[05/11/2021] Maracaibo – Histoire 9

Fous que nous sommes, Leila et moi, on n’en avait pas assez et nous le ressortons uen nouvelle pour vivre Maracaibo – Histoire 9 !

Je peux vous dire qu’on se régale et qu’on passe de tels bons moments entre père et fille sur ce jeu que les résultats des parties sont juste anecdotiques…

MARACAIBO – HISTOIRE 9

Et voici déjà notre 9ème partie de la campagne, dont pas moins de 4 pendant ces vacances scolaires de la Toussaint ! Ravis nous sommes, d’où le petit délire de Leila en entame de cette après-midi ludique…
Rappel de la carte Histoire n°54 sur laquelle nous étions restés il y a 3 jours…
Ma main de cartes, au départ, ne fait pas rêver du tout, avec pas moins de 4 cartes identiques : « Envahir un village » qui coûte une blinde !!!
Bon, il va falloir faire des choix pour en écarter 3…
Leila opte pour une carrière de Courage.
De mon côté, j’y vais sur l’Expérience ! J’avais bien aimé mes nombreuses quêtes réussies lors de la précédente partie, alors j’ai envie de m’obliger à en réaliser un maximum (au moins 6 en tout cas) !
Début de partie, entamée par votre serviteur, de manière tout à fait classique…
Incroyable : je fais le tour du plateau en 3 tours jusqu’au lieu n°18 où se trouvait la tuile Histoire n°1 ! Leila en couine encore…
Fin de première manche en… 20 minutes chrono !!!
La carte Histoire révélée nous offre un choix et nous sommes unanimes en deux secondes : nous allons lire la carte n°55 pour sauver Sophie au plus vite !
La partie est, comme toujours, ultra plaisante…
La manche n°2 se termine super rapidement également, puisque, au final, nous avons bouclé les deux premières manches en 1 heure pile ! A noter que sur les pistes d’influence des nations je m’amuse bien en y allant sur les trois, déboussolant, là encore, la demoiselle qui joue avec moi… 😉
Vue de nos plateaux respectifs à mi-partie donc, avec seulement 4 cartes de construites en ce qui me concerne, et ça ne changera guère d’ici la fin de la partie !!!
Et encore une carte Histoire que je lis car j’ai été chercher la tuile n°2…
Ah, là, il va falloir qu’on s’entende pour réussir à terminer la carte n°59, même si un jeton sera placé de base puisque nous sommes deux joueurs : il va falloir 3 arrêts en tout pour la terminer (un d’un joueur et deux de l’autre)…
Je ne tergiverse pas, en commençant la manche n°3, en me rendant directement sur la ville de Santa Domingo, histoire de réaliser deux prometteuses explorations, au nez et à la barbe de ma fillotte…
Incroyable enchaînement de coups, avec ma promotion en tant qu’Amiral (6 quêtes empochées), 5 espions et 6 niveaux d’armes sur mon navire), 5 améliorations de navire effectuées et une somme rondelette en doublons ! Sans parler de la nouvelle carte Histoire que je valide ! Leila ne se sent pas si loin, mais j’avoue en douter…
On se régale malgré l’écart qui se creuse à mon avis. Au passage, reluquez ma fortune au premier plan, alors que Leila totalise 4 sous…
Fin de troisième manche et les écarts sur la piste de scores sont éloquents… Mais Leila y croit toujours ! Incroyable, franchement…
Lecture des deux cartes Histoire pour la quatrième manche, avec le début du chapitre 10, ce qui nous rapproche vraiment de la fin de la campagne (si j’ai bien compris, il y a 11 chapitres en tout). On aura comme un manque à la fin… 🙁
Leila démarre en trombe la quatrième manche en allant sur Santa Domingo et je lui emboîte le pas !
Finalement, c’est moi qui termine la tuile placée sur Caracas…
Je franchis la barre symbolique des 100 PV bien avant la fin de la manche… A noter que mon explorateur est arrivé au bout de sa piste et qu’avec l’action de Village bonus, j’ai construit un bâtiment de prestige !
Je récolte encore une tuile Histoire, la n°4 cette fois. Leila n’en peut plus !!! Il lui faut une deuxième quête si elle veut terminer sa carte de carrière…
Fin de la quatrième manche, avec une Leila toute contente d’avoir réussi à prendre la tuile de quête du Hollandais Volant sur la piste d’exploration, lui permettant ainsi de terminer sa carte de carrière. De mon côté, j’ai mis à profit mon dernier combat (lieu n°20) pour faire terminer l’Espagne en première position sur les nations. Et j’ai construit un second bâtiment de prestige, tandis que Leila a construit celui qu’elle visait depuis longtemps…
Petite vue rapprochée de ces deux zones…
Les éléments de Leila une fois la partie terminée, avec beaucoup plus de cartes construites que moi ! Mais on ne peut pas tout faire, tout choix est un renoncement, et patati et patata…
Mes éléments une fois la partie terminée avec seulement 7 cartes de construites ! Mais que je les ai bien rentabilisées pour le coup…
Et, pour finir, les dernières lectures de cartes d’Histoire, sachant qu’on lira n°64 en début de notre prochaine (et dernière ? avant-dernière ?) partie…

Durée de cette partie : 3 heures – Note de cette partie : 19 / 20

Scores de la partie :

Décompte final
Piste Carte Revenus Cartes construites Cartes de prestige Nations Total
Leila (bleu) 66 8 5+10 29 12 3+6+6+12 157
Ludo le gars (vert) 126 2 0+4 14 10+12 6+9+30+8 231

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’envie d’aller au bout de la campagne mais… on a trop peur que le jeu nous manque après ! Un peu comme lorsqu’on repousse le moment de finir un bon livre,
– La durée de la partie du jour, 3 heures pile, justifiant de rehausser encore la note du jeu d’un point,
– Les nouvelles stratégies encore explorées aujourd’hui, avec seulement 7 cartes de construites pour moi par exemple, ou encore le tour du plateau bouclé en seulement 4 actions…

On a moins aimé
– L’écart entre nos scores, même si Leila semble s’en moquer complètement, moi ça m’attriste un peu…


————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 5 = trois