[06/06/2015] Mmm ! X 2, Rugby Penality

Après-midi ludique aujourd’hui, avec la découverte de deux jeux :
– Le premier est à peine sorti en Allemagne, Mmm !, chez Pegasus Spiele, avec un nom qui plaît beaucoup à Leila (nous savons pourquoi 😉 et qui tape dans le jeu coopératif. Et quand on lit le nom de l’auteur, on n’y croit pas : Reiner Knizia !
– Le second est une espèce de jeu improbable auquel j’avais déjà dû m’essayer vaguement à Toulouse de mémoire, Rugby Penality, une sorte de jeu d’adresse sur le thème du rugby, mais qui ne se limite qu’à la facette tirs de pénalités malheureusement. Et la règle est un peu ledge. Dommage mais adaptable…
Un merci tout particulier à Destination Terres de Jeu, à Roanne, dont le patron m’a offert la boîte de Rugby Penality !

MMM !

Il ne paie pas de mine, ce jeu, au premier abord... Mais, en y jouant, finalement, on se régale... Un peu comme les souris que nous y incarnons !
Il ne paie pas de mine, ce jeu, au premier abord… Mais, en y jouant, finalement, on se régale… Un peu comme les souris que nous y incarnons !
Une fois les 3 dés placés, ou après avoir choisi d'arrêter, le joueur actif les remplace par des jetons de souris : ils symbolisent des portions de nourriture définitivement acquis par les souris (les joueurs donc). Puis, ensuite, le chat avance d'une case (le cas ici), sauf si au moins un aliment a été complété. Vous commencez à voir venir un peu de tactique ? Nous aussi...
Une fois les 3 dés placés, ou après avoir choisi d’arrêter, le joueur actif les remplace par des jetons de souris : ils symbolisent des portions de nourriture définitivement acquis par les souris (les joueurs donc). Puis, ensuite, le chat avance d’une case (le cas ici), sauf si au moins un aliment a été complété. Vous commencez à voir venir un peu de tactique ? Nous aussi…
Nous nous approchons de la fin de partie et, justement, tout lancer de concombre est considéré comme une croix rouge : la loose totale ! Il va falloir se démener sur le pain et la carotte surtout...
Nous nous approchons de la fin de partie et, justement, tout lancer de concombre est considéré comme une croix rouge : la loose totale ! Il va falloir se démener sur le pain et la carotte surtout…
Et bien, on pourra dire que c'est passé près : je devais obtenir un fromage à mon tour, raté, et le chat s'est retrouvé à deux cases de la cuisine. Puis Leila a lancé ses 3 dés et a... réussi ! Donc on gagne, sinon on perdait !
Et bien, on pourra dire que c’est passé près : je devais obtenir un fromage à mon tour, raté, et le chat s’est retrouvé à deux cases de la cuisine. Puis Leila a lancé ses 3 dés et a… réussi ! Donc on gagne, sinon on perdait !
Forcément, Tristan percute plus vite que sa petite soeur pour comprendre qu'il ne sert à rien de terminer deux aliments dans le même tour et qu'il vaut mieux en réserver un pour plus tard. Si possible... Mais, en tout état de cause, Leila se régale et je dois avouer que je ne l'avais pas vu venir ce jeu de Herr Knizia...
Forcément, Tristan percute plus vite que sa petite soeur pour comprendre qu’il ne sert à rien de terminer deux aliments dans le même tour et qu’il vaut mieux en réserver un pour plus tard. Si possible… Mais, en tout état de cause, Leila se régale et je dois avouer que je ne l’avais pas vu venir ce jeu de Herr Knizia…
A priori, on devrait la gagner plus facilement cette partie. Ensuite, on a deux niveaux avancés si on le souhaite : l'autre côté du plateau avec des aliments de taille 5, ou la règle qui oblige à ce que tous les dés soient placés sur une même ligne ou une même colonne. Il en a de la ressource ce jeu !
A priori, on devrait la gagner plus facilement cette partie. Ensuite, on a deux niveaux avancés si on le souhaite : l’autre côté du plateau avec des aliments de taille 5, ou la règle qui oblige à ce que tous les dés soient placés sur une même ligne ou une même colonne. Il en a de la ressource ce jeu !
Le mécanisme, à base de Stop ou encore, est hyper simple : à son tour on jette 3 dés et on en affecte de 1 à 3 aux symboles alimentaires indiqués. Puis on rejette les dés restants, jusqu'à 3 fois en tout. Le truc, c'est qu'il faut pouvoir en affecter au moins un à chaque lancer, sous peine de perdre ceux déjà placés ! Et, dans ce cas, cela fait aussi avancer le chat d'une case sur le piste qui le mène à la cuisine...
Le mécanisme, à base de Stop ou encore, est hyper simple : à son tour on jette 3 dés et on en affecte de 1 à 3 aux symboles alimentaires indiqués. Puis on rejette les dés restants, jusqu’à 3 fois en tout. Le truc, c’est qu’il faut pouvoir en affecter au moins un à chaque lancer, sous peine de perdre ceux déjà placés ! Et, dans ce cas, cela fait aussi avancer le chat d’une case sur le piste qui le mène à la cuisine…
La partie se poursuit, les joueurs prenant leur tour alternativement. Le plateau se remplit de jetons souris et on commence à se dire que, parfois, il vaut peut-être mieux relancer certains dés, histoire de remplir un peu certains aliments peu remplis : comment s'en sortir s'il ne nous reste que des carottes, par exemple ?
La partie se poursuit, les joueurs prenant leur tour alternativement. Le plateau se remplit de jetons souris et on commence à se dire que, parfois, il vaut peut-être mieux relancer certains dés, histoire de remplir un peu certains aliments peu remplis : comment s’en sortir s’il ne nous reste que des carottes, par exemple ?
Oulhalha... Il va falloir faire attention : plus que 3 cases avant que le chat ne pénètre dans la cuisine, sachant que nous avons encore à terminer deux pains, une carotte et un fromage... Ca va être juste...
Oulhalha… Il va falloir faire attention : plus que 3 cases avant que le chat ne pénètre dans la cuisine, sachant que nous avons encore à terminer deux pains, une carotte et un fromage… Ca va être juste…
Mmm ! est un jeu à partir de 5 ans qui semble donc très sympa aussi pour les plus grands et les plus plus grands ;-) Du coup, on y rejoue à 3, un peu plus tard, histoire de revoir le mécanisme...
Mmm ! est un jeu à partir de 5 ans qui semble donc très sympa aussi pour les plus grands et les plus plus grands 😉 Du coup, on y rejoue à 3, un peu plus tard, histoire de revoir le mécanisme…
Cette seconde partie est encore plus tactique que la précédente : on attaque assez vite de gros aliments tout en se réservant des solutions rapides pour en finir de plus petits. Malin comme tout...
Cette seconde partie est encore plus tactique que la précédente : on attaque assez vite de gros aliments tout en se réservant des solutions rapides pour en finir de plus petits. Malin comme tout…
Et voici notre seconde victoire, brillamment remportée à -5 sur le piste du chat !
Et voici notre seconde victoire, brillamment remportée à -5 sur le piste du chat !

Durée de la partie : 20 minutes par partie – Note de cette partie : 17 / 20

Scores :

Bilan
Leila + Ludo le gars victoire à -2
Leila + Tristan + Ludo le gars victoire à -5

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté « jeu surprise que je n’avais pas vu venir » !,
– Le système de Stop ou encore utilisé dans un jeu coopératif,
– Les deux règles avancées proposées dans la règle,
– Le fait que tout le monde y joue avec le même plaisir, ce qui n’est pas si fréquent pour les jeux conseillés aux plus jeunes,
– La possibilité d’y jouer en solitaire (variante perso)
.

On a moins aimé
– Le look des illustrations, mais c’est juste pour chipoter 🙂

Variante
– Tout simplement y jouer en solo en essayant d’améliorer son score à chaque partie.

————————————————————————————————————
RUGBY PENALITY

Le matériel est tout bonnement bluffant : des perches plus vraies que nature, deux fois 15 joueurs en plastique, un ballon en mousse, deux tees et un joli terrain sous la forme d'un plateau très épais. On a hâte de jouer LOU (Tristan en rouge) - Aviron Bayonnais (Ludo en bleu), un match de ProD2 comme diraient les mauvaises langues...
Le matériel est tout bonnement bluffant : des perches plus vraies que nature, deux fois 15 joueurs en plastique, un ballon en mousse, deux tees et un joli terrain sous la forme d’un plateau très épais. On a hâte de jouer LOU (Tristan en rouge) – Aviron Bayonnais (Ludo en bleu), un match de ProD2 comme diraient les mauvaises langues…
Le botteur s'apprête à tirer...
Le botteur s’apprête à tirer…
A mon tour de prouver que je suis un bon tireur de pénalités...
A mon tour de prouver que je suis un bon tireur de pénalités…
Alors que Tristan s'apprête à tirer une nouvelle pénalité, je vous laisse admirer le nombre de pions que j'ai ainsi placés : 12 ! Il ne m'en manque plus que 3, sachant que nous avons aménagé la règle : dès qu'un joueur a 8 joueurs en jeu, son adversaire n'a plus droit au tirs de plaquage. Qu'est-ce ? Allez, je vous dis : avant de donner le ballon à son adversaire, on a droit de propulser le ballon depuis sa ligne de fond en direction du terrain adverse et tout pion tombé est rendu au joueur concerné. La partie peut donc durer des plombes sans notre aménagement de règle...
Alors que Tristan s’apprête à tirer une nouvelle pénalité, je vous laisse admirer le nombre de pions que j’ai ainsi placés : 12 ! Il ne m’en manque plus que 3, sachant que nous avons aménagé la règle : dès qu’un joueur a 8 joueurs en jeu, son adversaire n’a plus droit au tirs de plaquage. Qu’est-ce ? Allez, je vous dis : avant de donner le ballon à son adversaire, on a droit de propulser le ballon depuis sa ligne de fond en direction du terrain adverse et tout pion tombé est rendu au joueur concerné. La partie peut donc durer des plombes sans notre aménagement de règle…
Et donc, pour le moment, je mène par 12 pions à 3. A noter que notre petite variante ne me garantit aucunement de ne plus perdre aucun de mes pions : je peux tout à fait en faire choir en tentant un tir de plaquage sur mon gone...
Et donc, pour le moment, je mène par 12 pions à 3. A noter que notre petite variante ne me garantit aucunement de ne plus perdre aucun de mes pions : je peux tout à fait en faire choir en tentant un tir de plaquage sur mon gone…
Le principe est de propulser, par une habile pichenette, le ballon entre les perches adverses, sachant que la zone de départ est à choisir dans sa propre moitié de terrain. Une fois installé le tee, on place le ballon dessus et c'est parti !
Le principe est de propulser, par une habile pichenette, le ballon entre les perches adverses, sachant que la zone de départ est à choisir dans sa propre moitié de terrain. Une fois installé le tee, on place le ballon dessus et c’est parti !
Et voilà la courge qui s'envole dans le ciel du Matmut Stadium ! Passera-t-elle entre les perches ? Si oui, Tristan placera un pion rouge à l'endroit où se trouve son tee, puis rejoue à partir d'un autre emplacement, sinon il arrête son tour et a droit à un tir de plaquage. Qu'est-ce ? J'y reviens...
Et voilà la courge qui s’envole dans le ciel du Matmut Stadium ! Passera-t-elle entre les perches ? Si oui, Tristan placera un pion rouge à l’endroit où se trouve son tee, puis rejoue à partir d’un autre emplacement, sinon il arrête son tour et a droit à un tir de plaquage. Qu’est-ce ? J’y reviens…
Dans la règle figure ce schéma hyper utile : il indique, par des points noirs, les zones d'où on doit tirer chacune de nos pénalités. Et comme il faut en avoir réussi une à partir de chaque zone pour gagner la partie, on comprend qu'il faut s'entraîner de près comme de loin, d'en face comme de côté...
Dans la règle figure ce schéma hyper utile : il indique, par des points noirs, les zones d’où on doit tirer chacune de nos pénalités. Et comme il faut en avoir réussi une à partir de chaque zone pour gagner la partie, on comprend qu’il faut s’entraîner de près comme de loin, d’en face comme de côté…
Je ne peux pas m'empêcher de vous montrer ce visuel indiquant clairement que Tristan foire trop de ses coups de pieds en raison de frappes trop basses : il envoie balader le tee sans arrêt ! Sans précision dans la règle, on convient de redresser les pions éventuellement tombés par ce biais...
Je ne peux pas m’empêcher de vous montrer ce visuel indiquant clairement que Tristan foire trop de ses coups de pieds en raison de frappes trop basses : il envoie balader le tee sans arrêt ! Sans précision dans la règle, on convient de redresser les pions éventuellement tombés par ce biais…
Et voici la vue finale de cette sympathique partie, conclue par une victoire sans appel des basques de l'Aviron Bayonnais 15 à 8. La suite au prochain épisode...
Et voici la vue finale de cette sympathique partie, conclue par une victoire sans appel des basques de l’Aviron Bayonnais 15 à 4. La suite au prochain épisode…

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores :

Total
Tristan (rouge) 4
Ludo le gars (bleu) 15

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La qualité du matériel : impressionnant pour un jeu quasi-auto-édité…
– Le côté fun lié à la pichenette et les discussions qui peuvent s’engager une fois le ballon tiré
.

On a moins aimé
– La durée de la partie, disproportionnée, si on ne met pas en place la variante ci-dessous,
– Un côté assez répétitif,
– Le manque de thème si on veut être puriste : pénalités tirées de trop loin, « tir de plaquage », pas d’essai, …
– La règle, parfois imprécise.

Variante
– Dès qu’un joueur a 8 pions en jeu, son adversaire ne peut plus bénéficier de tir de plaquage.

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 3 = neuf