[07/07/2003] Râ

Participants
– Sophie, qui va découvrir son premier jeu de la gamme Alea,
– Julie, qui a beaucoup sa partie de l’avant-veille et qui est prête à s’y remettre,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Une fois n’est pas coutume, un jeu ressort dans les 48 heures chez Ludo le gars ! Et il faut bien dire que celui-ci le mérite : Râ est tout simplement excellent et j’en ai d’ailleurs remonté la note sur la fiche du jeu !
Reste à voir si Sophie va s’en sortir dans un jeu au système de points aussi alambiqué et si la configuration à 3 joueurs nous plaît autant qu’à 4 joueurs.

Une fois expliqué les règles
à Sophie, nous entamons cette partie à 3 joueurs avec 4
soleils chacun (modification importante par rapport au jeu à 4
ou 5 où seulement 3 soleils sont disponibles par joueur). On peut
d’ores et déjà supposer qu’il sera plus facile de constituer
des séries dans son domaine, même s’il faudra se montrer
encore plus vigilant au niveau des tuiles Râ qui sortent si l’on
ne veut pas perdre l’utilité de ses soleils.


Julie rajoute une tuile sur le chemin alors qu’elle joue toute seule
en fin d’époque et qu’il ne manque plus qu’une seule tuile Râ
pour la clore…

Plus la partie avance plus Julie accroît
son avance. Elle n’est pas, pour autant, en pleine euphorie car elle se
méfie de mon impressionnante collection de monuments.
Heureusement pour elle, les pioches de tuiles se révèlent
désastreuses en fin de partie pour les monuments, alors que les
tuiles Râ sortent à tour de bras. Je me résigne à
utiliser mon dernier soleil (le 11) pour prendre la seule tuile monument
qu’il me manquait, même si je sais que je n’aurais pas constitué
de triplets. En revanche, je m’assure ainsi 15 points et je ne prends
pas de risque avec un tirage aléatoire d’une ultime tuile Râ.


La configuration finale du jeu

Nous organisons le décompte final et
nous comparons nos résultats…


Le début de partie…

La partie est très intéressante,
même si Sophie éprouve beaucoup de difficultés pour
constituer des séries lucratives (elle se limite à l’acquisition
d’or et de dieux et se retrouve à la traîne en civilisations
et pharaons). Pour l’instant, Julie domine les débats devant
Sophie et votre serviteur, mais j’ai beaucoup misé sur les monuments,
ce qui se traduira par un bond en avant en fin de partie.


Ce lot de tuiles, que je remporte, me plaît particulièrement
: un dieu pour d’éventuels échanges, deux pharaons pour
revenir sur Julie, mais surtout une tuile civilisation pour en avoir
au moins une…


Mon plateau individuel offre une belle composition : 3 civilisations
différentes, le plus grand total de soleils et les 8 monuments
différents…

Décompte final
Julie remporte cette partie avec un total de 42 points de
renommée, devant Ludo le gars avec 39 points et Sophie avec 20 points.
Le détail est le suivant :

Epoque 1
Epoque 2
Epoque 3
Total
Sophie
6
6
– 2
20
Julie
5
19
8
42
Ludo le gars
4
0
25
39


Débriefing
Quelle belle partie ! Le jeu est aussi plaisant à 3 qu’à 4 joueurs,
et je pense même qu’il est plus malin car chacun dispose de 4 soleils
au lieu de 3, offrant plus de latitude à ses choix. C’est une vraie réussite
et nous décidons d’entamer une revanche, afin que Sophie puisse appliquer
les principes de jeu qu’elle a compris grâce à la partie initiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six + 5 =