[06/07/2014] Rialto

Ultime journée ludique au gîte de la Ferme de la Vieille Route et une seule partie pour moi au compteur, sur le méconnu et très réussi Rialto de l’ami Stefan Feld. Enfin, une seule partie… Disons plutôt une seule partie terminée, le vent nous ayant contraint de stopper net une sublime partie de La Route du Verre que nous avions démarrée en extérieur pour faire plaisir à notre invité belge… 🙂 Après avoir ramassé nos pions, tuiles et cartes jusque dans le pré voisin, nous n’avions plus le temps de réattaquer une partie entière de ce jeu :-(. Du coup, mais comme je n’ai pas personnellement le jeu vous n’en lirez pas de compte-rendu, François nous fait découvrir Splendor sorti pour le Festival de Cannes au printemps…

RIALTO

L'illustration bicolore jaune / rouge de la boîte est quand même assez magnifique... On est immergé dans l'univers vénitien immédiatement.
L’illustration bicolore jaune / rouge de la boîte est quand même assez magnifique… On est immergé dans l’univers vénitien immédiatement.
Joué en fin de matinée de de dernier jour de Ludophiles en gîte 2014, Rialto convient parfaitement à tous les participants : fluide, malin, pas trop prise de tête, très interactif, ... A noter que, quand même, Karine part avec un avantage certain : elle est la seule à avoir une vuvuzela qu'elle utilise sans vergogne pour déstabiliser ses adversaires... ;-)
Joué en fin de matinée de de dernier jour de Ludophiles en gîte 2014, Rialto convient parfaitement à tous les participants : fluide, malin, pas trop prise de tête, très interactif, … A noter que, quand même, Karine part avec un avantage certain : elle est la seule à avoir une vuvuzela qu’elle utilise sans vergogne pour déstabiliser ses adversaires… 😉
Fin de la deuxième manche, avec cette fois une main-mise de Laurent sur le quartier n°2 (4 pions jaunes). De mon côté, j'ai effectivement obtenu le bonus de 5 PV accordé au joueur étant le premier à avoir un pion dans chaque quartier bleu...
Fin de la deuxième manche, avec cette fois une main-mise de Laurent sur le quartier n°2 (4 pions jaunes). De mon côté, j’ai effectivement obtenu le bonus de 5 PV accordé au joueur étant le premier à avoir un pion dans chaque quartier bleu…
Fin de troisième manche, avec Karine qui se place majoritaire dans le quartier n°3. A noter que Pierre utilise une gondole pour tenter de faire comme moi avec le bonus lié aux quartiers marron...
Fin de troisième manche, avec Karine qui se place majoritaire dans le quartier n°3. A noter que Pierre utilise une gondole pour tenter de faire comme moi avec le bonus lié aux quartiers marron…
Nous sommes au cœur de la 4ème manche...
Nous sommes au cœur de la 4ème manche…
L'étalage des lots de l'avant-dernière manche... Avec un lot d'anthologie en bas : 5 cartes de construction et 1 joker ! On va aller loin avec ça...
L’étalage des lots de l’avant-dernière manche… Avec un lot d’anthologie en bas : 5 cartes de construction et 1 joker ! On va aller loin avec ça…
Fin de la cinquième manche, avec un quartier que se disputent Laurent (4 pions) et Pierre (3 pions). Mais rien ne pourra y être changé lors de la dernière manche : aucune gondole ne peut relier ce quartier complètement verrouillé...
Fin de la cinquième manche, avec un quartier que se disputent Laurent (4 pions) et Pierre (3 pions). Mais rien ne pourra y être changé lors de la dernière manche : aucune gondole ne peut relier ce quartier complètement verrouillé…
Petite vue rapprochée du sixième quartier tant convoité...
Petite vue rapprochée du sixième quartier tant convoité…
Le plateau de Karine, une fois la partie achevée...
Le plateau de Karine, une fois la partie achevée…
Celui de Laurent...
Celui de Laurent…
L'étalage initial de cartes, avec 5 lots de 6, dans lequel chacun des 4 joueurs attablés (Karine en blanc, Pierre en rouge, Laurent en jaune et moi-même en vert) va choisir le sien. Il en restera donc un. Ensuite, chacun tirera deux cartes de la pioche puis conservera 7 cartes en tout pour constituer sa main de départ (1ère manche sur 6)...
L’étalage initial de cartes, avec 5 lots de 6, dans lequel chacun des 4 joueurs attablés (Karine en blanc, Pierre en rouge, Laurent en jaune et moi-même en vert) va choisir le sien. Il en restera donc un. Ensuite, chacun tirera deux cartes de la pioche puis conservera 7 cartes en tout pour constituer sa main de départ (1ère manche sur 6)…
La première manche vient de s'achever, avec Pierre qui a clairement investi le premier quartier avec pas moins de 4 pions à sa couleur. De mon côté, j'ai profité d'être majoritaire sur les gondoles pour en placer une entre les quartiers 2 et 4, surtout pour placer de suite un pion vert dans le quartier 4 en prévision d'être le premier à avoir au moins un pion dans chaque quartier bleu (le prochain qui sera joué est le n°2 donc on saura ça très vite)...
La première manche vient de s’achever, avec Pierre qui a clairement investi le premier quartier avec pas moins de 4 pions à sa couleur. De mon côté, j’ai profité d’être majoritaire sur les gondoles pour en placer une entre les quartiers 2 et 4, surtout pour placer de suite un pion vert dans le quartier 4 en prévision d’être le premier à avoir au moins un pion dans chaque quartier bleu (le prochain qui sera joué est le n°2 donc on saura ça très vite)…
Nouvel étalage de cartes en cours réalisé par Laurent, alors que Pierre réfléchit à ses actions à venir. Ce jeu plaît beaucoup, même si la partie, pas mal hachée, a tendance à trop durer...
Nouvel étalage de cartes en cours réalisé par Laurent, alors que Pierre réfléchit à ses actions à venir. Ce jeu plaît beaucoup, même si la partie, pas mal hachée, a tendance à trop durer…
Bien malin qui pourrait deviner le nom du vainqueur pour l'instant. En tout cas, je ne fais peur à personne avec mes misérables pions disséminés sur le plateau, sachant que les majorités par quartiers ne me rapporteront que la moitié de la moitié ou même la moitié de la moitié de moitié des PV du premier...
Bien malin qui pourrait deviner le nom du vainqueur pour l’instant. En tout cas, je ne fais peur à personne avec mes misérables pions disséminés sur le plateau, sachant que les majorités par quartiers ne me rapporteront que la moitié de la moitié ou même la moitié de la moitié de moitié des PV du premier…
Fin de la quatrième manche, avec un quartier où je suis majoritaire dites donc ! Pour une fois... :-)
Fin de la quatrième manche, avec un quartier où je suis majoritaire dites donc ! Pour une fois… 🙂
La partie ne va pas tarder à toucher à sa fin. Cool, on va bientôt profiter de l'apéritif qui s'est mis en place à l'arrière plan...
La partie ne va pas tarder à toucher à sa fin. Cool, on va bientôt profiter de l’apéritif qui s’est mis en place à l’arrière plan…
Voici ma main de 11 cartes parmi lesquelles je vais devoir en conserver 9 pour jouer la sixième et dernière manche. OK, je serai sûrement le meilleur sur l'or, mais après ?
Voici ma main de 11 cartes parmi lesquelles je vais devoir en conserver 9 pour jouer la sixième et dernière manche. OK, je serai sûrement le meilleur sur l’or, mais après ?
Vue finale de Venise, avant que nous décomptions nos PV liés aux majorités et à nos constructions. Remarquez que ce sixième quartier a eu tendance à sourire à Karine et Pierre avec 5 pions chacun... Aux scores, je tente encore de masquer mes lacunes de majorités, finissant devant !
Vue finale de Venise, avant que nous décomptions nos PV liés aux majorités et à nos constructions. Remarquez que ce sixième quartier a eu tendance à sourire à Karine et Pierre avec 5 pions chacun… Aux scores, je tente encore de masquer mes lacunes de majorités, finissant devant !
Celui de Pierre...
Celui de Pierre…
Et le mien...
Et le mien…

Durée de la partie : 1 heure 45 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Piste Résidu Bâtiments Quartiers Total
Karine (blanc) 19 0 14 3+0+11+4+0+16 67
Pierre (rouge) 17 1 10 13+2+5+0+5+8 61
Laurent (jaune) 9 1 10 6+8+1+0+11+4 50
Ludo le gars (vert) 22 1 13 1+4+2+9+2+2 56

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’élégance et l’interaction de ce jeu dans lequel, heureusement, tout n’est pas contrôlable : il faut en accepter l’idée !
– La fluidité des tours de jeu,
– L’originalité très feldienne de la prise de lots de cartes à l’étalage puis aménagement avec des cartes piochées, permettant d’affiner un peu son jeu et de surprendre ses petits copains attablés…

On a moins aimé
– Le manque de contrôle quand même assez violent à 4 joueurs (je n’ose imaginer à 5)…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× un = 8