[06/09/2003] Die Fürsten von Florenz

Participants
– Stéphane T., alias Arthemix sur les forums,
– Stéphane P., alias Tchao sur les forums,
– Laurence, alias Mme Tchao pour la manifestation du week-end,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Cette partie s’est déroulée dans le cadre des 1ères Rencontres du Web Ludique, que notre association Les Ludophiles organise à Rochetaillée les 6 et 7 septembre. Je me limiterai à un compte-rendu épuré, où les photos seront simplement commentées et les scores notés.


Une belle table, où figurent deux pointures du web ludique
: Arthemix (à gauche) et Tchao (en haut), pour un jeu splendide
et trop peu pratiqué…


Plus le jeu progresse, plus les 2 Stéphane s’envolent au score.
Laurence réussit à suivre à peu près, alors
que je devrai mon salut aux cartes prestige, si tant est que je réunisse
les conditions pour qu’elles me soient profitables…


La partie approche de son terme (5ème tour) et je sais que
je parviendrai à réunir les conditions pour mes 2 cartes
de prestige. Alors je tente la réalisation de quelques oeuvres,
histoire de glaner quelques points pour revenir dans la course…


Alors que chacun des joueurs progresse convenablement, j’éprouve
les pires difficultés à marquer des points. Il faut dire
que je mise beaucoup sur les cartes de prestige dès l’entame
(2 aux 2 premiers tours)…


Enchères au sommet entre Arthemix et Tchao, qui caracolent
en tête..
.


La configuration finale du jeu : Arthemix signe là une belle
victoire, sans qu’il me soit possible de définir précisément
comment il a tiré son épingle du jeu…

Décompte final
Arthemix remporte la partie avec un total de 69 points de
renommée, devant Tchao avec 59 points, Ludo le gars avec 57 points et
Laurence avec 44 points.

Débriefing
Il y avait fort longtemps que je n’avais pas joué aux Princes de Florence,
et c’est donc tout naturellement que j’avais proposé ce jeu en milieu
d’après-midi, histoire de pratiquer un « gros » jeu qui me ferait
vraiment plaisir.
Le résultat de la partie est conforme à ce qui était prévisible,
puisque je n’ai pas vraiment eu l’impression de jouer juste. Ma stratégie
de miser sur les cartes de prestige s’est avérée intéressante
mais insuffisante, malgré les 15 points octroyés de la sorte (3
libertés et au moins 1 artisan, 1 saltimbanque et 1 paysage).

Très subtil, ce jeu a encore séduit son assemblée, grâce
à la très forte interaction entre les participants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre × = 16