[06/06/2004] Cathedral

Participants
– Nicolas, toujours intéressé par mes jeux apportés lors des réunions de famille,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Je ne sors jamais sans mes jeux, c’est bien connu, et la fête des mères n’échappe pas à la règle. C’est pourquoi, bien que n’étant pas tour sortis, des jeux tels que Einfach Tierisch, Elefanten Parade ou encore Cathedral étaient du voyage. Lorsque le milieu de l’après-midi le permet, je propose donc une petite partie de Cathedral à Nicolas qui se montre très intéressé pour le découvrir.
Alors, en route pour la cité médiévale, Nicolas avec les pièces marron et moi les blanches.


Une fois que j’ai placé la cathédrale, Nicolas s’est
chargé de s’occuper du bas du plateau avec ses pièces marrons,
tandis que j’essaie de m’adjuger le coin supérieur droit…


Il est toujours aussi agréable de jouer dehors, sur l’herbe,
surtout quand le jeu ne dure qu’une quinzaine de minutes, cela permet
d’en faire plusieurs en changeant les partenaires de jeu…


La partie progresse et chacun de nous deux s’est octroyé une
zone de taille convenable. A noter la pièce de Nicolas collée
au bord supérieur du plateau, avant que j’ai positionné
les miennes en dessous : il commet là une erreur de débutant,
mais c’est bien normal après tout…


Une vue de la configuration finale du jeu, alors
que Nicolas aura vu l’une de ses pièces lui revenir suite à
un placement un peu présomptueux dans une zone que je ma’apprêtais
à fermer…

 

Décompte final
Durée de la partie : 15 minutes – Mise en place du
jeu : 5 minutes – Explication des règles : 5 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 0 points alors que Nicolas
en marque 6.

Débriefing
Et une partie de plus au compteur ! Et un joueur converti de plus, de même
que ma soeur qui s’y essaya dans la foulée et termina à égalité
2 à 2 avec Nicolas. Pas mal.

Toujours aussi agréable, ce jeu est un bon concentré de principes
subtils de topologie des surfaces : se créer des zones à soi,
en évitant que l’adversaire ne s’en crée de trop spacieuse, tout
en essayant de placer les pièces les plus délicates. Tout un art…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf − 1 =