[08/05/2022] Ark Nova

Il commençait à nous manquer depuis 10 jours qu’il n’était pas sorti… Qui ? Quoi ? Ark Nova bien sûr !!!
A nouveau, j’en entends qui murmurent que nous sommes des fous de ne jouer -presque- qu’à ça, mais, clairement, c’est une tuerie de plaisir ludique ce jeu ! Qu’on se le dise… Et, comme il se bonifie avec les parties, oui, clairement, on y revient toujours avec la même envie d’expérimenter des choses, de se lancer des défis, de valider des impressions, …
Voilà. Allez, bonne lecture !

ARK NOVA

La famille s’agrandit encore avec deux nouveaux venus pour customiser le jeu : un koala et un ornithorynque !
Ah, et accessoirement, on va attaquer notre 11ème vraie partie ce jour ! 😉
Le plateau Association en début de partie, avec deux projets basés sur les continents (Europe et Océanie) et un troisième sur les animaux (espèces diversifiées)…
Leila a choisi ce plateau asymétrique, le numéro 4 dit « Le port », parmi les deux piochés au hasard. Un simple et efficace moyen d’engranger très (trop ?) facilement des sous…
Mon plateau retenu est le n°2, basé sur la présence d’une « Aire extérieure », plateau que j’avais beaucoup apprécié et que je suis bien content de rejouer ce jour…
Ma main de départ, bien raccord avec la capacité spéciale de mon enclos pour accueillir de grands animaux assez facilement (d’où mon choix de garder la carte de conservation ci-dessus). Et l’école du zoo devrait bien me servir pour monter très rapidement en conservation et en réputation : elle me semble très forte !
Parmi ces deux cartes d’objectif final, évidemment je conserve celle intitulée « Zoo préféré », l’une des plus accessibles du jeu à mon avis et qui se marie bien avec mes envies de haute réputation facilitant la prise de grands animaux via la rivière…
La carte koala sort dès l’entame dans la rivière, forcément elle est en 3D !!! 😉
Au premier tour, assez logiquement, je joue l’école du zoo pour débuter les constructions sur mon plateau et me rapprocher de ma zone d’aire extérieure si intéressante… Et le point de conservation et celui de réputation vont vraiment me booster j’en suis sûr !
Fin de la première manche…
Alors que j’avais pris une tuile de recherche, lors de la première manche, pour avoir le droit de conserver 5 cartes en main en fin de manche (condition fondamentale avec mon envie de placer de grands animaux, donc longtemps en main), j’utilise à nouveau l’action Association pour obtenir deux microscopes et, surtout, retourner une de mes cartes ! Ce sera la Construction (particulièrement pour construire sans trop de problème vers mon aire extérieure).
Leila adore ce jeu ! Et nous passons, comme à chaque fois, un excellent moment en construisant notre zoo respectif…
Avant de placer de grands animaux, un peu de modestie, avec ce flamant rose et, surtout, ce sympathique ara rouge qui me permet de booster mes kiosques et pavillons (donc mes revenus)…
Petite vue de ma main de cartes, un peu plus tard, alors que je commence à m’approcher précisément de ce que je veux faire : j’ai déjà trois grands animaux dont je prépare l’accueil et il ne m’en manque plus qu’un ! Par contre, il va falloir y aller au niveau des enclos standards adjacents à mon aire extérieure : deux de taille 2 et deux de taille 3 feront l’affaire…
Fin de la deuxième manche…
Arghhh… Leila la chipie, bien aidée de son chapardeur préféré, va me subtiliser pas moins de 5 sous ! Ben oui, je ne vais quand même pas prendre le risque de saboter ma stratégie « grands animaux » en la faisant piocher dans ma main ! Mais ça me gonfle et me ralentit beaucoup : ces 5 sous, j’y tenais voyez-vous !
Fin de la troisième manche. A noter que j’ai pris de l’avance sur les pistes (un peu sur l’attrait, mais beaucoup sur la conservation puisque Leila est toujours à 0 points).
Leila semble mener une stratégie mécène et rochers, voire microscopes. J’attends de mieux la comprendre et je me méfie…
Sinon, au niveau de mes enclos, ça progresse, ça progresse…
Cette carte providentielle de la rivière me permet d’empocher pas moins de 8 points d’attrait, pour une action mécène toute faible de valeur 3 ! C’est très bon à prendre…
Ma main de cartes est cette fois complète et je la kiffe à fond (pour parler comme jeunes !)…
Fin de la quatrième manche. Toujours aucun grand animal dans les enclos adjacents à mon aire extérieure : il va falloir s’y mettre ! Mais que je manque d’argent dans cette partie…
Allez, c’est parti pour le show !!! Mon guépard et mon tigre de Sumatra s’installent dans mon zoo, dans des enclos à +2 connexes à mon aire extérieure…
Fin de la cinquième manche. Les écarts se creusent me semble-t-il… Mais je reste attentif, Leila ayant démarré sur la piste de conservation et semblant en nette avancée sur la piste d’attrait avec des bonus de mécènes qui ne vont pas tarder à tout chambouler !
Incroyable que le premier projet de conservation soutenu n’intervienne que maintenant ! C’est Leila qui l’a réussi, tandis que j’ai personnellement fait deux dons.
Un peu plus tard…
Je soutiens le projet de base lié aux espèces diversifiées, avec 5 points de conservation empochés. Cela rapproche mes deux marqueurs…
Deux choses à noter :
– Leila m’a quasiment rejoint sur la piste d’attrait,
– Je suis au bout de la piste de réputation !
Ah, ça c’est drôle… 😉 Leila vient d’accueillir un ornithorynque et elle l’a installé en 3D dans son zoo ! Pas pratique pour lire le jeu quand même…
Ma main de cartes restantes (en plus d’une de conservation que je viens de jouer finalement).
On s’approche irrémédiablement de la fin de partie et je suis bien embêté au moment de décider si je prolonge le plaisir (mais, manquant d’argent, je ne peux pas poser mes animaux) ou si j’accepte de ne pas les poser et de jouer donc ma fameuse carte de conservation de grands animaux…
De manière pragmatique, mon choix se porte sur ce choix-là…
C’est ainsi que mes deux marqueurs se croisent pile poil, ce qui clôt la partie, beaucoup trop tôt pour Leila qui couine… C’est clair que j’aurais aimé rajouter un tour ou deux, pour placer mon 4ème grand animal, mais cela allait me desservir : il y avait encore 5 ou 6 cases pour atteindre la pause, donc les revenus précieux que j’attendais, donc beaucoup trop pour que cette manche s’achève rapidement… Au final, je n’ai clairement pas eu d’autre choix. 🙁
Leila doit faire le choix de sa dernière action, non sans une évidente et compréhensible frustration. Elle va construire un enclos de taille 3 (parc animalier, ce qui fait plus que m’étonner. Post-partie, elle m’expliquera que c’était sa seule manière de valider un objectif qu’elle voulait faire.
Le domaine de Leila une fois la partie terminée. A noter que, même si ça ne se voit pas sur cette photo, elle a passé la partie avec un capital de sous de dingue : elle est monté à 101 sous !!! J’ai hâte de voir comment elle compte remonter, elle qui pense quand même croiser ses marqueurs alors que ça m’apparaît compliqué…
Ma zone finale, bien en phase avec mes stratégies élaborées dès l’entame, pour mon plus grand plaisir. Seul l’absence de mon quatrième grand animal, pourtant en main, m’embête un peu… Allez, ne faisons pas la fine bouche, ça s’est plutôt bien, passé et j’aime vraiment ce plateau n°2 !
Le plateau Association une fois la partie terminée, avec peu de projets soutenus : 2 de base pour Leila, 2 en tout pour moi aussi, donc 1 seul ajouté de ma main…
Le plateau au moment où mes marqueurs se croisent, après le tour final de Leila…
Et après les décomptes opérés. Leila a « presque » croisé… Chapeau ! Elle aurait clairement réussi avec un ou deux tours supplémentaires…
En haut la carte d’objectif de Leila, en bas les deux miennes (dont une obtenue grâce à mon éléphant)…

Durée de cette partie : 2 heures 55 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 66 10 donc 91 66 18 donc 70 66-70 = – 4
Ludo le gars (noir) 58 22 donc 58 58 28 donc 40 58-40 = 18

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
-Les satisfactions que ce jeu peut procurer, notamment quand on se lance dans une stratégie et qu’on parvient à la mener au bout (grands animaux pour moi, rochers pour Leila),
– Le plaisir d’y jouer, même quand on ne gagne pas, et ça c’est fort aussi !
– La customisation que je me plais de plus en plus à offrir à ce jeu…

On a moins aimé
– Les schémas stéréotypés, ou réflexes, qui s’installent par moments (cartes à retourner de manière préférentielles, bonus à choisir, monter la réputation, …), même si on arrive, heureusement, à avoir de nouveaux défis à relever de manière systématique !
– Une très légère impression de ressemblance ce soir avec nos parties antérieures…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf × 9 =