[06/03/2011] Bugs & Co X 2

Parmi les petits jeux rigolos et sans prétention que j’ai pu essayer ou rapporter du Festival des Jeux de Cannes, figure ce tout mignon Bugs & Co, un jeu réalisé à trois
mains, en les personnes de Bruno Faidutti, Tom Vuarchex et Pierric Yakovenko. Le jeu est éminemment simple et rapide, pusiqu’il convient de reconstituer des familles de 3 monstres, lesquels sont placés face cachée sur la table, attendant que vous les retourniez simultanément dans une joyeuse ambiance bien speed…

 

BUGS & CO :

 


La boîte est très joliment présentée avec des illustrations toutes mignonnes, comme toujours chez Libellud, et un thermoformage parfait. On est en présence d’un jeu aussi agréable à
regarder qu’à pratiquer…

Au départ, tous les jetons monstres sont disposés face cachée, ainsi que deux jetons Récompenses de valeur 2 et 3 points (à 3 joueurs). Ensuite, on retire, sans en prendre
connaissance, 7 jetons que l’on défausse. Certaines familles de monstres ne seront donc pas complétables…

Au top départ, chacun se rue sur les jetons et les retourne un par un, en choisissant, à chaque fois, soit de le remettre face cachée, soit de le placer dans sa main. Le truc c’est
que tout jeton en main ne peut plus jamais être défaussé…

Il faut donc commencer par observer la position de certains monstres et tenter d’en repérer 3 identiques afin de les récupérer, un à un, dans la foulée. Souvent, ceci dit, on
commence à les ramasser dès qu’on en a repéré deux, espérant rapidement dénicher le troisième…

On continue ainsi jusqu’à ce que l’on souhaite s’arrêter et, à ce moment-là, on prend le jeton Récompense le plus élevé qui reste. Si les deux sont pris, le dernier joueur dispose
de 10 secondes pour arrêter ses prises de jetons…

Un peu comme dans La guerre des moutons, il faut savoir s’arrêter afin de maximiser son score, en espérant que les joueurs restants ne réussiront pas des coups d’enfer…

Révélation de nos butins respectifs, avec ici-même mon butin incroyable de notre 1ère manche : 3 points par famille de monstre, sans pénalité puisque je n’ai aucune famille
incomplète, plus mon jeton Récompense de valeur 2…

Après avoir remporté la première manche, je ne suis qu’à une victoire du gain de la partie (nous avons décidé d’accorder la victoire à celui qui remportera deux manches). On est
reparti donc, frénétiquement…

Tristan est à nouveau le premier à s’arrêter, je suis le deuxième et Maitena poursuit donc seule pour 10 secondes supplémentaires…

Révélation des butins de chacun, avec la pénalité de 1 point par jeton de monstre dont la famille est incomplète. Je m’en sors à nouveau fort bien…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le look général des composants du jeu, très agréables à regarder et à manipuler,
– Le côté sans prétention du jeu, super abordable et hyper rapide,
– L’obligation de prendre des risques dans sa collecte car il semble illusoire de ne faire qu’assurer ses coups en ayant repéré trois monstres identiques,
– L’obligation de mesurer quand s’arrêter
.

 

On a moins aimé
– La trop grande rapidité des parties, quand même, surtout que la règle ne donne pas d’idée de prolongement ou de cumul de scores,
– La perte d’intérêt du jeu si un joueur (pas ce soir hein !) rafle des monstres quasiment au hasard, privant les autres de la reconstitution de familles.

 

Scores de la partie en deux manches :

 

Maitena : 6 puis -4
Tristan : 1 puis 4
Ludo le gars : 14 puis 7
Note du jeu (sur cette partie) :   13 / 20

 

Durée de la partie : 5 minutes par manche

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 × six =