[08/01/2020] Fine Sand X 3

Ah… Quelle journée !!! Presque la fête du jeu, quoi ! 😉
En fait, on décide, avec Leila d’enchaîner les parties de Fine Sand, avec les cartes Fable, avec pas moins de trois manches successives…
L’occasion, très claire, pour que je me demande pourquoi il a été éjecté de mon Top Jeux 2019…

FINE SAND X 3

On remet ça, dans le mode Fable Cards, et on va s’enquiller 3 parties successives, chacune avec l’ajout de 3 cartes en remplacement de 3 du set de base. Ce n’est d’ailleurs pas ce qui est préconisé par l’auteur, lequel invite à repartir du set précédent pour en enlever 3 au hasard, mais on n’avait pas compris et ce n’est pas si grave pour découvrir, tranquillement, toutes les cartes, petit à petit…
Ci-dessus, vous voyez qu’on va enlever les 3 cartes du haut, dont la précieuse réduction des coûts et la moins chère pour construire deux fois. En contre-partie, on va ajouter les 3 cartes du bas dont je vous décris les effets :
– Celle de gauche permet de piocher deux cartes et d’en défausser une,
– Celle du milieu est une vraie arnaque : elle ne vaut rien du tout et encombre la main ! La carte idéale à passer à son voisin… qui a la même qu’il vous repassera sans cesse !
– Celle de droite permet de reprendre une carte… de sa défausse !
Et c’est parti !
Merci Leila pour ce joli cadeau… 🙁
Fin de premier tour, donc.
Leila est la première à construire cette très sympathique nouvelle carte bleue…
Je la construis aussi dans la foulée ! Vraiment une bonne course ce jeu…
On n’est pas bien, là ?
Je vais essayer d’accélérer un peu le jeu grâce à cette carte de +1 construction.
Et ça combote, ça combote…
Je viens d’épuiser ma pioche et ma défausse est vide : dernier tour !
La zone sableuse de Leila une fois la partie terminée. Elle aura péché, notamment, par un manque de cartes vertes, les seules permettant, vraiment, de faire grossir sa main…
Ma zone finale…
Allez, on retourne joyeusement construire des châteaux de sable, avec les cartes n°3 à la place des n°2 et des 3 cartes du bas. Leurs effets :
– Celle de gauche permet de piocher dans sa pioche jusqu’à tirer une carte de pièces, les autres cartes étant défaussées ; dans le cas contraire, on ne gagne pas de carte.
– Celle du milieu permet de piocher autant de cartes que nécessaire pour atteindre sa limite de main, ce qui pourrait inciter à tenter de faire grossir le plus possible celle-ci.
– Celle de droite est très originale : en défaussant deux cartes on en écarte une troisième, comme si elle avait été construite (on ne profite donc pas de ses effets)…
Leila aime ce jeu. Ça se voit ?
Et on y va, go, go, go !
Jeu fluide par excellence, même avec l’ajout des cartes Fable, je me demande encore pourquoi il n’est pas parvenu à rester dans mon Top 10 de 2019… 🙁
La partie suit son cours…
Leila s’essaie à la construction de la fameuse et prometteuse carte jaune dont j’ai expliqué l’effet un peu plus haut…
Je ne rate pas l’opportunité de construire la nouvelle carte 8 verte, encore l’occasion d’accélérer le jeu, ma spécialité… 😉
Leila commence à se rendre compte qu’elle a un peu de retard, ce qui est logique avec son manque de cartes vertes…
Et voici la fin de partie !
A noter que Leila a très bien joué le coup avec sa carte jaune : elle a ainsi écarté 4 cartes sans en payer vraiment le coût (seulement deux cartes à chaque fois, avant la vérification de la limite de main).
Et on y retourne pour notre troisième manche du soir ! Cette fois, on ajouter les trois cartes n°4 au set de chacun en retirant les trois cartes du bas. Leurs effets :
– Celle de gauche permet de faire une construction de plus avec un rabais exceptionnel de -2 (pas folichon à notre avis).
– La deuxième permet de défausser N cartes et d’en repiocher N/2. A voir si elle est puissante…
– La troisième, quant à elle, permet de défausser deux cartes pour construire une fois. Ressemblante à la jaune de la série n°3, mais l’effet de la carte pourra être utilisé…
Bouba joue avec Leila, peut-être une des raisons de ses difficultés pour réellement concurrencer son papa ? A moins qu’elle n’arrive pas à choper de cartes vertes… 😉
Fin de premier tour…
Et déjà deux cartes vertes ajoutées chez moi, ça va couiner chez mademoiselle…
Je tente le coup de construire carrément les deux nouvelles cartes jaunes, Leila m’ayant fait passer la sienne !
J’ai épuisé pioche et défausse. Leila n’apprécie guère…
Bon, et bien c’est un sans-faute pour moi et ça va suffire pour ce soir ! Leila est un peu fatiguée après cette troisième manche, moi aussi d’ailleurs, mais, même si elle n’arrive pas à gagner, elle me dit toujours autant adorer le jeu ! Ouf… Et peut-être est-ce le moment d’y jouer à 3 ou 4 ? Mais un autre jour, évidemment…

Durée de ces parties : 1 heure 15 minutes + 1 heure 5 minutes + 45 minutes  – Note de ces parties : 17 / 20

Scores de la première partie :

Cartes restant en main Cartes de la pioche Cartes de la défausse Pièces Total
Leila (orange) 2 1 7 0 10
Ludo le gars (vert) 1 0 5 1 6

Scores de la deuxième partie :

Cartes restant en main Cartes de la pioche Cartes de la défausse Pièces Total
Leila (orange) 0 7 6 0 13
Ludo le gars (vert) 1 0 6 0 7

Scores de la troisième partie :

Cartes restant en main Cartes de la pioche Cartes de la défausse Pièces Total
Leila (orange) 3 6 8 0 17
Ludo le gars (vert) 0 1 6 0 7

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté Wahou !!! de ce jeu très agréable et addictif,
– Les effets des cartes Fable, qu’on note d’ailleurs chacun en fonction de leur intérêt sur ces trois parties,
– L’envie d’y revenir… mais pas aujourd’hui !

On a moins aimé
– Le manque de clarté de l’incorporation des cartes Fable, mais ça y est, on a compris !

——————————————————————————————-

5 commentaires à propos de “[08/01/2020] Fine Sand X 3”

  1. J’ai une question pour toi Ludo :
    Je connais Fabulosa Fructus qui mécaniquement a l’air beaucoup moins huilé que Fine Sands mais je l’aime beaucoup, il y a quelque chose qui me fascine dans le script du jeu.
    J’entends par là l’ordre d’apparition prévue par Friese des effets de cartes : bien souvent de nouveau effets viennent combotter avec d’anciens effets déjà en jeu depuis quelques tours (ou quelques parties) et ça renouvelle totalement l’usage qu’on en fait – même que parfois on regrette de s’être débarrassé si vite d’une pile de cartes dont l’effet ne nous avait pas semblé foufou mais qui trouve un regain d’intérêt avec l’arrivée de nouvelles combinaisons.
    Ce n’est pas la première fois que je crie au génie avec Friese, et sur Fabulosa Fructus qui est un tout petit jeu ça pourrait sembler étonnant mais il m’avait vraiment impressionné par tout ce que l’auteur avait prévu comme rebondissements dans l’ordre d’apparition des cartes.

    Toujours pas de question… elle arrive.
    Tu m’as suivi ? (ah non celle-là ne compte pas…)

    Dirais-tu que dans Fine Sands, jeu qui reprend le système fabulosa, l’auteur a prévu également quelques surprises mécaniques croustillantes, à la lecture des effets de nouvelles cartes, qui mettent en joie et font reconsidérer la manière de jouer ?

    • Absolument pas Grissom de monsieurtypiquementleblogdeshaikusetducatch, je viens ici au moins une fois par semaine depuis de nombreuses années. Et toc ! :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 − = deux