[07/07/2017] Viva Pamplona !, Black Box +, Im Jahr des Drachen

Ludophiles en gîte est notre manifestation ludique annuelle qui regroupe nos adhérents dans une ambiance très conviviale pendant 48 heures. Bien sûr, il y a surtout du jeu de société, mais pas que… En effet, en fonction des envies de chacun, il est possible de pratiquer du jonglage, du jeu d’extérieur, de faire des balades, de se baigner, de lire, de discuter, de… et j’en passe !
Bon, on est sur mon site, donc revenons aux jeux de société ! En cette première journée, donc, j’ai pratiqué les jeux suivants et je vais vous en relater les parties : Viva Pamplona !, d’abord, normal parce qu’on est le 7 juillet, jour d’ouverture des mythiques fêtes de Pampelune ; Black Box +, ensuite, afin de faire découvrir ce grand classique des jeux de logique à Pierre ; Im Jahr des Drachen, enfin, un Stefan Feld assez light que j’affectionne particulièrement et qui convient parfaitement pour terminer cette belle soirée…

VIVA PAMPLONA !

Méconnu, ce jeu de Kramer va séduire la tablée de 4 joueurs que nous avons réunie autour...
Méconnu, ce jeu de Kramer va séduire la tablée de 4 joueurs que nous avons réunie autour…
La course dans les rues de Pampelune a débuté avec l'idée de rester au plus près du taureau, devant lui, sans se faire distancer. Avec trois festayres chacun, mais seulement deux qui avancent à chaque tour, ce n'est pas facile de lui coller aux basques... Oh ! le joli jeu de mot :-)
La course dans les rues de Pampelune a débuté avec l’idée de rester au plus près du taureau, devant lui, sans se faire distancer. Avec trois festayres chacun, mais seulement deux qui avancent à chaque tour, ce n’est pas facile de lui coller aux basques… Oh ! le joli jeu de mot 🙂
Notre partie se déroule sur la droite, avec Pierre qui utilise les pions rouges, Valérie les jaunes, Guillemette les violets et moi-même les verts.
Notre partie se déroule sur la droite, avec Pierre qui utilise les pions rouges, Valérie les jaunes, Guillemette les violets et moi-même les verts.
Lorsque le taureau tire cette carte, il charge les festayres, ce qui correspond à un décompte de points : chaque festayre présent sur la case du taureau empoche 3 points de courage, tous ceux qui sont devant lui d'une case en empochent 2 et de deux cases 1, enfin pour les festayres présents derrière le taureau, ils perdent 1 point de courage par case d'écart. Tout simple et bien réaliste...
Lorsque le taureau tire cette carte, il charge les festayres, ce qui correspond à un décompte de points : chaque festayre présent sur la case du taureau empoche 3 points de courage, tous ceux qui sont devant lui d’une case en empochent 2 et de deux cases 1, enfin pour les festayres présents derrière le taureau, ils perdent 1 point de courage par case d’écart. Tout simple et bien réaliste…
L'ambiance est au rendez-vous et le thème bien présent... Remarquez combien le taureau traîne sur ce début de partie.
L’ambiance est au rendez-vous et le thème bien présent… Remarquez combien le taureau traîne sur ce début de partie.
Ah, notre taureau a pris l'idée d'accélérer et de doubler pratiquement tous les festayres ! Attention, on s'approche de l’arène et il va falloir se dépêcher...
Ah, notre taureau a pris l’idée d’accélérer et de doubler pratiquement tous les festayres ! Attention, on s’approche de l’arène et il va falloir se dépêcher…
Sitôt que le taureau pénétrera dans l'arène, la partie s'achèvera. L'idée est d'y faire rentrer nos festayres le plus tard possible mais avant le taureau... Pas facile !
Sitôt que le taureau pénétrera dans l’arène, la partie s’achèvera. L’idée est d’y faire rentrer nos festayres le plus tard possible mais avant le taureau… Pas facile !
Il est fou ce taureau : veut-il nous faire passer pour des couards ? En tout cas, il n'est plus qu'à 1 case de l'arène et la partie semble vouloir s'achever sans qu'un seul festayre n'ait réussi a y rentrer avant le taureau...
Il est fou ce taureau : veut-il nous faire passer pour des couards ? En tout cas, il n’est plus qu’à 1 case de l’arène et la partie semble vouloir s’achever sans qu’un seul festayre n’ait réussi a y rentrer avant le taureau…
Fin de partie, avec un seul festayre (un rouge de Pierre) dans l'arène. Le décompte final est très simple et conforme aux précédents : on va donc perdre pas mal de points de courage...
Fin de partie, avec un seul festayre (un rouge de Pierre) dans l’arène. Le décompte final est très simple et conforme aux précédents : on va donc perdre pas mal de points de courage…

Durée de la partie : 20 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Jetons Arène Décompte Total
Pierre (rouge) 22 1 -14 9
Valérie (jaune) 33 0 -20 13
Guillemette (violet) 40 0 -13 27
Ludo le gars (vert) 40 0 -7 33

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème du jeu, bien présent, surtout en ce jour officiel d’ouverture des fêtes de Pampelune,
– La difficulté pour se placer au plus près du taureau, sans connaître à l’avance son mouvement à venir : tout est question d’évaluation et de prise de risque,
– Les cases orange qui font perdre 1 point de courage, car ce sont des cases de planque (en haut d’un poteau, dans un tonneau, …),
– Les bousculades possibles quand on arrive plus nombreux sur une case occupée (toujours sympathique !),
– Le look du jeu, amusant…

On a moins aimé
– La place du hasard, forcément, même si cela ne me gêne pas trop car cela renforce le thème…

————————————————————————————————————
BLACK BOX +

Black Box + est clairement un jeu cérébral avec ses rebonds de rayons lumineux qui vont nous triturer les méninges...
Black Box + est clairement un jeu cérébral avec ses rebonds de rayons lumineux qui vont nous triturer les méninges…
C'est un jeu asymétrique avec un rôle de cacheur et une rôle de chercheur, puis on inverse les rôles. Ci-dessus, Pierre est le premier cacheur et il est en train de répondre à ma demande : "Que se passe-t-il si le rayon entre par le n°21 ?". Pour se faire, il consulte la configuration qu'il a préparée à l'avance et positionne des cylindres à l'entrée et à la sortie du rayon, en utilisant un code couleur. Exemple avec l'entrée en 32 (cylindre bleu) et sortie en 2 (cylindre bleu). J'en ai déduit, au premier tour, qu'il y avait peut-être une pierre à l'intersection des n°3 et 31, surtout que le cylindre noir présents sur le n°31 indique que le rayon est absorbé. Vous suivez ?
C’est un jeu asymétrique avec un rôle de cacheur et une rôle de chercheur, puis on inverse les rôles. Ci-dessus, Pierre est le premier cacheur et il est en train de répondre à ma demande : « Que se passe-t-il si le rayon entre par le n°21 ? ». Pour se faire, il consulte la configuration qu’il a préparée à l’avance et positionne des cylindres à l’entrée et à la sortie du rayon, en utilisant un code couleur. Exemple avec l’entrée en 32 (cylindre bleu) et sortie en 2 (cylindre bleu). J’en ai déduit, au premier tour, qu’il y avait peut-être une pierre à l’intersection des n°3 et 31, surtout que le cylindre noir présents sur le n°31 indique que le rayon est absorbé. Vous suivez ?
Plus la partie avance, plus je me dois de recouper les informations des cylindres déjà posés, en faisant attention de ne pas en avoir trop de noir (1 PV en moins) mais en trouvant quand même où Pierre a placé ses 4 pierres sur sa configuration.
Plus la partie avance, plus je me dois de recouper les informations des cylindres déjà posés, en faisant attention de ne pas en avoir trop de noir (1 PV en moins) mais en trouvant quand même où Pierre a placé ses 4 pierres sur sa configuration.
C'est le chercheur, donc moi pour cette première manche, qui décidera à quel moment j'arrête mes recherches et demande le décompte. Ce n'est pas facile d'être sûr de soi, surtout qu'une pierre mal placée fait perdre 5 PV...
C’est le chercheur, donc moi pour cette première manche, qui décidera à quel moment j’arrête mes recherches et demande le décompte. Ce n’est pas facile d’être sûr de soi, surtout qu’une pierre mal placée fait perdre 5 PV…
Je ne vais pas tarder à arrêter mes recherches...
Je ne vais pas tarder à arrêter mes recherches…
Quoique...
Quoique…
Allez, il va falloir y aller...
Allez, il va falloir y aller…
Yes ! Tout juste ! Comme j'ai eu 7 cylindres noirs, mon score est de 7. On va inverser les rôles et Pierre va tenter de faire mieux.
Yes ! Tout juste ! Comme j’ai eu 7 cylindres noirs, mon score est de 7. On va inverser les rôles et Pierre va tenter de faire mieux.
Voici mon choix de placement de pierres pour cette deuxième manche. J'ai essayé de "cacher" des pierres derrière d'autres. Est-ce utile ?
Voici mon choix de placement de pierres pour cette deuxième manche. J’ai essayé de « cacher » des pierres derrière d’autres. Est-ce utile ?
Ca cogite, ça cogite, pendant qu'à l'arrière, ça s'agite, ça s'agite... ;-)
Ca cogite, ça cogite, pendant qu’à l’arrière, ça s’agite, ça s’agite… 😉
Fin de la seconde manche et une erreur de pierre pour Pierre (ah, ah, ah) ce qui va lui coûter la victoire.
Fin de la seconde manche et une erreur de pierre pour Pierre (ah, ah, ah) ce qui va lui coûter la victoire.

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Score
Pierre -9
Ludo le gars -7

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’aspect absolument épuré du jeu, proposé dans cette version avec un matériel juste parfait !
– Le « tordage » sévère de neurones,
– Les rôles qui s’inversent d’une manche à l’autre, avec un même plaisir dans les deux cas,
– Le double plateau qui offre un challenge encore plus difficile avec la configuration hexagonale (d’où le + indiqué dans le nom du jeu)…

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————
IM JAHR DES DRACHEN

Un jeu que je ne présente plus, tellement nous l'avons joué et apprécié...
Un jeu que je ne présente plus, tellement nous l’avons joué et apprécié…
Mes choix de départ : un artificier et un banquier.
Mes choix de départ : un artificier et un banquier.
Le plateau après le premier tour de jeu. Jetez donc un œil aux événements à venir...
Le plateau après le premier tour de jeu. Jetez donc un œil aux événements à venir…
Nous jouons à 4 : Eddy avec les éléments bleus, Yohel avec les jaunes, Pierre avec les rouges et moi-même avec les verts.
Nous jouons à 4 : Eddy avec les éléments bleus, Yohel avec les jaunes, Pierre avec les rouges et moi-même avec les verts.
Voici à quoi ressemble ma zone après quelques tours...
Voici à quoi ressemble ma zone après quelques tours…
A mi-partie, il y a clairement deux groupes sur la piste de score, avec Eddy et Yohel qui caracolent en tête (en raison du privilège de 2PV / tour acheté très tôt), tandis que Pierre et moi-même sommes plus en retrait...
A mi-partie, il y a clairement deux groupes sur la piste de score, avec Eddy et Yohel qui caracolent en tête (en raison du privilège de 2PV / tour acheté très tôt), tandis que Pierre et moi-même sommes plus en retrait…
Le jeu est bien tendu...
Le jeu est bien tendu…
Il ne reste plus que de deux événements à appliquer et Yohel a pris de l'avance au score...
Il ne reste plus que de deux événements à appliquer et Yohel a pris de l’avance au score…
Plus qu'un événement et les scores de Yohel et Eddy sont saisissants de proximité... Quant à Pierre et moi, on ne joue pas dans la même cour !
Plus qu’un événement et les scores de Yohel et Eddy sont saisissants de proximité… Quant à Pierre et moi, on ne joue pas dans la même cour !
Le domaine d'Eddy en fin de partie, avec un joli moine âgé qui lui fera empocher 6 PV...
Le domaine d’Eddy en fin de partie, avec un joli moine âgé qui lui fera empocher 6 PV…
Le domaine de Yohel, assez appauvri en nombre de personnages, mais avec un moine âgé pour 4 PV quand même...
Le domaine de Yohel, assez appauvri en nombre de personnages, mais avec un moine âgé pour 4 PV quand même…
Le domaine de Pierre, très ramassé sur lui-même...
Le domaine de Pierre, très ramassé sur lui-même…
Et mon domaine final, plutôt très grand mais trop tard ! :-(
Et mon domaine final, plutôt très grand mais trop tard ! 🙁

Durée de la partie : 2 heures – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Piste Personnages Moines Argent Total
Eddy (bleu) 75 12 6 4 97
Yohel (jaune) 76 10 4 0 90
Pierre (rouge) 59 8 0 1 68
Ludo le gars (vert) 62 14 0 2 78

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La fluidité du jeu et son déroulement absolument pas prise de tête,
– Le renouvellement des parties,
– L’impression que j’ai carrément bien géré ma fin de partie mais que c’était trop tard !
– Cette lutte contre les événements qui amène beaucoup de sel au jeu…

On a moins aimé
– Les privilèges à 2 PV / tour achetés très tôt et qui conduisent aux deux premières places (Eddy en avait parlé mais je me montrais sceptique sur ce côté systématique, à revoir donc).

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[07/07/2017] Viva Pamplona !, Black Box +, Im Jahr des Drachen”

  1. Hello,
    Merci pour tes compte-rendus de parties. C’est toujours un plaisir de les lire.
    J’ai juste une question sur BlackBox que j’ai acquis après avoir lu ton CR : dans la boite, les versions française et anglaise (les seules que j’arrive à lire) ne correspondent absolument pas 🙁
    Notamment sur le scoring, l’anglaise n’a que +5 ou -5.
    La française introduit le +1 dont tu parles pour les noirs ou blancs mais j’y lis aussi un +2 par rayon qui ressort ailleurs (couleurs donc). Pourquoi n’appliquez-vous pas cette règle ?
    Merci.

    • Hello. Content que le jeu t’ait plu, via le compte-rendu, au point que tu l’achètes.
      Ce que tu me dis me surprend, par contre. As-tu été regarder sur le BGG s’il y avait différentes règles ? En effet, avant Black Box +, il y avait Black Box et même Planétaire, toujours du même Solomon. C’est le même jeu, mais édité différemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq × = 5