[07/05/2002] Euphrat & Tigris

Participants
– Julie, prenant à nouveau son arc, ses flèches et son courage (il en faudra…),
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Voilà 2 mois que Ludo le gars et sa compagne n’avaient pas battu le fer d’E&T… Impressionnant et inadmissible, aussi nous allons en découdre tout de suite. Et devant vous s’il vous plaît…

Comme à notre habitude, Julie prend la dynastie de l’arc et je m’empresse de convoler avec ma respectueuse vache sacrée (pour un nouveau sacre ?).
Les hostilités débutent très rapidement, après une implantation centrale pour tous les 2, chacun dans un royaume robuste à première vue. Je place l’une de mes 2 tuiles catastrophes afin de réduire le royaume de Julie puis lance un conflit externe dans lequel elle va perdre beaucoup d’illusions, tout en renforçant de manière lourde mon influence au centre du plateau : cubes bleus, noirs et rouges pour moi (pas de verts, car j’ai su choisir l’ordre de résolution pour ne pas perdre mon chef vert…).

Contrairement à son habitude, Julie décide de réagir immédiatement en jouant à son tour une tuile catastrophe près de mon chef rouge et l’expulse en conflit interne !
Heureusement, je le réinstalle dès le tour suivant et au bout de 10 à 15 tours, je construis un monument rouge/vert au centre du plateau. Il faut dire que je pioche beaucoup de tuiles rouges et que je ne manque pas non plus de cubes bleus (j’allonge une rivière de manière impressionnante).
Et là, coup de théâtre, je ne pioche plus aucune tuile rouge pendant 7 ou 8 tours ce qui facilite la vie de Julie pour expulser mes chefs rouge et vert avant que j’ai pu réellement profiter des effets du monument. Drame, désastre et aucune solution à mon problème !

La suite du jeu est difficile pour moi car je pioche des tuiles rouges au compte-gouttes et que je ne parviens pas à éjecter Julie, qui devrait, en toute logique, faire table-rase des trésors présents sur le plateau…
Or, elle me laisse m’installer avec mon chef vert (couleur qui me manque) en dehors du conflit, et prendre un précieux trésor, ce qui porte mon total à 4, c’est à dire au moins à égalité avec elle en fin de partie. Je respire un peu, mais mal, car si le jeu s’éternise elle devrait me dépasser et gagner.

Je décide donc de terminer la partie, quitte à lui donner le dernier trésor prenable.

Décompte final
Je gagne la partie avec un total de 21 points contre 15 pour Julie.

Détails de la répartition :

Couleur
Julie
Ludo le gars
Total
Bleu
12
21
33
Vert
23
17
40
Rouge
16
24
40
Noir
15
22
37
Trésor
4
4
8
Total
70
86
156

Débriefing
Ouf ! J’ai eu chaud ! En fait, j’ai gagné la partie dans les 10 premiers tours lorsque j’ai su engager un conflit externe qui m’a rapporté moult cubes. Comme quoi, il ne faut jamais laisser passer un conflit externe qui rapporterait des cubes, c’est l’action la plus lucrative à mon sens.

Deuxième remarque sur la partie : j’ai découvert la difficulté de faire face à une pénurie de tuiles rouges, alors qu’on en a vitalement besoin pour espérer sortir d’une situation périlleuse.
A ce jour, je n’ai pas de solution, sinon de déconseiller de tenter des implantations ailleurs, car le ou les adversaires vont tout faire pour vous déloger en conflit externe (normal, vous n’aurez jamais un royaume suffisant pour rivaliser !).
Peut-être qu’un écartement global de sa main de 6 tuiles, pour le coût d’une action, est-il une solution, surtout que, par suite, cela vide un peu le sac de tuiles. Ainsi, en le faisant deux fois de suite, vous éliminez 12 tuiles, et si vous aviez de l’avance dans la partie, cela peut vous mener plus rapidement vers la fin de partie.

A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 − = sept