[06/02/2021] San Marco, Rattus + extensions, Durch die Wüste

Journée jeux à l’ancienne aujourd’hui, entrecoupée du très chouette match de rugby Italie – France (score final : 10 – 50) dans le cadre du Tournoi des 6 Nations.

Au programme, les valeurs sûres suivantes :
San Marco : juste parfait dans la config’ 3 joueurs, il me tardait de revoir cet excellent jeu, injustement oublié en 2021,
Rattus + extensions : l’un des tout premiers jeu moderne auquel j’ai fait joué Fabrice en 2011 (compte-rendu ici), donc c’était sympa d’y revenir, surtout que Leila adore clairement ce jeu !
Durch die Wüste : oui cet immense grand classique n’avait pas été joué depuis plus d’un an, il fallait y remédier !

SAN MARCO

Pour cette après-midi de grands classiques ludiques, nous entamons par l’excellent San Marco, surtout à 3 joueurs…
Le plateau est mis en place et chacun a positionné ses deux ponts initiaux. Leila, avec les cubes bleus, est première joueuse, tandis que Fabrice (blanc) est tiré au sort pour être le premier sélectionneur et que je suis donc, avec mes éléments noirs, le second sélectionneur.
Voici la première œuvre de partage de mademoiselle Leila, avec les cartes qu’elle a ainsi réparties. Fabrice va choisir un lot, puis je ferai de même et, enfin, Leila prendra le dernier.
Comme toujours avec ce jeu, il faut savoir doser les lots faits pour ne pas se retrouver avec un lot pourri en dernier…
Fin du premier tour, avec la configuration ci-dessus.
J’ai réalisé mes lots juste avant et, à présent, c’est au tour de Fabrice de s’y coller, avec Leila qui sélectionnera son lot avant moi (décidément, cet aspect aléatoire me rebute)..
Nous arrivons en fin de première manche, puisque au moins un d’entre nous a atteint ou dépassé 10 points de pénalité (10 pour Fabrice, 13 pour Leila et 11 pour moi en fait). Du coup, personne ne marquera de PV pour l’écart avec le plus haut score et Fabrice aura droit à un exil gratuit puisqu’il totalise le plus petit total…
Vue générale au moment où nous allons attaquer la deuxième manche.
Le jeu est toujours aussi dynamique et plaisant, mais un chouïa délicat pour Leila lorsqu’elle doit constituer les lots..
Fabrice s’amuse à créer cette répartition improbable où je serai le premier sélectionneur… Oh le fou ! Évidemment, je prends le placement à San Marco assorti d’aucune pénalité, tandis que Leila choisit le lot avec 2 points de pénalité et, ensuite, le pauvre Fabrice doit se résoudre à prendre pas moins de 9 points de pénalité pour un lot somme toute moyen !
Fin de deuxième manche avec 7 PV marqués par Leila et 10 PV par moi ! Tiens, tiens, tiens, arriverais-je à revenir dans le jeu ?
Leila a toujours une confortable avance au moment d’attaquer la troisième et dernière manche et elle a nombre de cubes bleus sur le plateau en vue de l’ultime décompte de chaque quartier (après le déroulement classique de la manche)…
J’aime bien ces trois lots équilibrés…
Il va falloir qu’on s’entraide un peu Fabrice et moi…
Au tour de Leila de gérer le partage à venir et son avance commence à fondre…
A cet instant, je viens de prendre le gros lot construit par Leila, lequel me fait sortir pour l’ultime tour à venir. Mais je sais que c’est moi qui vais constituer les deux derniers lots pour Fabrice et Leila, donc ne vais-je pas réussir à les gêner suffisamment ?
A noter que j’ai, cette fois, carrément rejoint Leila sur la piste de scores, alors que Fabrice est environ à 10 / 12 PV derrière…
Je jubile intérieurement en créant ces deux lots : je m’assure qu’ils sortent tous les deux et en me dépassant !!! Du coup, à moi l’ultime exil gratuit juste avant l’ultime décompte !!! Je sens que ça va couiner… 😉
Petite vue des pénalités de chacun et, donc, moment où j’annonce que je vais réaliser l’exil final ! Effectivement, ça couine… 😉
Et voici donc la vue du plateau juste avant le décompte…
Et après ! J’aime ce jeu… 😉 😉 😉

Durée de cette partie : 2 heures – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de cette partie :

Fin manche 1 Fin manche 2 Fin manche 3 Décompte final Total
Fabrice (blanc) 13 19 32 22 54
Leila (bleu) 11 35 43 13 56
Ludo le gars (noir) 8 24 43 22 65

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La jouissance de constituer les lots !
– Le look du jeu, superbe !
– La simplicité des règles et des actions possibles : rafraîchissant…

On a moins aimé
– Le hasard du tirage du premier sélectionneur, même si je comprends qu’il faille un moyen pour ne pas systématiquement jouer dans l’ordre de la table…

————————————————————————————————————
RATTUS + EXTENSIONS

Nous jouons ensuite à Rattus, sur un choix vraiment insistant de la part de Leila…
Nous avons décidé de sélectionner, à tour de rôle, un personnage de chaque type, donc deux chacun en tout, pour obtenir les 6 requis pour cette partie : le cerf, le joueur de flute, l’empereur, Robin des Bois, le bourgmestre et la nonne.
J’ai commencé en prenant Robin des Bois, que vient me piquer instantanément Fabrice (oh le vilain !), tandis que Leila prend le joueur de flute…
J’opte alors pour le cerf, sans desserrer les dents… Et, vous savez quoi ? Leila me le prend dans la foulée !!! J’enrage encore de ne rien pouvoir vraiment construire comme stratégie… 🙁
Bon, j’ai récupéré le joueur de flute auprès de Leila et ai apporté la peste en Espagne avec des jetons rats qui n’ont pas résisté au charme de ma flute…
Oui, ça a fait de sacrés dégâts !
Peu après, Leila s’amuse à prendre l’empereur et à verrouiller la péninsule ibérique ! Du coup, si elle laisse les remparts en l’état, nous allons être sacrément tranquilles au niveau de la peste !!!
Étonnante et atypique cette partie finalement, avec beaucoup d’ajout de cubes dans les autres régions, sans avoir à s’inquiéter de la peste ! Sauf en prévision des révélations finales des rats… et du coup j’utilise énormément mon joueur de flute pour répartir ces jetons comme bon me semble !
Fin de partie sur ce tour ! Leila va souffrir avec ses trois personnages (surtout qu’elle m’a encore chipé l’un d’eux, le bourgmestre, sans que cela soit très judicieux au final) !
Une fois les jetons révélés et leurs effets appliqués, la partie est terminée… 😉

Durée de cette partie : 40 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Total
Fabrice (jaune) 15
Leila (bleu) 11
Ludo le gars (vert) 16

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le nombre de personnages possibles, ce qui garantit une rejouabilité incroyable,
– La règle finalement très abordable, donnant un jeu dynamique et parfait pour initier de nouveaux joueurs,
– Le look des composants (illustrations magnifiques) et la qualité des tuiles (épaisseur).

On a moins aimé
– Une sorte d’impression d’incontrôlable pour que tout se joue pas mal au hasard quand même sur la fin…
– Le verrouillage de l’Espagne a quand même généré une partie très (trop !) rapide…

————————————————————————————————————
DURCH DIE WÜSTE

Grand, grand classique que cet éternel Durch die Wüste ! Fabrice n’y avait jamais joué et il est bien motivé pour se lancer dans le désert avec ses caravanes de chameaux !
Comme nous sommes 3 joueurs, nous jouons sur la partie réduite du plateau et nous avons retiré 5 chameaux de chaque couleur…
Voici la disposition choisie par chaque joueur pour ses 5 cavaliers montés leurs chameaux…
Lors du premier tour entamé par Leila (cavaliers orange), elle a placé un chameau vert, puis j’ai placé un chameau violet contre mon cavalier vert, et enfin Fabrice a joué deux chameaux roses contre son cavalier bleu. Il est très vilain ce garçon, non ?
Même si le jeu est toujours aussi superbe, la partie n’est pas la plus agréable du monde, la faute à un peu trop de parlotte à un mauvais moment, ce qui a tendance à me mettre de mauvais poil…
La bagarre fait rage, mais Leila laisse trop filer les majorités sur les caravanes, ce qui pourrait bien faire les affaires de Fabrice… 🙁
Et la partie s’achève, finalement, après beaucoup, beaucoup de tours, notamment les 3 derniers peut-être où on a eu l’impression qu’il y avait trop de monde sur le plateau ! Je n’avais pas ce souvenir.
A noter ma grossière erreur finale, où j’oublie d’aller placer un dernier chameau blanc pour aller rallier le palmier. En fait, ce dernier me masquait la vue et je l’ai complètement zappé ! 🙁

Durée de cette partie : 1 heure – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Oasis Palmiers Caravanes Zones fermées Total
Fabrice (bleu) 20 25 10+10+10 11 86
Leila (orange) 18 25 10 8 61
Ludo le gars (vert) 30 20 10 18 78

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La pureté totale de ce jeu !
– La part stratégique ce que ce jeu renferme, pas si loin du jeu de Go,
– Le choix des couleurs pour les chameaux : juste parfaites pour la lisibilité au contraire de ce que l’on pourrait penser au départ…
– La très forte envie d’y revenir très rapidement, pour retrouver tous ces si bons plaisirs…

On a moins aimé
– La parlotte dans ce jeu peut ruiner le plaisir,
– Le nombre de tours trop important sans que je comprenne très bien pourquoi…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 4 = cinq