[05/11/2016] Round House, Chili Chili, Tintas X 2

Encore une magnifique journée jeux au club des Ludophiles, avec pas moins de trois découvertes parmi les jeux sortis à Essen 2016.
En tout premier lieu, nous nous engageons sur Round House, un jeu superbe et très technique visiblement, un de ces jeux à la Feld avec plein d’imbrications de mécanismes et de gains possibles. Ensuite, nous terminons notre après-midi à la salle avec une découverte d’un petit jeu bien épicé, Chili Chili, une sorte de Perudo en pas tout à fait pareil, sorti chez Goliath… Enfin, une fois rentrés à la maison, Tristan et moi nous adonnons à l’un des jeux sortis chez Gerhards Spiel, à savoir Tintas, du toujours malin Dieter Stein. Encore une bonne idée mécanique…
Depuis quelques comptes-rendus, je vous rappelle que vous pouvez cliquer sur les noms des jeux ci-dessus pour atteindre directement la zone qui concerne ce jeu.

ROUND HOUSE

Magnifique boîte que celle de Round House, la nouveauté essenienne sortie chez EmperorS4, un éditeur taïwanais dont on ne peut vraiment se procurer les jeux qu'à Essen ! Grande envie de le découvrir et je remercie Yannick de s'être occupé de la règle...
Magnifique boîte que celle de Round House, la nouveauté essenienne sortie chez EmperorS4, un éditeur taïwanais dont on ne peut vraiment se procurer les jeux qu’à Essen ! Grande envie de le découvrir et je remercie Yannick de s’être occupé de la règle…
Le plateau principal renferme moult informations. La plus essentielle est la "maison ronde", conçue sur deux étages : le cercle central constitue le rez-de-chaussée, le cercle extérieur, avec des éléments en relief, symbolisant le premier étage. A noter que plusieurs éléments du premier étage sont amovibles et, donc, changeants d'une partie à l'autre. Chaque joueur a placé ses deux chefs de famille sur le pont de départ (l'entrée de la maison). Sur la droite, on a un tableau qui servira lors des fins de tours. On y reviendra. Tout autour du plateau, la traditionnelle piste de score complète l'ensemble, en sachant qu'il y a encore deux ou trois éléments à expliciter...
Le plateau principal renferme moult informations. La plus essentielle est la « maison ronde », conçue sur deux étages : le cercle central constitue le rez-de-chaussée, le cercle extérieur, avec des éléments en relief, symbolisant le premier étage. A noter que plusieurs éléments du premier étage sont amovibles et, donc, changeants d’une partie à l’autre. Chaque joueur a placé ses deux chefs de famille sur le pont de départ (l’entrée de la maison). Sur la droite, on a un tableau qui servira lors des fins de tours. On y reviendra. Tout autour du plateau, la traditionnelle piste de score complète l’ensemble, en sachant qu’il y a encore deux ou trois éléments à expliciter…
Devant lui, chaque joueur dispose d'un petit plateau individuel sur lequel il va positionner ses assistants (disques avec un personnage jeune, vieux au verso). La ligne du haut est une sorte de réserve qui va basculer, en fonction des actions faites, dans la zone marronnasse du dessous : on en a 5 chacun pour le moment dedans. Sur la droite, on a le décompte final à avoir en tête et, au milieu, les trois actions possibles avec ses assistants. En-dessous du plateau, on placera nos trois cartes de personnages non encore activées (au maximum) et, à gauche, nos cartes objectifs à réaliser. En ce qui me concerne, par exemple, si je parviens à défausser deux cubes bleus, je réaliserai mon objectif et pourrai retourner ma carte. Je marquerai 4 PV en fin de partie mais, surtout, je marquerai 1 PV par tour où je prendrai un cube bleu. Vous commencez à voir un peu le style du jeu ?
Devant lui, chaque joueur dispose d’un petit plateau individuel sur lequel il va positionner ses assistants (disques avec un personnage jeune, vieux au verso). La ligne du haut est une sorte de réserve qui va basculer, en fonction des actions faites, dans la zone marronnasse du dessous : on en a 5 chacun pour le moment dedans. Sur la droite, on a le décompte final à avoir en tête et, au milieu, les trois actions possibles avec ses assistants. En-dessous du plateau, on placera nos trois cartes de personnages non encore activées (au maximum) et, à gauche, nos cartes objectifs à réaliser. En ce qui me concerne, par exemple, si je parviens à défausser deux cubes bleus, je réaliserai mon objectif et pourrai retourner ma carte. Je marquerai 4 PV en fin de partie mais, surtout, je marquerai 1 PV par tour où je prendrai un cube bleu. Vous commencez à voir un peu le style du jeu ?
L'étalage de cartes est constitué de deux séries : les cartes d'objectif, à gauche, avec les 3 que l'on peut prendre lorsque l'on aura notre marqueur de score qui franchira un symbole de parchemin (entre la case 4 et la case 5 ci-dessus), et, à droite, les cartes de personnages qu'on pourra recruter, lorsque l'un de nos chefs de famille s'arrêtera sur une action "carte"...
L’étalage de cartes est constitué de deux séries : les cartes d’objectif, à gauche, avec les 3 que l’on peut prendre lorsque l’on aura notre marqueur de score qui franchira un symbole de parchemin (entre la case 4 et la case 5 ci-dessus), et, à droite, les cartes de personnages qu’on pourra recruter, lorsque l’un de nos chefs de famille s’arrêtera sur une action « carte »…
A son tour, le joueur actif peut activer un personnage s'il en a en-dessous de son plateau, puis il doit déplacer un de ses chefs de famille de trois pièces maximum en respectant les portes bleues (même niveau) et les flèches (pour changer de niveau), sans compter les pièces occupées par d'autres pions (on ne peut qu'être seul dans une pièce). Ensuite, on réalise l'action (ou une des actions) de la pièce, puis on peut réaliser une carte d'objectif si on en remplit les conditions. Et voilà ! Assez simple et fluide finalement. Ci-dessus, voici nos trois premières actions : Yannick avec les rouges a pris un jeton d'exploration, Angélique avec les bleus a réalisé 2 actions d'assistants (récupération de deux pions) + 1 placement sur les sièges centraux + 1 action de calèche, enfin avec les verts j'ai choisi de prendre trois pièces + 1 action de calèche.
A son tour, le joueur actif peut activer un personnage s’il en a en-dessous de son plateau, puis il doit déplacer un de ses chefs de famille de trois pièces maximum en respectant les portes bleues (même niveau) et les flèches (pour changer de niveau), sans compter les pièces occupées par d’autres pions (on ne peut qu’être seul dans une pièce). Ensuite, on réalise l’action (ou une des actions) de la pièce, puis on peut réaliser une carte d’objectif si on en remplit les conditions. Et voilà ! Assez simple et fluide finalement. Ci-dessus, voici nos trois premières actions : Yannick avec les rouges a pris un jeton d’exploration, Angélique avec les bleus a réalisé 2 actions d’assistants (récupération de deux pions) + 1 placement sur les sièges centraux + 1 action de calèche, enfin avec les verts j’ai choisi de prendre trois pièces + 1 action de calèche.
L'explication de la règle a été assez longue (on est la dernière table à démarrer), mais après ça va tout seul !
L’explication de la règle a été assez longue (on est la dernière table à démarrer), mais après ça va tout seul !
Yannick est le premier à avoir fait un tour complet de la maison avec un de ses pions : il le replace sur le pont. A cet instant, il a le choix entre prendre une des quatre tuiles placées à côté du tableau de fin de tour (elles ne seront pas renouvelées) et prendre tous ses assistants d'une zone de calèche pour marquer des PV et récupérer des bonus sur le tableau. En début de partie, on n'a pas assez d'assistants regroupés donc on a tendance à prendre une des tuiles, ce qu'il va faire...
Yannick est le premier à avoir fait un tour complet de la maison avec un de ses pions : il le replace sur le pont. A cet instant, il a le choix entre prendre une des quatre tuiles placées à côté du tableau de fin de tour (elles ne seront pas renouvelées) et prendre tous ses assistants d’une zone de calèche pour marquer des PV et récupérer des bonus sur le tableau. En début de partie, on n’a pas assez d’assistants regroupés donc on a tendance à prendre une des tuiles, ce qu’il va faire…
Voici donc la tuile choisie par Yannick : il empoche une pièce et place un de ses assistants sur un siège central de la maison, puis la tuile est défaussée définitivement...
Voici donc la tuile choisie par Yannick : il empoche une pièce et place un de ses assistants sur un siège central de la maison, puis la tuile est défaussée définitivement…
Je réalisé ma carte objectif peu après en défaussant deux cubes bleus...
Je réalisé ma carte objectif peu après en défaussant deux cubes bleus…
Je retourne donc ma carte d'objectif laquelle me permettra de gagner 1 PV à chaque tour où je prends au moins un cube bleu (et elle vaudra 4 PV à la fin). A côté d'elle, j'ai placé un personnage au pouvoir permanent : à chaque tour où je prends de l'or j'empoche 2 PV...
Je retourne donc ma carte d’objectif laquelle me permettra de gagner 1 PV à chaque tour où je prends au moins un cube bleu (et elle vaudra 4 PV à la fin). A côté d’elle, j’ai placé un personnage au pouvoir permanent : à chaque tour où je prends de l’or j’empoche 2 PV…
Cette photo pourrait laisser croire qu'on observe ce que font les autres, mais en fait c'est vraiment difficile à faire, tant on a déjà beaucoup d'informations juste avec ses propres actions. En revanche, c'est clair qu'on a toujours intérêt à surveiller qu'un joueur ne se trompe pas en enchaînant ses actions, car il y a tellement d'imbrications et autres effets complémentaires qu'on ne peut pas exclure de commettre des boulettes ! :-) Il y a un petit air de Russian Railroads et d'Aquasphere dans le feeling...
Cette photo pourrait laisser croire qu’on observe ce que font les autres, mais en fait c’est vraiment difficile à faire, tant on a déjà beaucoup d’informations juste avec ses propres actions. En revanche, c’est clair qu’on a toujours intérêt à surveiller qu’un joueur ne se trompe pas en enchaînant ses actions, car il y a tellement d’imbrications et autres effets complémentaires qu’on ne peut pas exclure de commettre des boulettes ! 🙂 Il y a un petit air de Russian Railroads et d’Aquasphere dans le feeling…
Ca y est, après avoir énormément temporisé pour ne pas terminer trop tôt mon tour de maison, voici un de mes deux pions qui se place -enfin- sur le pont. Du coup, je vais être le premier à expérimenter le système de score en utilisant mes 4 assistants présents au même endroit de la calèche.
Ca y est, après avoir énormément temporisé pour ne pas terminer trop tôt mon tour de maison, voici un de mes deux pions qui se place -enfin- sur le pont. Du coup, je vais être le premier à expérimenter le système de score en utilisant mes 4 assistants présents au même endroit de la calèche.
D'abord, je récupère mes 4 assistants et je dois les placer sur le tableau en partant obligatoirement de la case en haut à gauche et en créant un chemin ininterrompu d'assistants (pour l'instant, il n'y a que les miens, mais par la suite on pourrait profiter de ceux des autres). Seul l'assistant le plus avancé est comptabilisé et restera sur cette case, les autres revenant dans ma réserve.
D’abord, je récupère mes 4 assistants et je dois les placer sur le tableau en partant obligatoirement de la case en haut à gauche et en créant un chemin ininterrompu d’assistants (pour l’instant, il n’y a que les miens, mais par la suite on pourrait profiter de ceux des autres). Seul l’assistant le plus avancé est comptabilisé et restera sur cette case, les autres revenant dans ma réserve.
Mon assistant est retourné sur sa face "homme âgé" puis je score la valeur de la case en PV + le nombre d'assistants que j'ai sur les sièges au centre de la maison. Ensuite, j'empoche les bonus placés aux bouts des lignes et des colonnes :  cube bleu + un assistant âgé à placer sur un des sièges centraux +  tuiles d'amulettes (déjà prises sur la photo). Enfin, le marqueur de tour (cube noir) est avancé d'une case. Quand il atteindra la case 8, la partie sera terminée.
Mon assistant est retourné sur sa face « homme âgé » puis je score la valeur de la case en PV + le nombre d’assistants que j’ai sur les sièges au centre de la maison. Ensuite, j’empoche les bonus placés aux bouts des lignes et des colonnes : cube bleu + un assistant âgé à placer sur un des sièges centraux + tuiles d’amulettes (déjà prises sur la photo). Enfin, le marqueur de tour (cube noir) est avancé d’une case. Quand il atteindra la case 8, la partie sera terminée.
le jeu a tendance à s'accélérer et à monter en puissance en parallèle : les combos se renforcent, surtout au niveau des cartes d'objectifs qu'on peut prendre et réaliser... Yannick est un vrai maestro sur ce plan ! Bravo...
le jeu a tendance à s’accélérer et à monter en puissance en parallèle : les combos se renforcent, surtout au niveau des cartes d’objectifs qu’on peut prendre et réaliser… Yannick est un vrai maestro sur ce plan ! Bravo…
 Angélique réalise un coup absolument exceptionnel en parvenant à placer un de ses assistants sur la dernière case du tableau après avoir sinué avec 6 pions ! Elle score moult PV, se gave de bonus (dont 3 cubes d'or quand même) et se rapproche, un peu, de Yannick...
Angélique réalise un coup absolument exceptionnel en parvenant à placer un de ses assistants sur la dernière case du tableau après avoir sinué avec 6 pions ! Elle score moult PV, se gave de bonus (dont 3 cubes d’or quand même) et se rapproche, un peu, de Yannick…
Belle affluence pour une bien belle après-midi jeux à St Just. J'adore !
Belle affluence pour une bien belle après-midi jeux à St Just. J’adore !
La collecte des amulettes offrira beaucoup de PV et j'ai misé là-dessus dès le départ. Ci-dessus, on voit que j'en ai 8 différentes (3 tuiles et 5 sur des cartes de personnages). Il faudrait que j'arrive à monter encore de deux ou trois et ce serait top... Le problème, c'est qu'avec sa vitesse de développement, Yannick est beaucoup plus efficace et rapide pour s'en saisir ! :-(
La collecte des amulettes offrira beaucoup de PV et j’ai misé là-dessus dès le départ. Ci-dessus, on voit que j’en ai 8 différentes (3 tuiles et 5 sur des cartes de personnages). Il faudrait que j’arrive à monter encore de deux ou trois et ce serait top… Le problème, c’est qu’avec sa vitesse de développement, Yannick est beaucoup plus efficace et rapide pour s’en saisir ! 🙁
Yannick a réussi à récupérer la dernière amulette proposée sur la case 8 de la piste des tours de jeu, la partie va s'achever dès qu'Angélique et moi aurons rejoué une dernière fois. Pour la gloire...
Yannick a réussi à récupérer la dernière amulette proposée sur la case 8 de la piste des tours de jeu, la partie va s’achever dès qu’Angélique et moi aurons rejoué une dernière fois. Pour la gloire…
Vue finale de notre très belle partie du jour : ce jeu donne envie d'y revenir !
Vue finale de notre très belle partie du jour : ce jeu donne envie d’y revenir !
Les éléments de Yannick sont vertigineux : pas moins de 8 cartes d'objectifs remplies, des amulettes en pagaille, des résidus financiers, ... Il va nous mettre une rouste !
Les éléments de Yannick sont vertigineux : pas moins de 8 cartes d’objectifs remplies, des amulettes en pagaille, des résidus financiers, … Il va nous mettre une rouste !
Les éléments d'Angélique, plus modestes, mais bien meilleurs que les miens : 5 cartes d'objectifs et beaucoup de résidus, sans compter qu'elle a réussi à vider sa ligne d'assistants (comme Yannick), pour marquer 4+8 PV de plus... Je vais couiner !
Les éléments d’Angélique, plus modestes, mais bien meilleurs que les miens : 5 cartes d’objectifs et beaucoup de résidus, sans compter qu’elle a réussi à vider sa ligne d’assistants (comme Yannick), pour marquer 4+8 PV de plus… Je vais couiner !
Ma zone de jeu, avec 5 cartes d'objectifs, très peu de résidus et une ligne d'assistants non vide. Aïe aïe aïe...
Ma zone de jeu, avec 5 cartes d’objectifs, très peu de résidus et une ligne d’assistants non vide. Aïe aïe aïe…

Durée de la partie : 2 heures 25 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de la partie :

Piste Amulettes Objectifs Sous Assistants Total
Yannick (rouge) 100 35+1 50 3 9+4+8 210
Angélique (bleu) 55 21+1 32 7 3+4+8 131
Ludo le gars (vert) 44 27 34 2 4+0+0 111

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le matériel proposé, vraiment agréable (l’épaisseur des tuiles de pièces est hallucinante !),
– Les diverses manières de jouer, visiblement, avec des axes stratégiques assez variés,
– La fluidité de l’ensemble, alors qu’au départ on se dit que ce n’est pas gagné…
– Le look des illustrations des cartes de personnages, à la Iki, j’adore !
– L’envie d’y revenir pour approfondir

On a moins aimé
– Le plateau qui rentre difficilement dans la boîte,
– Quelques points de règles à revoir car un peu imprécis…

————————————————————————————————————

CHILI CHILI

Histoire de décompresser après notre grosse partie de Round House, nous découvrons le très épicé Chili Chili, un des jeux de la nouvelle gamme Goliath sous la forme de boîte d'épice. Comme indiqué sur le slogan, c'est pour pimenter nos soirées ! Ça démarre fort... ;-)
Histoire de décompresser après notre grosse partie de Round House, nous découvrons le très épicé Chili Chili, un des jeux de la nouvelle gamme Goliath sous la forme de boîte d’épice. Comme indiqué sur le slogan, c’est pour pimenter nos soirées ! Ça démarre fort… 😉
Chaque joueur prend 10 petits piments rouges et une main initiale de 4 cartes. Non. De 4 mini cartes ! :-)
Chaque joueur prend 10 petits piments rouges et une main initiale de 4 cartes. Non. De 4 mini cartes ! 🙂
Voici donc ma main de départ, avec des valeurs très faibles : 1, 4, 8 et 11, sachant que celles-ci montent jusqu'à 40 ! Ensuite, à son tour, on doit soit jouer une carte de sa main en annonçant une valeur supérieure à la précédente annoncée, soit accuser de menterie le joueur précédent (en payant 2 piments pour ce faire, ou 3 piments si on accuse en dehors de son tour). Dès qu'une accusation a eu lieu, on vérifie, et cela clôt la manche. A noter, également, qu'on doit miser 1 piment en début de chaque manche et que le vainqueur de la manche empoche le pot.
Voici donc ma main de départ, avec des valeurs très faibles : 1, 4, 8 et 11, sachant que celles-ci montent jusqu’à 40 ! Ensuite, à son tour, on doit soit jouer une carte de sa main en annonçant une valeur supérieure à la précédente annoncée, soit accuser de menterie le joueur précédent (en payant 2 piments pour ce faire, ou 3 piments si on accuse en dehors de son tour). Dès qu’une accusation a eu lieu, on vérifie, et cela clôt la manche. A noter, également, qu’on doit miser 1 piment en début de chaque manche et que le vainqueur de la manche empoche le pot.
Ambiance pas prise de tête du tout, plutôt bien fun, pour se finir...
Ambiance pas prise de tête du tout, plutôt bien fun, pour se finir…
Yannick n'ayant pas pu payer la dernière mise initiale d'un piment, il est éliminé de la partie et on la termine donc à deux , Angélique et moi. L'occasion d'en dire des bêtises... ;-)
Yannick n’ayant pas pu payer la dernière mise initiale d’un piment, il est éliminé de la partie et on la termine donc à deux , Angélique et moi. L’occasion d’en dire des bêtises… 😉
Ca bluffe à tour de bras... ou pas ! En tout cas, après avoir remélangé les cartes une fois et épuisé la pioche une seconde fois, on en aura fini avec ce sympathique filler...
Ca bluffe à tour de bras… ou pas ! En tout cas, après avoir remélangé les cartes une fois et épuisé la pioche une seconde fois, on en aura fini avec ce sympathique filler…
Fin de partie, avec une Angélique des grands soirs !
Fin de partie, avec une Angélique des grands soirs !

Durée de la partie : 20 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores de la partie :

Bilan
Yannick éliminé
Angélique 20 piments
Ludo le gars 10 piments

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le packaging, étonnant au départ et finalement sympathique pour être emporté avec soi ou disposé dans sa cuisine 😉
– Le système à la Perudo qui marche toujours aussi bien

– Le petit prix : 6.99€ pour un jeu de la gamme.

On a moins aimé
– La crainte de casse la boîte en plastique,
– L’absence du nom de l’auteur sur la règle et la boîte, tout comme sur internet…

————————————————————————————————————

TINTAS X 2

Le plateau s'apparente à un grand hexagone (pas tout à fait) composé de 49 cases, lesquelles vont être remplies par 7 fois 7 pions colorés. Aucune partie ne ressemblera donc à la précédente...
Le plateau s’apparente à un grand hexagone (pas tout à fait) composé de 49 cases, lesquelles vont être remplies par 7 fois 7 pions colorés. Aucune partie ne ressemblera donc à la précédente…
Voici donc la configuration pour notre première partie, sachant qu'il y a un pion de positionnement à l'extérieur, lequel sera posé à l'endroit de son choix par le premier joueur. Juste une remarque sur la mise en place : les 7 pions d'une même couleur ne peuvent jamais être tous adjacents.
Voici donc la configuration pour notre première partie, sachant qu’il y a un pion de positionnement à l’extérieur, lequel sera posé à l’endroit de son choix par le premier joueur. Juste une remarque sur la mise en place : les 7 pions d’une même couleur ne peuvent jamais être tous adjacents.
Tristan, en tant que premier joueur, a placé le pion de positionnement sur une case avec un pion rouge, je l'ai ensuite déplacé pour prendre un pion violet. Pour le moment, pas de grandes envolées, mais vous verrez que ça va bouger...
Tristan, en tant que premier joueur, a placé le pion de positionnement sur une case avec un pion rouge, je l’ai ensuite déplacé pour prendre un pion violet. Pour le moment, pas de grandes envolées, mais vous verrez que ça va bouger…
Tintas au premier plan, test de prototype au second... Un futur Gerhards ? ;-)
Tintas au premier plan, test de prototype au second… Un futur Gerhards ? 😉
Le but du jeu est d'être le premier à avoir collecté les 7 pions d'une même couleur. Difficile. Du coup, si personne n'y parvient, gagnera le joueur ayant au moins 4 pions dans 4 couleurs différentes. Ci-dessus, j'ai déjà empoché 3 violets et 3 orange.
Le but du jeu est d’être le premier à avoir collecté les 7 pions d’une même couleur. Difficile. Du coup, si personne n’y parvient, gagnera le joueur ayant au moins 4 pions dans 4 couleurs différentes. Ci-dessus, j’ai déjà empoché 3 violets et 3 orange.
Allez, petit exemple d'enchaînement de coups possibles : je vais déplacer le pion de positionnement jusqu'au pion vert un peu à droite en suivant la ligne vide, puis remonter d'un cran pour prendre celui du dessus, avant de, enfin, redescendre via la ligne vide et récupérer un troisième pion vert. Photo finale ci-dessous.
Allez, petit exemple d’enchaînement de coups possibles : je vais déplacer le pion de positionnement jusqu’au pion vert un peu à droite en suivant la ligne vide, puis remonter d’un cran pour prendre celui du dessus, avant de, enfin, redescendre via la ligne vide et récupérer un troisième pion vert. Photo finale ci-dessous.
Voilà, ça donne ça.
Voilà, ça donne ça.
La partie s'approche de son terme et il faut bigrement attention de ne pas offrir la victoire à son adversaire en s'approchant trop près de son 7ème pion à collecter (le blanc pour Tristan, le bleu pour moi).
La partie s’approche de son terme et il faut bigrement attention de ne pas offrir la victoire à son adversaire en s’approchant trop près de son 7ème pion à collecter (le blanc pour Tristan, le bleu pour moi).
De plus en plus tendu...
De plus en plus tendu…
Et au final je remporte cette première partie en récupérant mon 7ème pion bleu !
Et au final je remporte cette première partie en récupérant mon 7ème pion bleu !
Forcément, on enchaîne sur une seconde partie en inversant les rôles : je commence.
Forcément, on enchaîne sur une seconde partie en inversant les rôles : je commence.
On commence à voir des coups intéressants, même juste dans sa tête, notamment dans la privation de la victoire sur une couleur en prenant au moins un pion de chaque couleur...
On commence à voir des coups intéressants, même juste dans sa tête, notamment dans la privation de la victoire sur une couleur en prenant au moins un pion de chaque couleur…
Après un tour... Déjà, je remarque que les bleus pourraient être pas mal : je prends les trois juste à côté, puis je tenterai de récupérer celui qui est seul, avant de tenter de me rapprocher, discrètement des trois derniers...
Après un tour… Déjà, je remarque que les bleus pourraient être pas mal : je prends les trois juste à côté, puis je tenterai de récupérer celui qui est seul, avant de tenter de me rapprocher, discrètement des trois derniers…
Ça a l'air de marcher pas mal, mon plan, Tristan ne se méfiant pas des bleus et se concentrant surtout sur le fait que je ne puisse pas prendre les deux derniers orange... C'est discret quand il nous en manque trois ! ;-)
Ça a l’air de marcher pas mal, mon plan, Tristan ne se méfiant pas des bleus et se concentrant surtout sur le fait que je ne puisse pas prendre les deux derniers orange… C’est discret quand il nous en manque trois ! 😉
Et Yes ! Il en est tout scotché le pauvre...
Et Yes ! Il en est tout scotché le pauvre…

Durée de la partie : 10 minutes par manche – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Partie 1 Partie 2
Tristan défaite défaite
Ludo le gars victoire avec 7 bleus victoire avec 7 bleus

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le matériel proposé, toujours aussi classieux avec cet éditeur !
– L’élégance et l’originalité du système de jeu,
– Le renouvellement des parties,
– La nécessité de bien lire la configuration de départ pour ne pas partir au hasard

On a moins aimé
– La crainte que les parties se ressemblent un peu, malgré la variation de mise en place,
– Le choix de la couleur rouge pour le pion de positionnement (couleur d’une série de pions) : pourquoi pas noir ?

————————————————————————————————————

7 commentaires à propos de “[05/11/2016] Round House, Chili Chili, Tintas X 2”

  1. Bjr, pour Round House j’ai l’impression en regardant les photos que vous avez fait une erreur dans la règle (qui est mal traduite en Anglais sur ce point), mais lorsqu’on dépose les assistants avec l’action worship dans la « matrice », on ne prend que 3 des bonus. Celui dans la ligne à gauche + celui en haut + SOIT celui en bas (amulette ou contrat) SOIT celui à droite (amulette).
    L’auteur l’a précisé sur BGG et j’ai effectivement traduit le paragraphe en Chinois qui conforme le OU.
    Et sinon vraiment un super jeu!
    Et encore merci pour votre site qui est vraiment parfait, car vous partagez vos émotions de parties et c’est super!
    Merci

    • Bonjour

      Je ne comprends pas du tout de quoi vous parlez en disant : « lorsqu’on dépose les assistants avec l’action worship dans la « matrice », on ne prend que 3 des bonus. Celui dans la ligne à gauche + celui en haut + SOIT celui en bas (amulette ou contrat) SOIT celui à droite (amulette). »
      Pouvez-vous expliciter svp ? Merci !

      • Bonjour,

        Quand on arrive sur le « pont » qui est le grand hall pour sortir de la maison vers les villages externes, on a le choix entre 2 actions.
        SOIT prendre une des 4 tuiles comme le fait Yannick sur la 8ème photo,
        SOIT prendre tous les assistants d’un village et les déposer dans la fameuse « grosse maison de culte » avec la matrice, ou ensuite le dernier assistant est déposé du coté infini (1″ème photo).
        A ce moment là, une fois cet assistant infini placé, on prend le bonus à gauche dans la ligne et en haut de la colonne, en ensuite SOIT celui à droite dans la ligne, SOIT en bas dans la colonne.
        Et sur la photo 13 on voit que les 2 amulettes ont été prises en bas et à droite, ce qui n’est pas possible.

        Voilà, j’espère avoir été un peu plus clair…

        • Ah, ça c’est une bonne info ! Merci ! Effectivement, cette erreur de règle, au demeurant qui ne change pas radicalement le jeu, a été commise aussi bien sur notre table que la fois précédente par les joueurs qui m’avaient dépunché ma boîte.
          Je le note, donc, merci !

          • En effet, la première partie a été jouée avec l’acquisition des 4 bonus (si disponibles) conformément à ce qui est indiqué dans la version anglaise des règles (je viens de vérifier).
            Comme quoi, une erreur de traduction peut tout changer (et là, on passe du chinois à l’anglais, puis au français, donc c’est encore pire). Merci!
            Cela laisse donc plus de bonus pour les joueurs arrivant par la suite sur la même ligne ou colonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 × = six