[06/08/2004] Yinsh

Participants
– Laurent, qui devrait beaucoup aimer ce jeu, lui qui est un adepte de l’othello et qui aime bien se creuser la tête sur les problèmes abstraits,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Cette partie, jouée en vacances au camping municipal de Laffrey, est bien difficile à commenter avec précision, le temps est déjà passé dessus et ma mémoire n’est pas infaillible. Vous me pardonnerez donc de ne pas m’étaler longuement sur le déroulement de cette partie.
Pour information, Laurent joue les pièces noires et moi les blanches.


La configuration initiale du jeu…


Un alignement chacun puis Laurent réussit son second (voir photo)
avant de se rapprocher incroyablement près de son troisième.
Il découvre alors ce que c’est que d’avoir moins d’anneaux que
son adversaire…


Très concentré, le cousin Laurent le veut rien laisser
au hasard et il sent bien que tout est possible et accessible dans ce
jeu…


La configuration finale de la partie, lorsque je viens de réussir
une double attaque et que Laurent est obligé de me laisser conclure
mon troisième alignement…

Décompte final
Durée de la partie : 30 minutes – Mise en place du jeu : 5 minutes – Explication des règles : 10 minutes
Ludo le gars remporte cette partie en ayant réalisé 3 alignements
contre 2 pour Laurent (1-0, 1-1, 1-2, 2-2, 3-2).

Débriefing
Quelle belle partie ! Rarement j’ai vu une partie de Yinsh se jouer de manière
aussi tendue et remportée par le joueur qui semble le plus en mal en
point. En effet, lors des 10 derniers tours, alors qu’il ne manque qu’un seul
alignement à Laurent pour gagner, je suis acculé à chaque
instant à réagir à ses coups. Je retourne quelques marqueurs,
limite limite, puis enfin, alors que cela semblait quasi-impossible, je réalise
mon second alignement et clôture la partie 3 ou 4 tours plus tard !
Vraiment, je pense que cette partie à retournement de situation est l’une
des plus belles que j’ai jouée, un peu comme celle où j’avais
réussi, il y a un certain temps déjà, les deux alignements
finaux dans le même tour …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ huit = 14