[07/01/2017] Ulm

Pour ce premier samedi ludophile post-fêtes de Noël, nous nous rendons au club pour réaliser quelques parties entre joueurs mordus et assidus. En ce qui me concerne, je découvre avec avidité le tout-nouveau Ulm, un jeu plus qu’excitant au niveau d’un mécanisme totalement novateur dans un jeu de gestion : le taquin ! Vous voulez en savoir plus ? Bonne lecture…

ULM

Quel jeu magnifique !!! Avec sa boîte bleutée, son plateau fourmillant de détails et sa cathédrale en 3D, cet Ulm démarre sur des bases élevées ! En plus, et je vais évidemment y revenir maintes fois, il y a un mécanisme tout à fait novateur et qui me titille au plus haut point : une facette jeu du taquin pour le choix des actions...
Quel jeu magnifique !!! Avec sa boîte bleutée, son plateau fourmillant de détails et sa cathédrale en 3D, cet Ulm démarre sur des bases élevées ! En plus, et je vais évidemment y revenir maintes fois, il y a un mécanisme tout à fait novateur et qui me titille au plus haut point : une facette jeu du taquin pour le choix des actions…
Le plateau représente la ville d'Ulm, divisée en deux quartiers : le nord et le sud du Danube. Le fleuve est divisé en cases sur lesquelles vont progresser nos barges, ce qui indiquera dans quels quartiers (nord et sud) nous pourrons placer nos sceaux de famille (disques colorés) sur les cases circulaires. En haut à droite, on trouve un carré de 3 par 3, avec des tuiles d'action colorées : deux bleues (déplacer sa barge), deux orange (placer un sceau), deux grises (prendre un sou), deux blanches (récupérer les tuiles d'un côté du carré) et une marron (acheter une carte). C'est là, oui, que se trouve ce petit taquin qui me fait tant fantasmer...
Le plateau représente la ville d’Ulm, divisée en deux quartiers : le nord et le sud du Danube. Le fleuve est divisé en cases sur lesquelles vont progresser nos barges, ce qui indiquera dans quels quartiers (nord et sud) nous pourrons placer nos sceaux de famille (disques colorés) sur les cases circulaires. En haut à droite, on trouve un carré de 3 par 3, avec des tuiles d’action colorées : deux bleues (déplacer sa barge), deux orange (placer un sceau), deux grises (prendre un sou), deux blanches (récupérer les tuiles d’un côté du carré) et une marron (acheter une carte). C’est là, oui, que se trouve ce petit taquin qui me fait tant fantasmer…
Alors voilà, j'y viens, à ce petit taquin. A mon premier tour (je suis premier joueur), j'ai d'abord pioché une tuile dans le sac (une blanche), puis je l'ai glissée le long d'une colonne du carré, ce qui a eu pour effet de pousser dehors la tuile bleue. Je vais pouvoir réaliser les trois actions restantes, donc les tuiles blanche, orange et marron, dans l'ordre que je le souhaite. Avec la tuile orange, je paie deux sous et place un sceau vert dans l'un des quartiers pointés par ma barge. Avec la tuile blanche, je récupère la tuile bleue sortie en bas et je la place devant moi. Avec la tuile marron, je paie deux tuiles colorées que j'avais devant moi pour acheter une carte (comme mes tuiles défaussées sont de même couleur, je peux en piocher deux et en choisir une). Et voilà, c'est au joueur suivant de faire de même, et on joue ainsi 10 tours. Simple, oui, mais très très élégant !!!
Alors voilà, j’y viens, à ce petit taquin. A mon premier tour (je suis premier joueur), j’ai d’abord pioché une tuile dans le sac (une blanche), puis je l’ai glissée le long d’une colonne du carré, ce qui a eu pour effet de pousser dehors la tuile bleue. Je vais pouvoir réaliser les trois actions restantes, donc les tuiles blanche, orange et marron, dans l’ordre que je le souhaite. Avec la tuile orange, je paie deux sous et place un sceau vert dans l’un des quartiers pointés par ma barge. Avec la tuile blanche, je récupère la tuile bleue sortie en bas et je la place devant moi. Avec la tuile marron, je paie deux tuiles colorées que j’avais devant moi pour acheter une carte (comme mes tuiles défaussées sont de même couleur, je peux en piocher deux et en choisir une). Et voilà, c’est au joueur suivant de faire de même, et on joue ainsi 10 tours. Simple, oui, mais très très élégant !!!
Cette partie de découverte se déroule à 3 joueurs, Valérie avec les éléments jaunes, Angélique avec les rouges et moi-même avec les verts.
Cette partie de découverte se déroule à 3 joueurs, Valérie avec les éléments jaunes, Angélique avec les rouges et moi-même avec les verts.
En fin de premier tour, chacun a joué trois actions et on voit qu'on n'a pas forcément fait les mêmes choses : Angélique a elle aussi placé un sceau dans le quartier sud au départ (bonus indiqué en-dessous du blason : prise d'une tuile + un sou + progression de 0 à 2 cases de sa barge), mais elle a avancé davantage sa barge que moi. Valérie , elle, est partie sur la barge, certes, mais n'a pas mis de sceau.
En fin de premier tour, chacun a joué trois actions et on voit qu’on n’a pas forcément fait les mêmes choses : Angélique a elle aussi placé un sceau dans le quartier sud au départ (bonus indiqué en-dessous du blason : prise d’une tuile + un sou + progression de 0 à 2 cases de sa barge), mais elle a avancé davantage sa barge que moi. Valérie , elle, est partie sur la barge, certes, mais n’a pas mis de sceau.
Chaque carte acquise peut être utilisée de deux manières : soit jouée en fin de son tour (maximum une par tour) en appliquant l'effet du haut, soit posée sur la table en vue de la fin de partie. Cette décision n'est pas toujours facile... Ci-dessus, vous pouvez voir que j'ai opté pour la pose sur la table de ma première carte achetée, en espérant qu'elle se combinera bien avec deux autres cartes de cathédrale espérées... J'aurais tout aussi bien pu opter pour l'effet du haut, en défaussant une tuile orange ou marron, pour marquer tout de suite 6 PV. Ah la la, il y a quand même à réfléchir un peu, c'est cool !
Chaque carte acquise peut être utilisée de deux manières : soit jouée en fin de son tour (maximum une par tour) en appliquant l’effet du haut, soit posée sur la table en vue de la fin de partie. Cette décision n’est pas toujours facile… Ci-dessus, vous pouvez voir que j’ai opté pour la pose sur la table de ma première carte achetée, en espérant qu’elle se combinera bien avec deux autres cartes de cathédrale espérées… J’aurais tout aussi bien pu opter pour l’effet du haut, en défaussant une tuile orange ou marron, pour marquer tout de suite 6 PV. Ah la la, il y a quand même à réfléchir un peu, c’est cool !
Au deuxième tour, Angélique a placé un sceau dans un quartier où le bonus était de pouvoir piocher deux tuiles de blasons, d'en choisir une et d'en appliquer les effets. Elle a gardé celle à bord dorée qui lui a permis de marquer 4 PV tout de suite et de placer une de ses trois tuiles de famille sur le quartier correspondant (tuile rouge ci-dessus dans l'ultime quartier au bout du Danube), tout en mettant un disque rouge à côté du bâtiment près du taquin (en haut à droite sur la photo). Cela pourra lui apporter deux bénéfices : à chaque fois qu'on poussera la ligne du bas du taquin en direction de son disque, elle empochera un moineau (j'y reviendrai) et à chaque fois qu'un joueur (elle y compris) placera un sceau dans le quartier où il y a son blason elle marquera 2 PV. Très très subtil et pas facile à anticiper les gains potentiels pour le moment...
Au deuxième tour, Angélique a placé un sceau dans un quartier où le bonus était de pouvoir piocher deux tuiles de blasons, d’en choisir une et d’en appliquer les effets. Elle a gardé celle à bord dorée qui lui a permis de marquer 4 PV tout de suite et de placer une de ses trois tuiles de famille sur le quartier correspondant (tuile rouge ci-dessus dans l’ultime quartier au bout du Danube), tout en mettant un disque rouge à côté du bâtiment près du taquin (en haut à droite sur la photo). Cela pourra lui apporter deux bénéfices : à chaque fois qu’on poussera la ligne du bas du taquin en direction de son disque, elle empochera un moineau (j’y reviendrai) et à chaque fois qu’un joueur (elle y compris) placera un sceau dans le quartier où il y a son blason elle marquera 2 PV. Très très subtil et pas facile à anticiper les gains potentiels pour le moment…
Nous sommes clairement conquis par le jeu et, surtout, son système original de choix d'actions. Les tours s'enchaînent très vite et ça nous a tout l'air d'être un jeu condensé de bonnes idées...
Nous sommes clairement conquis par le jeu et, surtout, son système original de choix d’actions. Les tours s’enchaînent très vite et ça nous a tout l’air d’être un jeu condensé de bonnes idées…
Nous voici -déjà- à mi-partie (5 tours sur 10). Sur le Danube, je suis bien en retard, mais, au moins, je me dis que cela peut me permettre de me placer dans plus de quartiers différents, ce qui pourrait être intéressant plus tard. En ayant placé chacun un ou deux sceaux dans des quartiers permettant de se placer en bout de ligne ou colonne du taquin, on espère récolter ainsi quelques moineaux. Quel rôle ont-ils d'ailleurs ? Très très utile à mon avis : on peut en défausser un, en début de tour, après avoir pioché sa tuile dans le sac, pour remplacer celle-ci par une présente en bas à droite sur le plateau (quai de chargement). Ainsi, on maîtrise beaucoup mieux les actions qu'on peut réaliser. Oui encore une bonne idée...
Nous voici -déjà- à mi-partie (5 tours sur 10). Sur le Danube, je suis bien en retard, mais, au moins, je me dis que cela peut me permettre de me placer dans plus de quartiers différents, ce qui pourrait être intéressant plus tard. En ayant placé chacun un ou deux sceaux dans des quartiers permettant de se placer en bout de ligne ou colonne du taquin, on espère récolter ainsi quelques moineaux. Quel rôle ont-ils d’ailleurs ? Très très utile à mon avis : on peut en défausser un, en début de tour, après avoir pioché sa tuile dans le sac, pour remplacer celle-ci par une présente en bas à droite sur le plateau (quai de chargement). Ainsi, on maîtrise beaucoup mieux les actions qu’on peut réaliser. Oui encore une bonne idée…
J'ai passé la surmultipliée au niveau de ma progression sur le Danube (j'ai acquis notamment un artisan qui me permet d'avancer d'une case de plus quand je fais l'action bleue), surtout parce qu'il y a des PV négatifs ou positifs dessus et qu'il faut bien anticiper un peu cela en vue de la fin de partie. Ma tuile de famille verte, placée dans le quartier ci-dessus, vient, quant à elle, de me faire faire un bond fantastique sur la piste de score (2 PV pour chacun des 4 sceaux qui y ont été placés). Il faut dire que l'effet associé au quartier est particulièrement puissant : gain d'une carte (gratuite !) et d'un sou ou d'une tuile...
J’ai passé la surmultipliée au niveau de ma progression sur le Danube (j’ai acquis notamment un artisan qui me permet d’avancer d’une case de plus quand je fais l’action bleue), surtout parce qu’il y a des PV négatifs ou positifs dessus et qu’il faut bien anticiper un peu cela en vue de la fin de partie. Ma tuile de famille verte, placée dans le quartier ci-dessus, vient, quant à elle, de me faire faire un bond fantastique sur la piste de score (2 PV pour chacun des 4 sceaux qui y ont été placés). Il faut dire que l’effet associé au quartier est particulièrement puissant : gain d’une carte (gratuite !) et d’un sou ou d’une tuile…
La partie est déjà terminée ! On s'est régalés. Voici donc les positions de chacun sur la piste de score et sur le Danube, sachant que nous allons procéder à un petit décompte final : 1 PV par moineau encore en notre possession, case du Danube, PV liés aux cartes posés sur la table). En cas d'égalité, on est départagé par le nombre de quartiers dans lesquels on a des sceaux. Angélique semble quand même bien loin au score...
La partie est déjà terminée ! On s’est régalés. Voici donc les positions de chacun sur la piste de score et sur le Danube, sachant que nous allons procéder à un petit décompte final : 1 PV par moineau encore en notre possession, case du Danube, PV liés aux cartes posés sur la table). En cas d’égalité, on est départagé par le nombre de quartiers dans lesquels on a des sceaux. Angélique semble quand même bien loin au score…
Valérie va scorer énormément de PV grâce à ses cartes, même si elle n'a pas réussi à avoir soit trois cartes identiques soit trois cartes différentes (artisanat), pas plus que d'autres cartes de cathédrale. Mais ça va payer quand même...
Valérie va scorer énormément de PV grâce à ses cartes, même si elle n’a pas réussi à avoir soit trois cartes identiques soit trois cartes différentes (artisanat), pas plus que d’autres cartes de cathédrale. Mais ça va payer quand même…
Angélique fait dans le compact au niveau de ses cartes : trois différentes et donc pas moins de 12 PV ! Il faut dire qu'elle en a aussi joué directement pendant la partie, pour profiter d'un effet one shot, et que cela lui a permis d'accroître son avance au score sur la piste...
Angélique fait dans le compact au niveau de ses cartes : trois différentes et donc pas moins de 12 PV ! Il faut dire qu’elle en a aussi joué directement pendant la partie, pour profiter d’un effet one shot, et que cela lui a permis d’accroître son avance au score sur la piste…
Et voici ma zone, avec mes yeux qui pleurent de ne pas avoir obtenu la troisième carte de cathédrale, pas plus qu'un troisième symbole d'artisanat. Ça ne s'est joué à rien de rien : je n'avais plus un seul moineau au dernier tour pour mieux choisir mes actions et j'ai pris un risque sur le cartes qui ne s'est pas avéré payant. Frustrant...
Et voici ma zone, avec mes yeux qui pleurent de ne pas avoir obtenu la troisième carte de cathédrale, pas plus qu’un troisième symbole d’artisanat. Ça ne s’est joué à rien de rien : je n’avais plus un seul moineau au dernier tour pour mieux choisir mes actions et j’ai pris un risque sur le cartes qui ne s’est pas avéré payant. Frustrant…

Durée de la partie : 1 heure 30 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Piste Moineaux Danube Cartes Total
Valérie (jaune) 12 4 -2 6+5+9 34
Angélique (rouge) 27 2 +2 12 43
Ludo le gars (vert) 16 0 +4 6+2+6 34

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le mécanisme du taquin, offrant vraiment des sensations nouvelles et sympas,
– La simplicité, l’élégance et la fluidité du jeu, qui se déroule sans temps mort,
– Le look du jeu, avec ses illustrations et sa cathédrale 3D,
– Les multiples monnaies du jeu : sous, moineaux, tuiles, offrant pas mal de choix,
– Les effets des tuiles de bâtiments, notamment ceux à bord doré, car on a une sorte de seconde couche avec le positionnement le long des lignes / colonnes du taquin et la tuile de famille posée ailleurs, dans un quartier…
– Le feeling proche d’un Rokoko, d’un Descendance ou d’un A Castle for all Seasons, même si ces jeux n’ont rien à voir au niveau mécanique…
– L’utilisation des moineaux pour lisser le hasard, un truc très Feldien (genre les mineurs dans Die Burgen von Burgund),
– La règle experte proposée et qu’on devrait tester sous peu…

On a moins aimé
– La rédaction de la règle, en deux livrets, avec trop de répétitions : long à intégrer pour la première partie,
– Le hasard qui en dérangera certains, c’est sûr, entre les cartes piochées et les tuiles, sans parler des incidences du choix des autres lors des poussées du taquin,
– Un zeste de trop d’opportunisme quand même : il est bien dur de réfléchir avant son tour car le taquin bouge sans cesse…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[07/01/2017] Ulm”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


5 × = trente