[07/07/2013] Descendance, Augustus

Troisième et dernière journée de Ludophiles en gîte 2013. Au programme, en ce qui me concerne, deux parties de jeux avec ma ribambelle d’enfants venus au gîte : Descendance, tout d’abord, que Tristan voulait vraiment faire découvrir à ses camarades, et ce fut une superbe partie, clairement la meilleure du week-end ! Ensuite, je les fais jouer à Augustus, le futur Spiel des Jahres comme je leur présente. A tort… Aujourd’hui on le sait, puisque c’est Hanabi qui remporta le lendemain la prestigieuse récompense…

 

DESCENDANCE :


Nous jouerons à la version de base du jeu, histoire de ne pas trop perdre Mélody et Amélie dans les règles de ce jeu de kubenbois typique du style allemand…

Le plateau a été mis en place, avec les cubes colorés disséminés selon la répartition prévue à 4 joueurs. A noter que les cubes noirs sont tous sortis et qu’ils sont bien
dispersés…

Déjà deux décès à déplorer au premier tour, avec deux illustres fermiers ayant passé l’arme à gauche : un personnage de génération 1 jaune de Tristan et un bleu d’Amélie…

Même si j’ai rabâché pendant l’explication de la règle que les voyages ne semblaient pas être une stratégie gagnante, Tristan s’y essaie une nouvelle fois ! Incorrigible ce
gone…

Mélody, avec ses pions rouges, s’implique à fond dans le conseil municipal. Une déformation familiale ?  ;-)))

Et voilà le moment où quatre morts différents ont rejoint les archives du village : trois fermiers et un artisan…

Fin de deuxième manche, avec des décès qui se sont multipliés aux archives : un pour Tristan, deux pour Mélody, Amélie et moi. A l’église, après une première messe qui avait
été favorable à Amélie, c’est Mélody qui score les 2 points attribués…

Et vas-y que je me cache ! Le style de photo qui est purement inutile sur mon site, mais qui permettra peut-être d’éviter qu’elle ne se reproduise de la sorte…

Fin de troisième manche et la situation devient de plus en plus tendue au niveau des archives, avec une seule place pour accueillir les fermiers émérites, deux pour les
religieux et deux pour les voyageurs. A noter que j’ai lâché l’affaire au conseil municipal (pour mieux revenir plus tard :-), laissant la place libre à Mélody pour devenir maire…

Voici les deux plus vieux personnages du jeu, lesquels ont été placés au tout premier tour de la partie, l’un à la suite de l’autre, dans la confection des parchemins. « Mais
oui, tu te souviens, c’est quand on était jeune, on s’est installé ensemble dans cette échoppe »…

Fin de quatrième manche et on déplorera le décès de mon vieux confectionneur de parchemin, laissant orphelin le vieux pion rouge de Mélody dans le même bâtiment…

Nous allons attaquer la cinquième manche, forcément la dernière au vu du nombre important de personnages de génération 1 dans les artisans et au fait que tout décès de l’un
d’eux l’envoie au cimetière et pas aux archives…

Il ne reste plus que 3 places à prendre aux archives et je compte bien me récupérer celle des voyageurs célèbres, ayant placé un de mes pions là-bas, juste pour ça…

Fin de partie, avant même la fin de la cinquième manche, suite au remplissage des tombes du cimetière. A noter la prouesse de Tristan qui a terminé les 6 étapes du
voyageur et qui semble assez bien placé pour la victoire. A noter aussi que si Mélody termine bien maire de la ville, je suis revenu en tant que premier adjoint au conseil municipal
😉

Le cimetière ne peut plus accueillir personne et il ne reste plus qu’une ultime messe pour glaner encore quelques points, plus le décompte final des différentes zones…

L’église ne m’aura décidément pas été favorable du tout ce soir, en dépit de deux ou trois pions placés dans le sac. Mélody s’en sort super bien avec deux de ses pions sortis
sur les quatre tirés…
Bilan synthétique :On a aimé
– Le plaisir ressenti par l’ensemble de la tablée sur cette partie, nouvelles venues comme joueurs habitués !
– Voir une stratégie basée sur le voyage l’emporter, ça bouleverse la donne, même si Tristan a dû bien tenir compte des contrats des clients en parallèle,
– Les scores très serrés et me voir finir dernier alors que je jouais avec 3 enfants… Si, si, c’est vrai, ça fait plaisir !!!
– L’aspect thématique du jeu qui a fait beaucoup pour qu’il soit apprécié ce matin…

 

On a moins aimé
– Les couinements obligatoires lorsque ses pions ne sortent pas pour la messe…

 

Scores de la partie :  

 

Piste Voyages Conseil Eglise Archives Clients Pièces Total
Tristan (jaune) 6 18 0 4 4 15 2 49
Mélody (rouge) 9 0 6 14 4 14 0 47
Amélie (bleu) 4 0 0 13 4 22 2 45
Ludo le gars (blanc) 3 1 4 0 12 24 0 44

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 18 / 20


Durée de la partie : 2 heures

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————-

AUGUSTUS :


Bon, là, on est dans du jeu plutôt fun, avec une bonne dose de hasard (principe du loto) et d’opportunisme (choix des cartes, prise de tuiles)…

Les 6 joueurs attablés ont sélectionné 3 objectifs chacun sur les 6 cartes remises au départ. La partie peut débuter avec, pour l’entame, votre serviteur en crieur public
des jetons piochés…

Mathilde a réussi un objectif et en choisit un nouveau à partir des cinq de l’étalage, sous les yeux de Maitena, Tristan, Amélie et Mélody…

De mon côté, mon premier objectif réussi concerne un sénateur…

Là, je vais faire du mal : avec la carte rempli à gauche, je réussis automatiquement un autre de mes objectifs, celui éliminant deux légions par joueur tant qu’à faire. Cela
devrait ralentir Maitena qui n’était pas loin de clore la partie…

Du coup la partie est à nouveau ouverte, avec plusieurs joueurs proches des 7 objectifs fatidiques…

Maitena termine avec 6 objectifs réalisés et des tuiles de bonus à foison : gagnera-t-elle sans avoir fait les 7 objectifs ?

Avec le jeu des objectifs ayant détruits des cartes adverses, Mathilde termine la partie avec… un objectif réalisé ! No comment…

Tristan, en réalisant son 7ème objectif, a terminé la partie. A-t-il gagné pour autant ?

Amélie termine avec 5 objectifs réussis et un joli bonus de 8PV …

Mélody, quant à elle, a réussi 4 objectifs et possède deux tuiles de bonus…

De mon côté, 4 objectifs aussi mais aucun bonus ! Je vais encore être pitoyable sur ce jeu…
Bilan synthétique :On a aimé
– Un jeu marrant et fluide, fun, parfait pour passer un bon moment sans se prendre la tête : il sort souvent chez nous finalement…

 

On a moins aimé
– Le look des cartes que je n’apprécie que modérément…

 

Scores de la partie :  

 

Valeurs fixes Valeurs variables Tuiles bonus Total
Maitena 4 44 25 73
Mathilde 14 0 2 16
Tristan 43 7 11 61
Amélie 26 12 8 46
Mélody 8 22 12 42
Ludo le gars 15 15 0 30

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 16 / 20


Durée de la partie : 45 minutes

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————-

7 commentaires à propos de “[07/07/2013] Descendance, Augustus”

  1. Bonsoir,

    Jouant beaucoup avec ma fille, j’apprécie beaucoup ton blog qui me permet de voir ce que je peux lui faire tester en fonction de tes comptes rendus, notamment avec les parties à 2 joueurs avec
    Tristan.

    Ma fille va avoir 9 ans et elle se débrouille avec Age de pierre et Oddville notamment.

    En fonction de ton expérience, penses-tu que je puisse lui faire tester Descendance je suis aussi tenté par bora bora et Tzolk’in mais je pense qu’il va falloir attendre 2-3 ans pour ceux là ^^
    … Elle me semble loin d’avoir le talent et les capacités de Tristan.

  2. Bonsoir,

    Jouant beaucoup avec ma fille, j’apprécie beaucoup ton blog qui me permet de voir ce que je peux lui faire tester en fonction de tes comptes rendus, notamment avec les parties à 2 joueurs avec
    Tristan.

    Ma fille va avoir 9 ans et elle se débrouille avec Age de pierre et Oddville notamment.

    En fonction de ton expérience, penses-tu que je puisse lui faire tester Descendance je suis aussi tenté par bora bora et Tzolk’in mais je pense qu’il va falloir attendre 2-3 ans pour ceux là ^^
    … Elle me semble loin d’avoir le talent et les capacités de Tristan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 + = dix-huit