[05/03/2010] Archaeology

Fraîchement débarqués à Cannes, sur le coup de 1 heure du matin, en gros, nous ne voulions pas forcément nous engager dans un jeu trop long, histoire de profiter aussi des uns et de autres présents au Off ce soir. Du coup, nous nous lançons dans une petite partie de Archaeology, jeu de l’année australien 2008, et nous passons un bon moment…

 

ARCHAEOLOGY :

 


Archaeology est un jeu de fouilles archéologiques, dans lequel chaque joueur essaie de valoriser ses objets découverts en les exposant au musée par séries. Ainsi, un même objet
amassé et exposé en 3 exemplaires rapportera plus de points qu’un seul exposé en trois fois. Au centre, la pyramide qui pourra être fouillée soit en exposant 1 plan, soit 2 plans,
soit 3 plans…

Le jeu convient parfaitement bien pour cette petite nuit cannoise, avec ici Jacques qui s’apprête à jouer la première carte de sa main…

Jacques opère la première fouille de la pyramide, en jouant une carte de plan, et il empoche pas moins de 3 cartes qu’il ajoute à sa main, prêtes à être vendues…

Romain ne va pas tarder à aller piocher une carte dans la main de Pierre, grâce à une des 8 cartes voleurs. C’est ces cartes-là qui nous interdisent d’attendre trop longtemps pour
exposer nos trouvailles au musée, quitte à marquer moins de points…

Je réalise la seconde fouille de la pyramide, en jouant 2 cartes de plan, et j’empoche donc 5 cartes. Forcément très utile pour avoir encore plus de choix. Forcément assez hasardeux
aussi, car si on ne pioche jamais de carte de plan, on ne peut pas espérer grand chose (n’est-ce pas Pierre)…

Vue générale de la situation alors que la moitié des cartes voleurs sont déjà sorties et que Jacques et moi-même sommes relativement bien placés. A noter que Jacques a vendu deux
Masques de Toutankhamon sur les 4, histoire d’être bien sûr que nous ne pourrons pas nous en servir pour remonter sur lui…

Jacques continue son anti-jeu parfaitement légitime et évidemment très énervant, surtout pour Pierre et Romain : il vend une carte de plan, interdisant du même coup toute nouvelle
exploration de la pyramide !

Les huit cartes voleurs sont à présent sorties et nous arrivons dans les ultimes tours de jeu, ceux où l’on vend forcément ce qu’on a en main. Du coup, la partie se termine
rapidement et sans surprise…

Les cartes vendues par Romain…

Les cartes vendues par Pierre…

Les cartes vendues par Jacques…

Les cartes vendues par votre serviteur…

Pour le plaisir, une vue à 360° de la salle de la Rotonde (le lieu du Off !), ce même soir vers les 4h00 du matin…

Bilan synthétique :

On a aimé
– La fluidité du jeu,
– Sa grande interaction,
Sa portabilité et son intérêt cependant.

 

On a moins aimé
– Le hasard qui se situe à plusieurs niveaux : sans piocher de cartes de plan, on ne peut, à priori, pas vraiment gagner ; de même pour les cartes Voleurs pour affaiblir un
adversaire ciblé.

Scores de la partie :

Romain : 42
Pierre : 42

Jacques : 64
Ludo le gars : 50

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

 

Durée de la partie : 30 minutes

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 × deux =