[07/04/2005] Colossus Arena

Participants
– Sylviane, parieuse blanche, encore en course à bien tard dans cette nuit ludique,
– Romain, parieur noir, toujours motivé motivé,
– Jacques, parieur bleu, pas vert car pas là 😉
– Ludo le gars, parieur rouge, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Comme il aurait presque pu être tôt finalement
😉 nous poursuivons notre soirée ludique par une partie de découverte
du jeu de paris de Reiner Knizia, le réédité dans un nouveau
look Colossus Arena, chez l’inévitable UbiK, nouvel incontournable éditeur
francophone.
Je relis les règles pour l’assistance échauffée par les
vapeurs de bière (quoi ?
surtout moi ? non,
si peu……), Jacques énumère les particularités de chaque
créature, puis la partie débute dans une bien bonne ambiance ma
foi….


8 cartes chacun et 5 jetons pour parier, tel est le capital de départ
pour chaque joueur avant une partie de Colossus Arena…


Curieusement, ou habituellement mais on ne maîtrise pas assez
le jeu pour savoir, chacun d’entre nous commence par un pari secret au
premier tour…


En fin de deuxième manche, alors que le Troll puis le Séraphin
ont été éliminés…


Une vue globale qui apporte bien peu, convenons-en 😉


Une vue finale une fois les paris secrets révélés…


Cette partie se déroule avec les créatures suivantes
: Amazone, Guivre, Séraphin, Troll, Licorne, Cyclope, Mage et Titan.
Sur ces 8 espèces fantastiques, seules 3 resteront en fin de partie,
mais le tout est de miser sur les plus résistantes…


La première manche est prête à se finir, dès
que les 2 dernières créatures auront une carte sous elle
ET qu’aucune égalité ne subsistera quant à la valeur
la plus faible…


Jacques paraît soucieux, victime de paris pour le moins hasardeux,
et Sylviane s’accroche dans une partie fort agréable où
nous aurons moult problèmes pour conserver l’exactitude de nos
paris (il est parfois délicat de se souvenir si nous parions au-dessus
ou en-dessous des cartes)…


La partie vient de s’achever par l’épuisement de la pioche,
ce qui est décevant car on espérait la survie de seulement
3 créatures, et chacun s’apprête à révéler
ses paris secrets, sauf Sylviane et Ludo le gars qui ont déjà
révélé les leurs…

Décompte final
Durée de la partie : 1 heure et 30 minutes – Mise
en place du jeu : 10 minutes – Explication des règles : 20 minutes
Romain remporte cette partie avec un total de 13 points, devant Sylviane avec
12 points, Ludo le gars avec 11 points et Jacques avec 6 points.

Débriefing
Bien que jouée à un horaire très tardif (entre 1 heure
30 et 3 heures du mat’ quand même !), dans des conditions de placements
bizarres (qui a misé où ?) et dans des vapeurs éthyliques,
cette partie fut un régal. Le jeu est tactique, fin, agréable
et malin (surtout avec une seule carte de chaque valeur) et vraiment on s’est
fait plaisir. Vivement la prochaine ! mais là on misera directement SUR
les cartes, c’est tellement plus lisible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 × neuf =