[05/11/2006] Yspahan

Aller déjeuner chez des amis, surtout des amis joueurs, hein, ne se conçoit pas sans une petite partie… C’est pourquoi, lors de notre repas de ce dimanche chez Yvan et Coline j’avais emporté avec moi ma rutilante boîte d’Yspahan, un très bon jeu alliant simplicité et élégance, saupoudré d’un zeste de tactique bienvenue. La règle s’explique rapidement et la partie débute vite, même si la gestion de notre progéniture requiert plus d’attention qu’il aurait pu être souhaitable pour la partie. M’enfin, ce fut bon quand même…

YSPAHAN :

Le matériel est quand même de toute beauté : un plateau aux tons pastels, des éléments en bois, des dés aux coins arrondis… Ici, en cours de première semaine, on peut déjà se rendre compte que les tirages peuvent être parfaitement répartis sur les 6 étages dédiés (on aura souvent cette configuration aujourd’hui).
Le soleil de ce milieu d’après-midi d’automne s’inflitre à travers les vitres et ses rayons produisent de jolis effets sur le plateau. On se croirait presque au coeur de cette ville et de ses souks…
Yvan prend un plaisir non dissimulé au moment de choisir son lot et il fera de bons choix pendant une bonne partie du jeu…
Une vue générale juste avant le premier décompte. On remarquera que la caravane n’a pas été plébiscitée (2 cubes bleus et 1 vert) alors que les quartiers ont été pris d’assaut (sauf par vert qui a plutôt misé sur les bâtiments)…
Coline a l’air de bien s’amuser également, dans ce jeu pas vraiment prise de tête mais où les choix sont là et bien là. Elle fait mieux que de se défendre la bougresse…
Voici le dernier tirage de la seconde semaine et il va falloir joué serré : Yvan ne prenant pas le lot avec les 5, il m’offre la possibilité d’encaisser 12 points ! N’aurait-il pas dû ?
Troisième semaine, en cours, et Julie choisit sans surprise le lot de 5 contenant pas moins de 5 dés ! A noter qu’Yvan a misé sur le bâtiment de bonus de 2 points par souk fini, alors que j’ai misé sur le cube supplémentaire à placer lors d’un placement dans un souk. Julie et Coline ont développé des stratégies moins définies. Quant à la caravane, elle n’aura jamais été pleine !
Finde la partie et Coline l’emporte haut-la-main, grâce à des choix judicieux et mesurés tout au long de la partie. Lors du dernier tour, j’ai tout tenté en prenant une carte, espérant un gain immédiat de quelques points (juste 1…). Enfin, pour l’annecdote, j’ai perdu la partie lors de la première semaine, accusant déjà un retard de 5 points sur Coline, retard qui n’a pas évolué lors de la deuxième et que je n’ai pas compensé lors de la troisième (4 points d’écart)…
Bilan synthétique :

On a aimé
– La fluidité et la simplicité globale de ce jeu
– Le look du matériel en place
– Les choix pas faciles faciles…

On a moins aimé
– Le jeu à 4 joueurs nous a semblé moins intéressant qu’à 3 (moins de contrôle ? les lots attractifs ne sont jamais là ? je ne sais pas exactement)

Scores de la partie :

 

 

Julie (rouge) : 47 (15 + 12 + 20)
Coline (jaune) : 71 (12 + 26 + 33)
Yvan (bleu) : 60 (24 + 13 + 23)
Ludo le gars (vert) : 67 (7 + 26 + 34)

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

———————————————————————————————————————————————–

Une réponse à “[05/11/2006] Yspahan”

  1. Rétroliens : [Incontournables] Les jeux de l’année 2006 |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 × quatre =