[07/03/2018] Canon Noir

Les nouveautés s’amoncellent, tant celles d’Essen que celles de Cannes, mais il faut aussi savoir, parfois, faire simplement avec ses envies, et notamment celles de faire découvrir quelques grands classiques limite débiles de mon enfance. Aujourd’hui, dans cette catégorie reine, je fais découvrir le mythique Canon Noir à Leila. C’est parti, moussaillon…

CANON NOIR

La longue boîte de Canon Noir semble bien plaire à Leila, pirate en herbe...
La longue boîte de Canon Noir semble bien plaire à Leila, pirate en herbe…
Le plateau est assemblé, sur la table, même s'il vaut mieux jouer par terre à ce jeu. En effet, les boulets de canon ont tendance à voler en tous sens, je m'en souviens, mais on sera quand même (surtout moi !) plus à l'aise assis sur une chaise... Rappel du but du jeu, à deux joueurs : à partir de deux navires qu'on possède, aller ramasser 3 trésors sur les îles centrales et les rapporter dans nos repaires.
Le plateau est assemblé, sur la table, même s’il vaut mieux jouer par terre à ce jeu. En effet, les boulets de canon ont tendance à voler en tous sens, je m’en souviens, mais on sera quand même (surtout moi !) plus à l’aise assis sur une chaise… Rappel du but du jeu, à deux joueurs : à partir de deux navires qu’on possède, aller ramasser 3 trésors sur les îles centrales et les rapporter dans nos repaires.
A son tour (en fait, pour Leila, d'abord le bleu puis le rouge), on jette deux dés (tant qu'on possède un gros navire) et on doit soit avancer son navire d'un seul des dés soit de la somme des deux. Comme il est indiqué, dans la règle, qu'on ne peut pas bifurquer, on s'astreint à des déplacements en ligne droite (mais mes souvenirs étaient tout autre, tant pis !). Du coup, on est un peu gêné par les îles et les bords du plateau, dès lors qu'on veut avancer. Plus la partie progresse, plus cela devient gênant, et nous décidons d'autoriser un déplacement d'une seule case si l'on préfère.
A son tour (en fait, pour Leila, d’abord le bleu puis le rouge), on jette deux dés (tant qu’on possède un gros navire) et on doit soit avancer son navire d’un seul des dés soit de la somme des deux. Comme il est indiqué, dans la règle, qu’on ne peut pas bifurquer, on s’astreint à des déplacements en ligne droite (mais mes souvenirs étaient tout autre, tant pis !). Du coup, on est un peu gêné par les îles et les bords du plateau, dès lors qu’on veut avancer. Plus la partie progresse, plus cela devient gênant, et nous décidons d’autoriser un déplacement d’une seule case si l’on préfère.
Situation après un tour de jeu complet, avec les deux bateaux de Leila (le rouge et le bleu) qui se sont décalés sur la ligne la plus proche d'elle, tandis que les miens ont avancé de 5 cases dans sa direction pour mon vert et de 2 cases sur la ligne près de moi pour mon jaune.
Situation après un tour de jeu complet, avec les deux bateaux de Leila (le rouge et le bleu) qui se sont décalés sur la ligne la plus proche d’elle, tandis que les miens ont avancé de 5 cases dans sa direction pour mon vert et de 2 cases sur la ligne près de moi pour mon jaune.
Ah ah, je viens de charger mon premier trésor, au nez et à la barbe du bateau bleu de Leila. A noter que le positionnement du bateau par rapport aux points noirs du plateau n'est pas neutre : en effet, c'est à partir de ces points que l'on peut, éventuellement, utiliser un canon pour tirer un boulet sur un bateau adverse, donc autant placer ses bateaux sur la tranche plutôt que de face....
Ah ah, je viens de charger mon premier trésor, au nez et à la barbe du bateau bleu de Leila. A noter que le positionnement du bateau par rapport aux points noirs du plateau n’est pas neutre : en effet, c’est à partir de ces points que l’on peut, éventuellement, utiliser un canon pour tirer un boulet sur un bateau adverse, donc autant placer ses bateaux sur la tranche plutôt que de face….
BOUM ! Le gros bateau rouge de Leila a été touché et elle doit le remplacer par un bateau de taille moyenne, n'utilisant plus qu'un seul dé pour avancer. Si ce bateau est touché à son tour, on le remplace par un radeau, avec le pauvre capitaine dessus et plus aucune trésor, avec comme seul but le retour au port pour récupérer son gros bateau.
BOUM ! Le gros bateau rouge de Leila a été touché et elle doit le remplacer par un bateau de taille moyenne, n’utilisant plus qu’un seul dé pour avancer. Si ce bateau est touché à son tour, on le remplace par un radeau, avec le pauvre capitaine dessus et plus aucune trésor, avec comme seul but le retour au port pour récupérer son gros bateau.
Premier bateau revenu à bon port avec un trésor : mon bateau vert !
Premier bateau revenu à bon port avec un trésor : mon bateau vert !
Le jeu plaît beaucoup à Leila, laquelle ne va pas tarder à faire FEU ci-dessus ! De mon côté, même si je suis bien content d'y rejouer, je le trouve un peu poussif et longuet, notamment parce que récupérer 3 trésors avec l'un ou l'autre de ses bateaux pourrait bien durer un max. On opte pour un but commun de 3 trésors pour nos deux bateaux.
Le jeu plaît beaucoup à Leila, laquelle ne va pas tarder à faire FEU ci-dessus ! De mon côté, même si je suis bien content d’y rejouer, je le trouve un peu poussif et longuet, notamment parce que récupérer 3 trésors avec l’un ou l’autre de ses bateaux pourrait bien durer un max. On opte pour un but commun de 3 trésors pour nos deux bateaux.
Et voici mon ultime livraison d'un trésor à l'un de mes ports, portant mon total à 3 !
Et voici mon ultime livraison d’un trésor à l’un de mes ports, portant mon total à 3 !
Fin de partie, jeune pirate Leila !
Fin de partie, jeune pirate Leila !

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores de la partie :

Total
Leila (bleu + rouge) 2 trésors
Ludo le gars (jaune + vert) 3 trésors

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté mythique de ce jeu, que je suis ravi de faire découvrir à ma petite dernière,
– La simplicité et l’évidence du but du jeu,
– Le positionnement des bateaux face aux points noirs, pour éviter de se faire toucher trop souvent,
– La variante qu’on a appliquée, autorisant le déplacement d’une seule case si l’on préfère,
– Le decrescendo des bateaux : du gros, au moyen puis au radeau,
– La robustesse des composants (principalement le canon noir) après tant d’années…

On a moins aimé
– La règle de déplacements sans bifurcation, mais, après tout, c’est ce qui ne rend pas si facile l’accès aux points noirs et aux trésors,
– Le boulet qui gicle et risque de se perdre,
– La durée longuette de cette partie.

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 + cinq =