[05/11/2017] Little Big Fish

Nouveau jeu d’Essen découvert en ce dimanche après-midi avec Leila : Little Big Fish, édité par The Flying Games et distribué par Blackrock. On a à faire à un jeu abstrait thématisé, clairement, lequel n’est pas sans me rappeler Crôa !, du même auteur Igor Polouchine, sorti en 2004.
La règle s’explique en 2 minutes et on sent bien qu’on va passer un bon p’tit moment…

LITTLE BIG FISH

Leila imite les poissons de la boîte, non sans un certain talent, elle-même vêtue de rose comme sa série de poissons...
Leila imite les poissons de la boîte, non sans un certain talent, elle-même vêtue de rose comme sa série de poissons…
Le plateau est constitué de 4 carrés de 9 cases, placés aléatoirement, ce qui génère des configurations différentes à chaque partie. Ensuite, on place 3 petits poissons chacun sur la ligne la plus près de soi (sur des cases dépourvues d'illustration)....
Le plateau est constitué de 4 carrés de 9 cases, placés aléatoirement, ce qui génère des configurations différentes à chaque partie. Ensuite, on place 3 petits poissons chacun sur la ligne la plus près de soi (sur des cases dépourvues d’illustration)….
A son tour, le joueur actif déplace soit un poisson de deux cases soit deux poissons d'une case de manière orthogonale. Seuls les petits poissons peuvent passer dans les épaves, sans s'y arrêter cependant. Au niveau chaîne alimentaire, chaque poisson peut en manger un autre de sa taille ou plus petit.
A son tour, le joueur actif déplace soit un poisson de deux cases soit deux poissons d’une case de manière orthogonale. Seuls les petits poissons peuvent passer dans les épaves, sans s’y arrêter cependant. Au niveau chaîne alimentaire, chaque poisson peut en manger un autre de sa taille ou plus petit.
Quand un poisson passe sur une case "Point d'interrogation", un jeton est retourné et on en applique l'effet (plutôt positif). Quand un poisson passe sur une case "Plancton", le poisson augmente d'une taille et le joueur doit défausser le jeton concerné (un seul par couleur par joueur). Quand un poisson passe sur une case "Poisson", un petit poisson est ajouté sur le quart de plateau correspondant : c'est une naissance. Et voilà, c'est tout, le vainqueur étant celui qui aura mangé 5 poissons adverses. Simple et efficace !
Quand un poisson passe sur une case « Point d’interrogation », un jeton est retourné et on en applique l’effet (plutôt positif). Quand un poisson passe sur une case « Plancton », le poisson augmente d’une taille et le joueur doit défausser le jeton concerné (un seul par couleur par joueur). Quand un poisson passe sur une case « Poisson », un petit poisson est ajouté sur le quart de plateau correspondant : c’est une naissance. Et voilà, c’est tout, le vainqueur étant celui qui aura mangé 5 poissons adverses. Simple et efficace !
Leila est la première à manger un poisson adverse : avec un de ses petits, elle en mange un des miens...
Leila est la première à manger un poisson adverse : avec un de ses petits, elle en mange un des miens…
Oulhala, elle a pris un peu d'avance la chtiote : deux poissons orange dans son butin, contre un seul rose pour moi...
Oulhala, elle a pris un peu d’avance la chtiote : deux poissons orange dans son butin, contre un seul rose pour moi…
Elle parvient à faire grossir un de ses poissons moyens en gros. Ça a de la gueule le matériel quand même, non ?
Elle parvient à faire grossir un de ses poissons moyens en gros. Ça a de la gueule le matériel quand même, non ?
Avec ce jeton "Point d'interrogation", on met un peu la pagaille dans l'océan : un quart de plateau est tourné d'un quart de tour avec ses occupants...
Avec ce jeton « Point d’interrogation », on met un peu la pagaille dans l’océan : un quart de plateau est tourné d’un quart de tour avec ses occupants…
Avec ce jeton planton que j'ai obtenu par chance (je l'espérais fortement...), je peux, moi aussi, profiter d'un gros poisson. Leila avait de l'avance (3 poissons mangés à 1) mais je crains pour elle qu'elle n'ait pas compris qu'il fallait venir m'achever très rapidement et pourtant je lui avais dit...
Avec ce jeton planton que j’ai obtenu par chance (je l’espérais fortement…), je peux, moi aussi, profiter d’un gros poisson. Leila avait de l’avance (3 poissons mangés à 1) mais je crains pour elle qu’elle n’ait pas compris qu’il fallait venir m’achever très rapidement et pourtant je lui avais dit…
Tout beau, tout beau, ce matériel... Il me rappelle les pingouins de Pinguine Deluxe.
Tout beau, tout beau, ce matériel… Il me rappelle les pingouins de Pinguine Deluxe.
Un peu plus tard, il ne me manque plus qu'un poisson rose à manger pour gagner...
Un peu plus tard, il ne me manque plus qu’un poisson rose à manger pour gagner…
Leila me demande la règle ! Excellent... ;-)
Leila me demande la règle ! Excellent… 😉
Cette fois c'est terminé, miam miam miam !!!
Cette fois c’est terminé, miam miam miam !!!

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Bilan
Leila (rose) 3 poissons mangés
Ludo le gars (orange) 5 poissons mangés

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La superbe qualité tactile et visuelle des poissons,
– La simplicité de la règle, parfaite pour démarrer tout de suite,
– La notion de chaîne alimentaire,
– Les épaves traversables par les petits poissons, ce qui les protège des prédateurs…

On a moins aimé
– Le hasard des jetons « Point d’interrogation » quand même,
– Un côté un peu figé du plateau avec les menaces des poissons les uns sur les autres, sachant qu’on est quand même obligé de jouer à son tour…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 + = quatorze