[07/11/2020] Mystery House – Le Seigneur du Labyrinthe

Revenir à un scénario de ce jeu, franchement, ça nous faisait clairement envie… Oh que oui ! Leila ne m’en parlait pas tous les deux jours mais toutes les semaines oui !
Aujourd’hui, donc nous allons nous lancer dans Mystery House – Le Seigneur du Labyrinthe, une sorte d’histoire qu’on imagine assez terrifiante, à base de donjon et de monstres de types beholders, trolls et autres dragons…
Pour respecter la claire demande de l’éditeur, je ne spoilerai pas du tout sur ce scénario et vous pouvez donc lire plus avant sans craindre de ne pouvoir le jouer chez vous !
Bonne lecture…

MYSTERY HOUSE – LE SEIGNEUR DU LABYRINTHE

Retour à Mystery House, après la dernière jouée juste avant le premier confinement, et, cette fois, ce sera une partie sur le premier scénario officiel du jeu : Le Seigneur du Labyrinthe…
La petite boîte de ce scénario contient un set de cartes objets; deux packs d’inserts pour le plateau et… puis c’est tout !
Petite mise en ambiance en lisant le verso de la boîte… OK ça sent le médiéval fantastique à plein nez !
Voici le plateau une fois installés tous les inserts au bons endroits…
On y est ! Leila, Julie et Ludo le gars s’embarquent pour cette aventure unique hors du commun !
L’application va être lancée… Voici le texte d’intro qui nous est proposé…
En fait, sérieusement, on s’est demandé si on avait à faire au bon scénario !!! Relisez…
Bien, vérifications faites, on va pouvoir démarrer cette aventure que je ne spoilerai pas, comme de bien entendu…
Vue rapprochée d’un pan de mur où on peut voir une sorte d’oiseau assez particulier en P6 et une sorte de bouffon en R6, alors que le mur en Q6 paraît vide de chez vide ! Ce jeu, c’est ça aussi : bien observer chaque détail…
Ouf ! Alors qu’il ne nous reste plus que 37’47 », nous arrivons, enfin, à faire sauter deux inserts : le Q6 et le S6 !!!
Bien élevé sur pas moins de trois boîtes d’autres jeux Gigamic 😉 le jeu, installé sur le plateau tournant, est à bonne hauteur…
Aïe aïe aïe… on est parti pour ne pas gagner en 1 heure : il ne nous reste plus que 33 secondes et on est -très- loin du but !!!
Voilà voilà, c’en est fini de terminer en une heure max… M’enfin, ce n’est pas si grave, on a le droit de poursuivre le jeu et de remporter quand même la victoire ! Même si moins prestigieuse…
Ça scrute d’un côté, ça griffonne de l’autre… A noter la présence d’une loupe à côté de Julie pour les observations délicates… 😉
Yes ! Après un temps quasi-infini et des péripéties non racontées ici-même, voici qu’on s’en est sorti !!!
L’application ne nous ment pas : « Vous avez gagné ! »
En revanche, comment dire, il y a vol sur la victoire quand même : il ne nous reste pas 153 minutes et 47 secondes, non non, soyons honnêtes, c’est parfaitement notre excès de temps qui se trouve ici mentionné… Oui, vous avez bien lu… 🙁

Durée de cette partie : 3 heures 15 environ – Note de cette partie : 13 / 20

Scores de cette partie :

Bilan
Leila + Julie + Ludo le gars Victoire en ayant dépassé la limite de 153 minutes et 47 secondes, avec 9 indices sur un lieu pris et 2 aides générales

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Toujours le côté assez génial et immersif de construire au départ sa « maison » et de scruter tout autour ce qu’il y aurait de remarquable à scruter,
– Le côté frénétique du jeu, avec des joueurs armés de lampes torches hyper maniables, voire même de loupes,
– L’envie d’y revenir, sur d’autres scénarios, malgré nos griefs à lire ci-dessous…

On a moins aimé
– Le peu de rapport entre le dos de la boîte et l’introduction de l’appli : passer d’un seigneur de labyrinthe à un enfant qui se fait kidnapper en jouant à, cache-cache, comment dire…
– Les infos à glaner quand même souvent très alambiquées, à associer sans réel lien, pour nous qui ne sommes pas habitués des escape games, waouh ça pique !
– La durée délirante de cette partie… même si nous n’excluons pas d’être très très mauvais !

——————————————————————————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 − = null