[07/03/2020] Mystery House – Carlson Bank, Miyabi, Maya

Pas moins de trois jolies parties en cette après-midi ludophile, avec tout d’abord la partie de découverte d’un OVNI ludique, à savoir Mystery House sorti chez Gigamic. Ensuite, on ressort deux des meilleurs jeux de 2019, à savoir Miyabi puis Maya, sachant que, sur une autre table, ils ont fait l’inverse…

MYSTERY HOUSE – CARLSON BANK

La belle boîte de Mystery House vous est présentée par Mademoiselle Leila !
Au départ, la boîte est vide… enfin ajourée de fenêtres tout autour afin qu’on puisse voir à l’intérieur. Des fentes sont présentes sur le dessus, par lesquelles on va insérer des fiches verticales avec des coordonnées de positionnement qui seront fonction du scénario joué…
L’éditeur n’ayant pas du tout envie que je déflore le contenu d’un des deux scénarios de la boîte de base, il a pris les devants en m’envoyant une aventure spéciale, celle qui a dû être présentée au FIJ de Cannes en février. Et là, pour le coup, je vais pouvoir spoiler à fond ! 😉
Le jeu nécessite absolument une application qu’on doit télécharger sur son téléphone. Ci-dessus, voici la page d’accueil pour la partie de démo, intitulée « Carlson Bank »…
Voici à quoi ressemble la boîte vue de dessus, juste après qu’on a inséré les fiches verticales dans certaines fentes et juste avant que nous appuyons OK de l’application…
Vous constaterez que l’aventure de démo ne dure qu’un maximum de 20 minutes contre 60 pour les aventures normales. Et on peut toujours prolonger le temps si on veut la terminer quand même…
Allez, hop, c’est parti ! Avec Yohel, masqué à gauche, qui gère la règle, Lila, Fabrice, allumeur public, Leila et moi-même, plutôt chargé de l’appli.
L’idée de ce scénario est de comprendre comment entrer dans la banque pour y désamorcer la bombe qui s’y trouve, en se basant sur les observations qu’on peut faire tout autour du bâtiment. N’y aurait-il pas quelque chose dans la poubelle de la fiche I2 par exemple ? Pour le vérifier, deux trois saisies dans l’appli et on le saura.
Et c’est ainsi que, petit à petit, on obtient des cartes d’objets, numérotées, qui nous sont données par l’appli quand on fouille au bon endroit ou qu’on assemble un code pertinent, par exemple…
Exemple de saisie d’un code pour retirer la fiche R4. Combien de kg de lingots y a-t-il dans le camion de la banque quand il repart d’ici ? Allez, je vous laisse 30 secondes !!! 😉
Petit à petit on s’approche du cœur de la banque mais il va nous falloir faire vite…
On sent monter l’urgence et l’adrénaline ! Et dans cas-là, ce n’est pas une si bonne idée, finalement, d’avoir placé la boîte sur un plateau tournant ; -) Et vas-y que je regarde dans un sens, et vas-y que je compte des éléments mais que je m’y perds…
La photo de l’année pour ce jeu ? C’est vous qui me direz…
En tout cas, voici le digicode sur lequel nous allons devoir taper le code final pour désamorcer la bombe…
Ambiance, ambiance…
Yes ! On nous dit qu’on a gagné avec un temps restants de 13 minutes 43 secondes. Bon, en fait, l’appli me donne l’impression de faire la gentille avec nous : on a épuisé le temps de 20 minutes depuis 13 minutes 43 secondes en fait !!! Mais bon, disons que nos deux étoiles obtenues et non pas cinq en tiennent peut-être compte, hein, va savoir…

Durée de cette partie : 40 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de cette partie :

Bilan
Yohel + Lila + Fabrice + Leila + Ludo le gars Victoire (ou défaite ?) en 34’43 » avec 2 étoiles

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La grande originalité du jeu, avec cette obligation de scruter le fond de couloirs sombres, sans être jamais sûrs de ce qu’on voie vraiment…
– Le scénario de cette partie de démo, bien excitant, et qui donne envie de découvrir les deux autres, en espérant qu’il y en aura encore beaucoup d’autres !

On a moins aimé
– Le mal de dos, consécutif à la posture pour jouer,
– L’obligation d’avoir chacun une lumière, sous peine de passer son temps à ne rien voir…
– Une certaine fatigue, un fort stress, consécutifs à la partie…

————————————————————————————————————
MIYABI

Miyabi, ça faisait longtemps…. Et c’est si bien !
L’étalage de la première manche sur 5 à 3 joueurs…
Yohel, avec les pions jaunes, accompagne Leila, avec ses inévitables orange, et moi-même, avec mes noirs de substitution, sur cette belle partie de découverte… pour Yohel !
Mon premier choix. Toujours fonction de l’étalage, des opportunités, du tour suivant, de ce qu’ont pris les autres, etc, etc, etc…
Fin de première manche…
Et nous voici donc engagés dans la seconde… Les choix ne sont pas les mêmes et c’est là tout l’intérêt de ce jeu franchement bluffant et tellement passé inaperçu…
Oui, même à la salle, la photo entre père et fille a son intérêt et son plaisir ! 😉
Fin e deuxième manche…
Yohel commence à bien, bien, bien, 😉 réfléchir…
Fin de troisième manche.
Et de quatrième ! Il va être temps de penser au(x) bonus de l’étage numéro 5 dans nos jardins…
Et, hop, je m’octroie le premier, avant que Yohel ne me le chipe, lui qui s’en est donné, juste avant, les moyens !
Et on arrive en fin de partie, avec des scores assez serrés. Reste à y ajouter nos bonus empochés et nos majorités remportées (ou seconds)…
Le domaine de Yohel. Sans bonus de 5ème étage, ça pourrait bien piquer…
Celui de Leila…
Et le mien, avec deux bonus, ce qui n’est pas si fréquent…

Durée de cette partie : 1 heure 20 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Piste Bonus Majorités Total
Yohel (jaune) 114 0 15+12+8 149
Leila (orange) 101 10 6+4+7+6 134
Ludo le gars (noir) 110 9+5 7+9+4+7+3 154

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La qualité sans cesse renouvelé du jeu : tension, interaction, choix cruciaux, …
– Le look du jeu en cours de partie,
– La bonne adéquation entre contraintes, stratégie et place du hasard,
– Le condensé formidable que ce jeu apporte
...

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————
MAYA

Et on termine par Maya, l’autre jeu incontournable de cette fin d’année 2019…
Mise en place faite, pour 3 joueurs, avec la zone verte inutilisée. Et voici mon propre étalage de 5 tuiles…
Fin de premier tour…
Tiens, drôle de forme, ce qui m’a incité à prendre cette photo. Objectivement, il me semble que cette sorte de triangle, ouvert sur l’extérieur pour mes propres tuiles de plantations, pourrait être une bonne opportunité…
Et voici notre Fabrizio national qui se lance dans du brainstorming tout seul !!! 😉
Oui, on passe un très bon moment…
Après le premier décompte de ville, à droite, où j’ai couiné, voici le deuxième, à gauche, où ça va mieux… 😉
Ça parle et ça joue…
Les plantations ont tendance à s’étendre vers la droite du plateau… Et je n’y suis pas !!! 🙁
Fabrice, avec le pion rouge, nous atomise. Oui…
On arrive dans le money time et je ne vois pas bien comment espérer quelque chose…
Sans compter que Fabrice pose ses 4 dernières tuiles dans le même tour (4 tuiles de patates !), ce qui termine le jeu encore plus prématurément…
Vue finale. Avec un joli point d’égalité entre Leila et moi à… mille PV au moins de Fabrice ! 😉

Durée de cette partie : 1 heure – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Total
Fabrice (rouge) 170
Leila (bleu) 131
Ludo le gars (vert) 131

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La simplicité et la fluidité remarquables de ce jeu,
– Les interactions incessantes, assez rares pour un jeu à l’allemande,
– Terminer à égalité de PV avec Leila
...

On a moins aimé
– La rouste que Fabrice nous a mise 😉

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[07/03/2020] Mystery House – Carlson Bank, Miyabi, Maya”

  1. 2 extensions sont annoncées pour Maya pour Essen, chacune avec un plateau alternatif et de nouvelles mécaniques.
    https://www.boardgamegeek.com/boardgameexpansion/303137/maya-palaces-tikal
    https://www.boardgamegeek.com/boardgameexpansion/303139/maya-priests-palenque

    Par ailleurs si tu apprécies Maya je te conseille de jeter un coup d’oeil à Mandala des mêmes auteurs, qui partage beaucoup de mécaniques ! (jouer « pour tous » et piocher 3 cartes ou jouer pour soi mais vider sa main)
    En tout cas en tant que fan de Mandala et suite à tes retours je m’intéresse clairement à Maya, j’attends qu’il soit de retour en stock 😉

  2. J’avoue avoir moi aussi été bluffé par Miyabi, un excellent Kiesling, passé sous les radars après Essen.
    C’est bien dommage : simple, efficace, plaisant à jouer.

    Très belle photo artistique de Mystery House.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× trois = 18