[07/11/2015] Clochemerle, L’Auberge Sanglante

Après-midi jeux improvisée ce samedi et c’est toujours un plaisir ! Au programme, donc, une deuxième partie de Clochemerle, un jeu que Yannick et Axel étaient avides de découvrir, puis une partie de découverte, pour moi, de L’Auberge Sanglante, un jeu qu’ils ont pratiqué déjà plusieurs fois. Ce dernier jeu est une vraie réussite thématique, basée sur un fait divers qui avait beaucoup fait parler de lui en 1830 lorsqu’une auberge s’était vue affubler le nom d’Auberge rouge, en raison des agissements de ses tenanciers… Pour plus d’informations, consultez Wikipedia ou visionnez le film de 1951 avec notamment Fernandel.
Vraiment une très agréable après-midi…

CLOCHEMERLE

Deuxième partie de ce jeu, qui plus est en terrasse : quel bon moment on va passer !
Deuxième partie de ce jeu, qui plus est en terrasse : quel bon moment on va passer !
J'ai été désigné premier joueur de cette partie et je mise asse rapidement sur l'acquisition d'un premier champ, couplé à des artisans portant le même numéro : 6. Avec la charrue placée sur le champ, je vais empocher 2 pièces à chaque fois que je choisirai des dés de valeur 11 et une activation de bannières blanches...
J’ai été désigné premier joueur de cette partie et je mise asse rapidement sur l’acquisition d’un premier champ, couplé à des artisans portant le même numéro : 6. Avec la charrue placée sur le champ, je vais empocher 2 pièces à chaque fois que je choisirai des dés de valeur 11 et une activation de bannières blanches…
Entre les moines et les voyages, je me décide à favoriser d'abord les moines, ces derniers offrant des avantages que les voyages n'accordent pas. Ici, par exemple, je vais pouvoir faire deux fois l'école avant d'empocher mon moine, contre le paiement de 3 unités (denrées / pièces)...
Entre les moines et les voyages, je me décide à favoriser d’abord les moines, ces derniers offrant des avantages que les voyages n’accordent pas. Ici, par exemple, je vais pouvoir faire deux fois l’école avant d’empocher mon moine, contre le paiement de 3 unités (denrées / pièces)…
Franchement, jouer à Clochemerle, dans un tel environnement, au 7 novembre rappelons-le, c'est du bonheur en barre !!!
Franchement, jouer à Clochemerle, dans un tel environnement, au 7 novembre rappelons-le, c’est du bonheur en barre !!!
Je suis le roi du pognon !!! Mais, au moins, je sais pourquoi... Et, en ce qui concerne les PV, sachez que je viens juste de les remonter à mon hôtel de ville, peut-être un tour ou deux trop tôt, mais je ne pouvais pas prendre trop de risques...
Je suis le roi du pognon !!! Mais, au moins, je sais pourquoi… Et, en ce qui concerne les PV, sachez que je viens juste de les remonter à mon hôtel de ville, peut-être un tour ou deux trop tôt, mais je ne pouvais pas prendre trop de risques…
La partie s'achève peu après avec le décès du 14ème ouvrier...
La partie s’achève peu après avec le décès du 14ème ouvrier…
La zone de Yannick, une fois la partie terminée, avec de nombreux clients également pour un total de 25 PV. Par contre, son bonus rouge est moindre et il n'a pas d'église...
La zone de Yannick, une fois la partie terminée, avec de nombreux clients également pour un total de 25 PV. Par contre, son bonus rouge est moindre et il n’a pas d’église…
Nous rejouons dpnc à Clochemerle à 3 joueurs, ce qui va me permettre de tenter quelque chose de fondamentalement différent de ce que j'avais fait lors de ma partie de découverte également à 3 joueurs. J'avais misé sur les clients à fond ? OK, et bien, aujourd'hui, je vais miser sur les voyages et les moins, avec une rente de revenu avec des champs et quelques clients offerts par les moines. On verra ce que ça va donner...
Nous rejouons dpnc à Clochemerle à 3 joueurs, ce qui va me permettre de tenter quelque chose de fondamentalement différent de ce que j’avais fait lors de ma partie de découverte également à 3 joueurs. J’avais misé sur les clients à fond ? OK, et bien, aujourd’hui, je vais miser sur les voyages et les moins, avec une rente de revenu avec des champs et quelques clients offerts par les moines. On verra ce que ça va donner…
Très rapidement, aussi, je choisis de prendre, un peu à l'aveugle mais bien en rapport avec ma stratégie visée, la carte d'église qui me permettra de ne pas craindre les rats : par deux fois, je pourrai les ignorer. Ainsi, logiquement, je devrais pouvoir me consacrer aux voyages et aux moines, sachant que je compte bien payer la plupart des cartes avec des pièces plutôt qu'avec des denrées...
Très rapidement, aussi, je choisis de prendre, un peu à l’aveugle mais bien en rapport avec ma stratégie visée, la carte d’église qui me permettra de ne pas craindre les rats : par deux fois, je pourrai les ignorer. Ainsi, logiquement, je devrais pouvoir me consacrer aux voyages et aux moines, sachant que je compte bien payer la plupart des cartes avec des pièces plutôt qu’avec des denrées…
Quoi ??? Déjà la mi-partie !!! Avec 7 décès, en effet, on a atteint la moitié du jeu d'une partie qui va quand même beaucoup plus vite que celle que j'avais jouée fin octobre. Qu'est-ce qu'on se fait plaisir... A noter que le rat n'a pas encore atteint la zone de peste à ce moment-là !
Quoi ??? Déjà la mi-partie !!! Avec 7 décès, en effet, on a atteint la moitié du jeu d’une partie qui va quand même beaucoup plus vite que celle que j’avais jouée fin octobre. Qu’est-ce qu’on se fait plaisir… A noter que le rat n’a pas encore atteint la zone de peste à ce moment-là !
Mes éléments de jeu indiquent clairement ma stratégie, même si j'ai du mal, pour le moment, à vraiment développer les voyages...
Mes éléments de jeu indiquent clairement ma stratégie, même si j’ai du mal, pour le moment, à vraiment développer les voyages…
On est dans le money time et, malgré ma probable avance, on n'est pas complètement sûr du résultat final... En effet, Axel a joué les clients, tout comme Yannick, et ils semblent distancés tous les deux...
On est dans le money time et, malgré ma probable avance, on n’est pas complètement sûr du résultat final… En effet, Axel a joué les clients, tout comme Yannick, et ils semblent distancés tous les deux…
La zone individuelle d'Axel, avec un joli 26 PV sur les clients et un carte rouge bonus, à gauche, pas vilaine non plus...
La zone individuelle d’Axel, avec un joli 26 PV sur les clients et un carte rouge bonus, à gauche, pas vilaine non plus…
Et, enfin, ma zone individuelle, avec mes 6 fameuses cartes de moines (sans l'église du moine caché, je voulais voir avec les rats...) et 2 cartes de voyages. Je suis persuadé que je n'ai pas été optimal mais, globalement, la situation finale me convient bien...
Et, enfin, ma zone individuelle, avec mes 6 fameuses cartes de moines (sans l’église du moine caché, je voulais voir avec les rats…) et 2 cartes de voyages. Je suis persuadé que je n’ai pas été optimal mais, globalement, la situation finale me convient bien…

Durée de la partie : 2 heures – Note de cette partie : 17 / 20

Scores :

Marron Rouge Jaune Vert Bleu PV Journaliers Main Total
Axel (jaune) 6 12 0 0 26 13 0 1 58
Yannick (rouge) 0 14 0 0 25 7 0 0 46
Ludo le gars (blanc) 23 0 2 7 8 22 0 0 62

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La victoire qui ne se joue pas sur les clients !!! Yes ! C’est possible (sous conditions…),
– La fluidité globale du jeu, sans aucun problème de règle,
– La durée de partie en deux heures…

On a moins aimé
– Le manque d’un repère pour savoir quelles actions requièrent l’ouvrier et quelles autres non,
– La trop grande ressemblance au niveau des boîtes avec Descendance pour que ceux qui ont l’autre acquiert celui-ci : et pourtant, faites-moi confiance, il n’a rien à voir ! Pour moi, le thème identique dessert le jeu…

————————————————————————————————————
L’AUBERGE SANGLANTE

Les illustrations de ce jeu sont fantastiques et tellement originales ! Quelle bonne idée d'être allé chercher un dessinateur brésilien sans aucun rapport avec le monde du jeu de société pour réaliser cette oeuvre...
Les illustrations de ce jeu sont fantastiques et tellement originales ! Quelle bonne idée d’être allé chercher un dessinateur brésilien sans aucun rapport avec le monde du jeu de société pour réaliser cette oeuvre…
L'auberge sanglante, que nous tenons nous autres joueurs, accueille 6 clients par tour (puisque nous sommes 3 à jouer). La première chose à faire est de les héberger dans les chambres de son choix (enfin, le choix du premier joueur). Chaque chambre a une clé colorée qui indique à quel joueur elle appartient (bleu pour Axel, rouge pour Yannick et vert pour moi). Si le client est toujours là en fin de tour, on empoche 1 F de gain.
L’auberge sanglante, que nous tenons nous autres joueurs, accueille 6 clients par tour (puisque nous sommes 3 à jouer). La première chose à faire est de les héberger dans les chambres de son choix (enfin, le choix du premier joueur). Chaque chambre a une clé colorée qui indique à quel joueur elle appartient (bleu pour Axel, rouge pour Yannick et vert pour moi). Si le client est toujours là en fin de tour, on empoche 1 F de gain.
Mes deux acolytes ont déjà un peu d'expérience sur le jeu et ils ne galèrent pas autant que moi pour savoir quoi faire. De mon côté, c'est plus difficile, un peu comme lorsque j'avais joué à Last Will... Mais là, par contre, ça se fluidifiera et c'est une excellente chose... Une fois que tous les joueurs ont réalisé deux actions, on rémunère ceux qui ont encore un client dans leur chambre, on paie1 F par carte dans sa main, puis on vide les chambres, avant de  changer de premier joueur pour accueillir 6 nouveaux clients. On continuera ainsi jusqu'à ce que la pioche soit épuisée deux fois...
Mes deux acolytes ont déjà un peu d’expérience sur le jeu et ils ne galèrent pas autant que moi pour savoir quoi faire. De mon côté, c’est plus difficile, un peu comme lorsque j’avais joué à Last Will… Mais là, par contre, ça se fluidifiera et c’est une excellente chose… Une fois que tous les joueurs ont réalisé deux actions, on rémunère ceux qui ont encore un client dans leur chambre, on paie1 F par carte dans sa main, puis on vide les chambres, avant de changer de premier joueur pour accueillir 6 nouveaux clients. On continuera ainsi jusqu’à ce que la pioche soit épuisée deux fois…
Là, je m'amuse à faire tuer le Brigadier chef qui était client dans l'auberge par mes deux Brigadiers corrompus qui se trouvaient dans ma main. Et c'est là qu'intervient l'une des meilleures idées du jeu : chaque carte a un symbole en haut indiquant ce que la personne aime faire (pour les Brigadiers, par exemple, c'est de tuer). Si on s'en sert pour faire ce que la personne aime faire, alors la carte revient dans la main au lieu d'être défaussée ! Ce qui est mon cas ici, du coup...
Là, je m’amuse à faire tuer le Brigadier chef qui était client dans l’auberge par mes deux Brigadiers corrompus qui se trouvaient dans ma main. Et c’est là qu’intervient l’une des meilleures idées du jeu : chaque carte a un symbole en haut indiquant ce que la personne aime faire (pour les Brigadiers, par exemple, c’est de tuer). Si on s’en sert pour faire ce que la personne aime faire, alors la carte revient dans la main au lieu d’être défaussée ! Ce qui est mon cas ici, du coup…
Vas-y qu'il y a du Brigadier à la pelle dans cette auberge...
Vas-y qu’il y a du Brigadier à la pelle dans cette auberge…
Axel fait pire que moi au niveau cadavres non enterrés : il en a 4 devant lui et ne pourra pas résister aux 3 Brigadiers qui viennent de se placer dans les chambres de notre auberge...
Axel fait pire que moi au niveau cadavres non enterrés : il en a 4 devant lui et ne pourra pas résister aux 3 Brigadiers qui viennent de se placer dans les chambres de notre auberge…
Fin de partie, avec un capital de 12 F pour Axel sur la piste, de 4 F pour Yannick et de 2 F pour moi. Mais, bien sûr, tout notre argent n'est pas là : on en a blanchi la plus grande partie ! Ben oui, logique, on ne va pas tout conserver dans l'auberge, ça se verrait...
Fin de partie, avec un capital de 12 F pour Axel sur la piste, de 4 F pour Yannick et de 2 F pour moi. Mais, bien sûr, tout notre argent n’est pas là : on en a blanchi la plus grande partie ! Ben oui, logique, on ne va pas tout conserver dans l’auberge, ça se verrait…
Bien peu de dépendances et de cadavres enterrés chez Yannick mais de fortes personnalités c'est clair ! Il va gagner, c'est sûr, avec ses 50 F déjà déposés à la banque.
Bien peu de dépendances et de cadavres enterrés chez Yannick mais de fortes personnalités c’est clair ! Il va gagner, c’est sûr, avec ses 50 F déjà déposés à la banque.
Une petite aide de jeu est fournie avec le matériel, indiquant notamment les actions possibles à son tour. On s'en passe assez vite mais, au début, elle permet d'envisager toutes les possibilités qu'offre le jeu. Et c'est gai : corrompre, tuer, enterrer, ... :-)
Une petite aide de jeu est fournie avec le matériel, indiquant notamment les actions possibles à son tour. On s’en passe assez vite mais, au début, elle permet d’envisager toutes les possibilités qu’offre le jeu. Et c’est gai : corrompre, tuer, enterrer, … 🙂
Chaque joueur dispose d'une main de 2 cartes de Paysans / Paysannes au départ, avec laquelle il réalisera deux actions par tour : une première chacun, puis une seconde. En ce qui me concerne, donc, au premier tour, j'ai corrompu un Cultivateur qui ne requérait aucune carte (niveau 0) et un Brigadier qui en nécessitait la défausse d'une (niveau 1). On reviendra sur le symbole qui se trouve en haut de ces cartes et sur la dépendance (maison) qu'on retrouve en bas de la plupart...
Chaque joueur dispose d’une main de 2 cartes de Paysans / Paysannes au départ, avec laquelle il réalisera deux actions par tour : une première chacun, puis une seconde. En ce qui me concerne, donc, au premier tour, j’ai corrompu un Cultivateur qui ne requérait aucune carte (niveau 0) et un Brigadier qui en nécessitait la défausse d’une (niveau 1). On reviendra sur le symbole qui se trouve en haut de ces cartes et sur la dépendance (maison) qu’on retrouve en bas de la plupart…
Je viens de trucider mon premier client et l'ai enterré sous ma grange (dépendance de niveau 1 présente sur la carte d'aide de jeu). Cela m'a fait gagner 12 F comme indiqué en bas de la carte. Et j'ai aussi construit une deuxième dépendance, à droite, toujours de niveau 1. Ce qui est un peu perturbant, au départ, c'est le fait qu'une carte peut être jouée de différentes façons : personnage corrompu, client à tuer ou dépendance. Et il faut toujours avoir en tête que les seuls clients tuables sont ceux qu'on n'a pas dans sa main...
Je viens de trucider mon premier client et l’ai enterré sous ma grange (dépendance de niveau 1 présente sur la carte d’aide de jeu). Cela m’a fait gagner 12 F comme indiqué en bas de la carte. Et j’ai aussi construit une deuxième dépendance, à droite, toujours de niveau 1. Ce qui est un peu perturbant, au départ, c’est le fait qu’une carte peut être jouée de différentes façons : personnage corrompu, client à tuer ou dépendance. Et il faut toujours avoir en tête que les seuls clients tuables sont ceux qu’on n’a pas dans sa main…
Ne connaissant pas le jeu et les implications des actes commis par ses clients corrompus, je ne me rends pas compte que je suis un peu fou de tuer deux clients sans les enterrer au plus vite et sans avoir assez de dépendances pour cela. En effet, si un homme de loi (Brigadier, ...) reste dans une chambre en fin de tour, je vais me faire prendre, ce qui se traduit par la défausse de mes cadavres non enterrés et le paiement d'une pénalité de 10 F (ce qui est énorme, puisque le but est d'être le plus riche à la fin)... Du coup, je vais assez rapidement enterrer mon client de valeur 18 F (contre deux cartes) et tant pis pour l'autre, ça m'apprendra !!!
Ne connaissant pas le jeu et les implications des actes commis par ses clients corrompus, je ne me rends pas compte que je suis un peu fou de tuer deux clients sans les enterrer au plus vite et sans avoir assez de dépendances pour cela. En effet, si un homme de loi (Brigadier, …) reste dans une chambre en fin de tour, je vais me faire prendre, ce qui se traduit par la défausse de mes cadavres non enterrés et le paiement d’une pénalité de 10 F (ce qui est énorme, puisque le but est d’être le plus riche à la fin)… Du coup, je vais assez rapidement enterrer mon client de valeur 18 F (contre deux cartes) et tant pis pour l’autre, ça m’apprendra !!!
Nous sommes à mi-partie et Yannick mélange la défausse de clients pour que l'on procède aux tours suivants...
Nous sommes à mi-partie et Yannick mélange la défausse de clients pour que l’on procède aux tours suivants…
Oui ça fait plus que sourire Yannick de voir Axel en aussi mauvaise posture et qui essaie de négocier qu'on l'aide à éliminer les Brigadiers... ;-)
Oui ça fait plus que sourire Yannick de voir Axel en aussi mauvaise posture et qui essaie de négocier qu’on l’aide à éliminer les Brigadiers… 😉
Axel a donc un total de 40 F à la banque qui s'ajoute à ses Francs de la piste. A noter que cette idée de devoir blanchir son argent est bien vue aussi, au risque de ne jamais dépasser les 40 F de la piste. J'avais déjà rencontré ce système dans un jeu mais je n'arrive plus à me souvenir de son nom... Si quelqu'un sait...
Axel a donc un total de 40 F à la banque qui s’ajoute à ses Francs de la piste. A noter que cette idée de devoir blanchir son argent est bien vue aussi, au risque de ne jamais dépasser les 40 F de la piste. J’avais déjà rencontré ce système dans un jeu mais je n’arrive plus à me souvenir de son nom… Si quelqu’un sait…
Et voici ma zone avec mes 50 F également déposés à la banque (malgré une pénalité de 10 F payée tôt dans la partie)...
Et voici ma zone avec mes 50 F également déposés à la banque (malgré une pénalité de 10 F payée tôt dans la partie)…

Durée de la partie : 1 heure 30 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores :

Banque Piste de F Bonus Total
Axel (bleu) 40 12 0 52
Yannick (rouge) 50 4 24 78
Ludo le gars (vert) 50 2 15 67

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème du jeu : délicieusement immoral !
– Le look original des illustrations,
– Le mécanisme basé sur l’intérêt de faire faire aux personnages ce qu’ils aiment vraiment faire,
– Le capital qu’il faut blanchir sous peine de ne pas pouvoir tout empocher.

On a moins aimé
– Les enchaînements de combos, surtout lors d’une partie de découverte, parce que ce n’est pas ma tasse de thé…
– La taille des caractères, un poil petite.

————————————————————————————————————

4 commentaires à propos de “[07/11/2015] Clochemerle, L’Auberge Sanglante”

  1. Je ne sais pas si c’est à ça que tu penses avec cette histoire de blanchiment, mais dans Augsburg 1520 il fallait construire des bâtiments pour pouvoir dépasser un certain score…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


deux − 2 =