[05/10/2008] Can’t Stop

Poursuite de notre grand week-end familial et ludique à l’occasion. Alors que j’avais apporté une grosse vingtaine de boîtes, je désespère un peu de vraiment jouer lors de ce grand rassemblement.
Etonnant, non ? Certes, on a bien poussé quelques palets à Carabande (l’un des jeux favoris de Tristan), certes on a bien géré les équilibres à Bamboleo, mais on n’a pas vraiment fait de jeu au sens s’asseoir et jouer du terme. C’est pourquoi, le dimanche, sur le coup de l’apéro, je propose à qui veut une partie du toujours sympathique et  indémodable Can’t Stop de Sid Sackson. 3 volontaires plus tard, on attaque cette petite partie, en extérieur, face à un joli petit lac à Lescherailes (sympathique bourgade haute-savoyarde dans laquelle nous résidons)…

CAN’T STOP :

 


Maitena est la première joueuse, avec ses marqueurs bleus, et elle vient de réaliser son premier tour…

La première édition de ce jeu, dans sa grande boîte carrée Miro Mecano, un tantinet kitsch mais ô combien sentimentale…

Fin de premier tour, avec les marqueurs de Maitena (bleu), ceux d’Elisa (jaune), ceux d’Anne-Marie (orange) et les miens (verts). Yes, je suis trois fois devant !!! 🙂

En cours de deuxième tour, alors que je suis en train de jeter les dés. A noter que je m’amuse à prendre quand même quelques risques avec au moins 3 à 4 lancers par tour.

Fin de deuxième tour et je ne suis pas à plaindre avec mon avance dans 4 valeurs (dont, surtout, le 10 et le 12). A noter que Maitena a chuté lors de ce tour et que ses marqueurs
n’ont pas porgressé…

Séance réflexion chez dame Elisa, sous les yeux d’une Anne-Marie que je ne savais pas joueuse 😉

Fin de troisième tour et je couine de la jolie progression d’Anne -Marie dans mes 12 puisqu’elle atteint le haut de la colonne et m’en expulse illico. Bon, je suis encore devant
dans 5 autres valeurs… Il faut dire que je suis bien le seul à prendre des risques (qui marchent) sur mes jets de dés…

Elisa cherche à arranger ses 4 dés en 2 paires afin de favoriser plutôt les colonnes où elle possède au moins un marqueur, si possible haut placé…

Après m’avoir subtilisé le 1é au tour précédent, que va me réserver Anne-Marie sur celui-ci ?

Fin de quatrième tour et, là, pour une fois, je n’ai pas été payé de mes risques : aucun mouvement et une grosse remontée d’Elisa…

Elisa avance encore mais si elle s’arrête là, j’en connais un qui va cravacher fort pour la redoubler bien comme il faut…

Yes ! Elle s’arrête ! Bien tôt, à mon avis, car parfois dans ce jeu il faut savoir prendre des risques afin de se positionner en avance et d’obliger les autres à aller trop
loin…

Fin de cinquième tour : j’avais bien dit que j’allais avancer comme un dingue… Du coup, je me sens assez solide, tant sur le 2, que le 3, le 7 et le 10… Reste à conclure à
présent…

C’est dommage que Maitena ne prenne pas plus de risque : en effet, en s’arrêtant tôt elle ne perd pas de marqueur, certes, mais elle n’avance pas non plus au point d’espérer
gagner…

Fin de sixième tour : Maitena et Elisa parviennent à glaner chacune une colonne, dont « ma » colonne 10. Bon, en me^me temps, je compte bien obtenir la 2 et la 3, alors si la 7
(surtout), voire la 6 s’y mettent, je devrais m’en sortir…

Fin de septième tour : j’obtiens la colonne 7, maintiens la pression sur la 6, et reviens à fond dans la colonne 11, au cas où…

Le huitième tour sera le bon pour moi : j’obtiens la colonne 2 et la colonne 3, alors qu’Elisa et Anne-Marie avaient réussi à en terminer une seconde chacune…

Et voilà la vue une fois mes marqueurs effectivement positionnés en haut des colonnes 2 et 3…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le côté totalement pas prise de tête du jeu,
– L’aspect prise de risque, très éprué, et qu’on revit à chaque fois comme si c’était la première fois,
– L’obligation de prendre des risques pour espérer gagner
,
– La variété des tactiques possibles (colonnes de diverses hauteurs) couplées aux pressions que l’on peut exercer chez les autres joueurs.

On a moins aimé
– ? .

Scores de la partie :

Maitena (bleu) : 1 colonne
Elisa (jaune) : 2 colonnes
Anne-Marie (orange) : 2 colonnes
Ludo le gars (vert) : 3 colonnes

Note du jeu (sur cette partie) : 16 / 20

 

Durée de la partie : 45 minutes

———————————————————————————————————————————————–

Une réponse à “[05/10/2008] Can’t Stop”

  1. Bonjour je suis ravie de trouver un blog ainsi…
    Merci Ludo…
    Juste avant de commander mes nouveaux  jeux, ne pouvant pas les tester avant, puisque il n’y a pas de maison des jeux ici, ni même de magasin…
    Nous sommes au bout du monde et je monte un café culturel et tous les mardi soirs: jeux !!!  Je vous contacterai avant de les commander…
    En tout cas merci !
    A bientôt,
    Cordiales sourires,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× trois = 27