[07/04/2013] Barriere

A Essen, j’adore arpenter les allées des vendeurs de jeux d’occas à la recherche du jeu bizarroïde, peu connu ou en marge de la mode actuelle. Il y a quelques temps, en 2008 plus ou moins, je
suis revenu avec une boîte de Barriere, un pur jeu de connexion abstrait, forcément très attirant (pour moi), auquel je n’avais pas encore joué… Lors d’un déplacement à
Oyonnax, pour un match important en Pro D2 du LOU, je l’ai glissé dans ma besace et nous l’avons essayé, Tristan et moi…

 

BARRIERE :


Avec ses airs de jeu de connexion, à la Twixt, ce jeu me donne très très envie d’être essayé. Le but du jeu, totalement évident, est d’être le premier à traverser le plateau
avec les barrières à sa couleur…

Tristan a posé la première barrière jaune et j’ai posé la rouge. Ce qui est intéressant, c’est qu’on n’a pas de côté attitré et qu’on peut, donc, traverser dans un sens ou
dans l’autre…

Un peu plus tard, on commence à deviner le bug majeur du jeu, car je ne peux pas l’appeler autrement : quel positionnement précis est autorisé ou pas avec les barrières ? à
partir de quand ne peut-on pas passer au travers d’une ligne adverse ?

Illustration du problème sur cet exemple : la barrière jaune de Tristan, à gauche, m’empêche clairement de poursuivre ma route, mais, lui-même n’est pas relié à ses autres
barrières ! Une sorte de coup double perdant-perdant pour lui puisqu’avec une seule barrière il bloque deux passages, sans pour autant se connecter vraiment ! Je déteste ce genre de
situation insoluble…

Autre exemple d’un problème similaire : Tristan semble pouvoir passer entre mes deux barrières rouges, pourtant placées parfaitement au centre des deux carrés !!! Sans
compter que, derrière, il n’a pas la place de placer sa barrière en totalité ! Ils auraient quand même pu prévoir une bande d’un carré de large, tout le tour, pour éviter ce genre
de désagrément…

Fin de partie, à mon avantage, alors que, franchement, on est l’un comme l’autre assez dégoûté par les approximations de la règle qui dit simplement qu’à son tour « on place une
barrière n’importe où sur le plateau »… 🙁 Surtout qu’avec un si joli matériel (excepté la séparation pour plier le plateau qui ne tombe même pas sur une rainure !) on aurait pu
avoir un super jeu emportable partout…

« Allez, le LOU, tes supporters sont là ! ». Petit résumé du match : ici
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le matériel du jeu, hyper prometteur,
– La simplicité de la règle offrant les plus belles perspectives…

 

On a moins aimé
– Le bug lié au placement totalement libre des pièces !
– La pliure du plateau qui tombe « mal »,
– La très grande frustration d’une règle bâclé alors que l’ensemble laissait espérer le meilleur…

 

 

 

Scores de la partie :

Tristan (jaune) : défaite
Ludo le gars (rouge) : victoire

 

Note du jeu (sur cette partie) : 10 / 20


Durée de la partie : 20 minutes

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————-

3 commentaires à propos de “[07/04/2013] Barriere”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ deux = 9