[05/04/2002] Carcassonne + der Fluss + Die Erweiterung

Participants
– Julie, qui se prend pour la reine des remparts,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Cette partie est historique, puisque nous avons intégré l’extension de Carcassonne pour la première fois, et je peux vous dire que l’on s’en rappellera longtemps !

En effet, au sortir d’une partie de Java somme toute rapide et décontractée, nous nous somme sentis la capacité de faire un « p’tit Carcassonne, c’est toujours sympa et pas prise de tête »…
Laissez moi vous dire que l’extension modifie complètement la donne et que cette partie a manqué de rester inachevée !

Julie prend les rouges et moi les verts, on ne change pas des couleurs qui gagnent (pour qui ?).
Nous plaçons l’ensemble des tuiles dans un grand sac papier, car le dos légèrement plus clair de l’extension risquait d’être détecté à la vue.

La totalité de la partie se déroule dans une ambiance surnaturelle : réflexion intensive à tous les tours pour Julie et grosse fatigue permanente pour moi. Bref, une partie éprouvante pour tous les 2, en près de 3 heures de jeu !!!

Décompte final
Je gagne malgré tout la partie avec un total de 152 points à 126.

Débriefing
Plusieurs enseignements :
– L’extension complexifie le jeu à l’extrême : si l’on essaie de placer convenablement les cathédrales et les étangs, et que l’on joue, comme nous, sans faire de trou sur le terrain et avec la rivière,
– La durée de jeu est considérablement allongée : au moins une heure voire deux de plus !
– Carcassonne sort de la catégorie des jeux moyens pour accéder à celle des gros jeux,
– Le hasard est plus présent qu’auparavant, si l’on considère que ne pas tirer une seule abbaye de toute la partie est du hasard, de même que tirer toutes les tuiles de l’extension sauf les 2 cathédrales avant la moitié de la partie.

En clair, ça ressemble à Carcassonne, il y a des tuiles comme dans Carcassonne, il faut bloquer son adversaire comme dans Carcassonne, c’est de l’amiante ;-)) comme dans Carcassonne, mais ce n’est plus Carcassonne. C’est fondamentalement un autre jeu, plus lourd, plus complexe et plus riche encore.
Nous jouerons avec l’extension pour les grandes soirées, mais sans celle-ci pour les petites parties de détente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− trois = 3