[06/11/2013] La Route du Verre

Parmi les jeux sortis pour Essen 2013, plusieurs sont jouables en solo, comme j’en parlais dans le sujet suivant sur TricTrac (ici), figure ce très bon La Route du Verre. Histoire de voir ce que cela pouvait donner, je me lance dans une petite partie, tout seul, juste pour voir. Ça tourne…

LA ROUTE DU VERRE

Aucune différence dans la mise en place qu'on joue en solo ou à plusieurs...
Aucune différence dans la mise en place qu’on joue en solo ou à plusieurs…
En première phase de construction, j'avais sélectionné les 3 cartes ci-dessus, sachant que la première a été jouée avec le pouvoir de prise de deux charbons et que la deuxième a été jouée pour ses deux pouvoirs (pose d'un étang + prise d'un sable par étang)...
En première phase de construction, j’avais sélectionné les 3 cartes ci-dessus, sachant que la première a été jouée avec le pouvoir de prise de deux charbons et que la deuxième a été jouée pour ses deux pouvoirs (pose d’un étang + prise d’un sable par étang)…
Oui, je joue tout seul, ça paraît toujours un peu bizarre et je ne suis pas très fan de cette situation. Dans ce jeu, finalement, le système de jeu reste assez semblable mais on perd quand même toute la saveur du guessing puisque, évidemment, on n'a pas à essayer de deviner les cartes jouées par les autres... puisque je suis tout seul ! :-)
Oui, je joue tout seul, ça paraît toujours un peu bizarre et je ne suis pas très fan de cette situation. Dans ce jeu, finalement, le système de jeu reste assez semblable mais on perd quand même toute la saveur du guessing puisque, évidemment, on n’a pas à essayer de deviner les cartes jouées par les autres… puisque je suis tout seul ! 🙂
Fin de la quatrième phase de construction, avec 5 cartes jouées sur les 6 que j'ai choisies. C'est la plus grosse phase de la partie. On remarque que je n'ai plus que deux zones à déboiser et que j'ai construit un deuxième bâtiment : le Jardin botanique, lequel rapportera 1PV par bosquet continu (d'où ma volonté de placer bosquet après bosquet, vers le haut, à voir si je parviens à faire la jonction à gauche)...
Fin de la quatrième phase de construction, avec 5 cartes jouées sur les 6 que j’ai choisies. C’est la plus grosse phase de la partie. On remarque que je n’ai plus que deux zones à déboiser et que j’ai construit un deuxième bâtiment : le Jardin botanique, lequel rapportera 1PV par bosquet continu (d’où ma volonté de placer bosquet après bosquet, vers le haut, à voir si je parviens à faire la jonction à gauche)…
Sixième et avant-dernière phase de construction, avec 3 cartes jouées sur les 4 sélectionnées. Surtout, voyez la liaison des bosquets en haut, même si je ne suis pas certain que je parviendrai à construire le fameux bâtiment qui me permettra de marquer 2PV par série ! N'ai-je pas exagéré quand même avec tous ces payasages ?
Sixième et avant-dernière phase de construction, avec 3 cartes jouées sur les 4 sélectionnées. Surtout, voyez la liaison des bosquets en haut, même si je ne suis pas certain que je parviendrai à construire le fameux bâtiment qui me permettra de marquer 2PV par série ! N’ai-je pas exagéré quand même avec tous ces paysages ?
Comme souvent dans les jeux en solo, il faut essayer de faire un maximum de points. Ici, 30 est un score remarquable comme mentionné dans la règle. A noter que je jouerai 7 phases de construction successives, avec un nombre de cartes à sélectionner différent selon la phase (voir tableau ci-dessus). A noter aussi que les cartes sélectionnées à la phase précédente ne sont pas disponibles mais le redeviennent au suivant. A noter, enfin, qu'un seul pouvoir est appliqué par carte, piochée au hasard, sauf sur l'une des deux dernières, choisie, où les deux pouvoirs s'appliqueront, la dernière carte restant injouée...
Comme souvent dans les jeux en solo, il faut essayer de faire un maximum de points. Ici, 30 est un score remarquable comme mentionné dans la règle. À noter que je jouerai 7 phases de construction successives, avec un nombre de cartes à sélectionner différent selon la phase (voir tableau ci-dessus). À noter aussi que les cartes sélectionnées à la phase précédente ne sont pas disponibles mais le redeviennent au suivant. À noter, enfin, qu’un seul pouvoir est appliqué par carte, piochée au hasard, sauf sur l’une des deux dernières, choisie, où les deux pouvoirs s’appliqueront, la dernière carte restant non jouée…
En deuxième phase de construction, voici les 4 cartes que j'avais retenues. La dernière, couchée, est restée injouée... On peut voir que j'ai construit le Magasin, lequel me rapportera 1PV par nourriture où j'en aurai le moins en fin de partie.
En deuxième phase de construction, voici les 4 cartes que j’avais retenues. La dernière, couchée, est restée non jouée… On peut voir que j’ai construit le Magasin, lequel me rapportera 1PV par nourriture où j’en aurai le moins en fin de partie.
La troisième phase de construction vient d'avoir lieu et j'ai joué 4 de mes 5 cartes sélectionnées. Je tente de placer plein de bosquets / étangs / carrières car un bâtiment sur l'étalage rapportera 2PV par série de paysages. Je m'en fixe un objectif stratégique, on verra ce que ça donne...
La troisième phase de construction vient d’avoir lieu et j’ai joué 4 de mes 5 cartes sélectionnées. Je tente de placer plein de bosquets / étangs / carrières car un bâtiment sur l’étalage rapportera 2PV par série de paysages. Je me fixe ceci comme  objectif stratégique, on verra ce que ça donne…
Fin de la cinquième phase de construction, avec 2 cartes jouées sur mes 3. Ouf, j'ai réussi à redéboiser un peu, mais au niveau des bâtiments, ça commence à craindre un peu...
Fin de la cinquième phase de construction, avec 2 cartes jouées sur mes 3. Ouf, j’ai réussi à déboiser encore un peu, mais au niveau des bâtiments, ça commence à craindre…
Septième et dernière phase de construction, avec les 4 cartes sorties sur les 5 qui m'arrangent carrément ! D'abord, j'avais besoin de charbon, ouf c'est fait . Puis de bois, re-ouf c'est fait ! Puis encore de bois, re-re-ouf ! Ensuite, il fallait que je construise et j'opte pour le Cultivateur plutôt que le Bâtisseur, sachant que je n'aurais pas eu les ressources pour construire 2 bâtiments et que, ce faisant, j'ajoute une carrière me permettant de totaliser 5 séries de paysages...
Septième et dernière phase de construction, avec les 4 cartes sorties sur les 5 qui m’arrangent carrément ! D’abord, j’avais besoin de charbon, ouf c’est fait . Puis de bois, re-ouf c’est fait ! Puis encore de bois, re-re-ouf ! Ensuite, il fallait que je construise et j’opte pour le Cultivateur plutôt que le Bâtisseur, sachant que je n’aurais pas eu les ressources pour construire 2 bâtiments et que, ce faisant, j’ajoute une carrière me permettant de totaliser 5 séries de paysages…

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Bâtiments fixes Bâtiments variables Total
Ludo le gars (vert) 0 2+0.5+1+6+3+10 22.5

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le système des roues de production où j’ai pu mesurer l’importance de freiner en laissant volontairement un marqueur en arrière parfois,
– La bonne jouabilité à 1 joueur, notamment avec ce blocage de cartes, où on a envie de faire mieux la prochaine fois,
– L’importance de ne pas déboiser trop vite : n’oublions pas qu’il faut pouvoir déboiser pour appliquer les pouvoirs de certaines cartes…

On a moins aimé
– Jouer tout seul, avec la perte du guessing, n’est quand même pas la meilleure config…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[06/11/2013] La Route du Verre”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


un + 1 =