficile règle de ne pas pouvoir passer, rencontrée initialement à l’épisode 6 !
Et avec aussi la règle hallucinante de pouvoir construire sur… la forêt !!!
Le plateau de Leila en fin de cette dernière partie du jour…
Celui de Fabrice…
Et le mien…

Durée de ces parties : 15 minutes puis 15 minutes puis 30 minutes – Note de ces parties : 15 / 20

Scores de la première partie :

Piste Arbres Rochers Prairies vides Couleurs Puits Églises Total
Leila (cerf orange) 8 7 -4 -6 3+1+2 0 0 11
Fabrice (ours rouge) 9 5 -4 -4 3+1+3 4 3 20
Ludo le gars (loup gris) 9 4 0 -4 4+1+3 4 3 24

Scores de la deuxième partie :

Piste Arbres Rochers Prairies vides Couleurs Puits Églises Total
Leila (cerf orange) 9 8 0 -4 7+2+1 0 0 23
Fabrice (ours rouge) 10 5 0 -5 5+2+1 4 0 22
Ludo le gars (loup gris) 10 6 -2 -3 2+2+2 4 0 21

Scores de la troisième partie :

Piste Arbres Rochers Prairies vides Couleurs Puits Églises Total
Leila (cerf orange) 10 8 0 -11 2+2+3 0 0 14
Fabrice (ours rouge) 10 5 0 -7 2+2+3 4 3 22
Ludo le gars (loup gris) 10 4 -2 -12 3+2+2 8 3 18

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le peu de changements de règles, pour une fois, d’un chapitre à l’autre et ça fait du bien (ça repose),
– L’interdiction de construire à l’ouest de la rivière (pour les 3 épisodes) et la construction autorisée sur la forêt de l’épisode 9,
– Le bon petit plaisir aujourd’hui, jouée sur un bon rythme..
.

On a moins aimé
– L’obligation de démarrer contre la scierie (épisodes 8 et 9) génère des ouvertures assez proches entre les joueurs..
.

————————————————————————————————————
24 H – MISSION 3

Après plus d’un an sans y être revenus, nous voilà attablés autour de 24 h, un jeu semi-coopératif , asymétrique, où un joueur joue seul contre les autres. Le sort désigne Fabrice pour incarner l’équipage allemand, à bord d’un sous-marin, dont le but est d’anéantir 4 bases militaires, alors que Leila et moi jouons les alliés qui tentons de le détruire… Oui, cela se passe pendant la Deuxième Guerre Mondiale… 😉
Le plateau de cette mission (parce qu’il y en a 4 en tout dans la boîte, je le rappelle) représente une zone maritime avec des hexagones de mer (numérotés) et des hexagones d’îles (avec des lettres). En début de partie le joueur allemand note sur son feuillet (caché par un paravent) un numéro d’hexagone, puis les alliés placent les trois bateaux sur des points blancs en bordure d’îles…
Comme dans les autres scenarii du jeu, un décompte des tours sera opéré (ici représentant le carburant du sous-marin qui s’étiole) jusqu’à ce qu’un clan l’emporte !
A notre premier tour, pour Leila et moi, nous avons déplacé nos bateaux d’un cran (coût de 1 PA) puis opéré un sonar pour sonder les 3 cases adjacentes : le sous-marin de Fabrice ne s’y trouvant pas, nous avons indiqué son absence avec les jetons orange transparents.
Dès le tour suivant, au lieu de se déplacer d’une case, Fabrice tire sur une des bases militaires ! Il en a 4 précises à détruire pour l’emporter, comme indiquées sur la carte qu’il a piochée au début de la partie). Cela va nous donner beaucoup plus d’indications et nous allons donc modifier notre système de localisation avec les jetons orange.
Comme il a tiré avec un missile de portée 3, on en déduit qu’il peut se trouver sur l’une des cases marquées par un jeton orange, moins celles où on a pu lancer un sonar dans la foulée (les 40 et 49).
Ça rend super bien ce jeu : on s’y croirait !!! 😉
Un peu plus tard, après avoir dépensé un tiers de son carburant, Fabrice détruit une seconde base, avec un missile longue portée (de valeur 5) et on a l’impression, Leila et moi, de ne pas être assez rapides pour se déplacer et le localiser… Ça couine.
Miracle : le bateau rouge l’a repéré sur l’une des cases adjacentes à lui-même, ce qui va nous permettre de tenter de l’intercepter, à condition que les bateaux bleu et vert arrivent sur la zone assez rapidement…
Vraiment le jeu est plaisant et tendu et on passe un super bon moment !
Bam ! Non seulement le sous-marin s’est un peu fait enfermer dans cette zone du plateau, mais il a aussi été repéré et anéanti par la mine anti sous-marin que je viens de larguer sur l’hexagone 46 !
Comme la partie est terminée, nous pouvons débriefer et se régaler, avec la carte des bases à détruire pour Fabrice : M, J, L et F.
Et, enfin, pour être complet, voici le feuillet de notation de Fabrice…

Durée de cette partie : 40 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Bilan
Fabrice (allemand) défaite au 15ème tour (2 bases détruites sur 4)
Leila et Ludo le gars (alliés) victoire !

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’immersion dans ce jeu qui simule la traque d’un sous-marin par des bateaux équipés de missiles, tandis que celui-ci essaie de détruire 4 bases positionnées sur des îles : le meilleur des 4 scenarii à mon avis !
– La simplicité des règles et leur fluidité,
– La grosse envie d’y revenir, sur ce scénario et sur les autres,
– L’incroyable pari de la petite maison d’édition Zacatrus ! de proposer 4 jeux de très grande qualité et bien différents, dans une boîte aussi compacte..
.

On a moins aimé
– L’impression de manquer d’informations pour localiser le sous-marin, clairement, surtout quand il utilise l’un de ses deux jetons de super fuel (mais on doit l’accepter pour que le jeu soit équilibré je pense)…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf − = 3