[08/12/2021] Viaje al Centro de la Tierra X 2

Inconditionnel des bouquins de Jules Verne, par ses côtés épiques, ultra-documentés, à la frontière du possible, je trépignais d’impatience à l’idée de découvrir un nouveau jeu se basant sur le roman que je préfère de cet auteur : Voyage au Centre de la Terre, ce qui donne en espagnol (puisque le jeu est édité par Looping Games, un très talentueux éditeur espagnol) : Viaje al Centro de la Tierra X 2 puisqu’on en fera même deux parties successives !!!
Nous avons affaire à un Flip & Write, un jeu qui nous fait retourner des cartes pour cocher des choses. Mmmhhh… ça sent bon ! Très bon même…

VIAJE AL CENTRO DE LA TIERRA X 2

Très très grand fan du livre de Jules Verne, Voyage au Centre de la Terre, je l’ai plutôt bien vendu à Leila qui n’a que deux envies : jouer au jeu et… lire le livre !!! 😉
Chaque joueur dispose de deux feuillets qu’il assemble pour avoir, à gauche, la zone d’exploration du volcan du Sneffels et, à droite, l’état des lieux de ces provisions et de ses PV en temps réel…
Parlons un peu du but du jeu : rallier la case centrale (le centre de la Terre) à parti de son point d’entrée (qui sera matérialisé par une flèche) puis ressortir du volcan, si possible par un autre accès (triangle, carré ou cercle à venir également). Deux cartes seront piochées par tour : une indiquant une zone cochable (ligne, colonne ou entière liberté), l’autre indiquant l’élément à tracer (tunnel, trouvaille ou danger).
Trois personnages, les trois héros de l’histoire originelle je le précise, sont là pour nous aider quand nous aurons besoin d’eux, à condition de prendre des PV négatifs quand on fait appel à eux, mais aussi à condition qu’ils ne soient pas sur leur verso et, donc, passif :
– Otto Lidenbrock permet de tracer une étoile sur la zone d’exploration prévue, au lieu du symbole prévu (tunnel, danger ou trouvaille).
– Axel Lidenbrock, son neveu, permet de modifier la zone de coche d’un cran (en plus ou en moins).
– Hans Bjelke, l’homme à tout faire du groupe, le guide aussi, permet d’ajouter un embranchement à une case déjà pourvue en ligne droite ou angle droit.
En bas, les deux piles de cartes qui seront piochées à raison d’une de chaque pile par tour : les cartes d’exploration, au nombre de 19, et les cartes de tunnels, au nombre de 12.
Au-dessus, vous pouvez voir les trois cartes de volcans, sachant qu’on en retournera une lorsque la pile des cartes d’exploration sera épuisée : cela condamnera, à chaque fois, une sortie du volcan !
Allez, on est parti ! Voici les deux cartes piochées : on peut tracer une goutte d’eau n’importe où sur la map. Plutôt facile, donc, comme démarrage…
Vous pouvez voir que j’ai fait le choix de placer la goutte juste à côté de mon entrée dans le volcan (tout à fait à gauche), histoire de l’enregistrer de suite dans mon stock (en haut à droite dans la zone de suivi). Je totalise donc 3 unités d’eau à cet instant, toujours fortement utile pour ne pas mourir de soif (j’y reviens)…
Leila cogite…
La très très bonne trouvaille du jeu, et plutôt assez méchante : lorsqu’un danger est pioché, ce qui est clairement le cas ci-dessus, c’est le voisin de droite qui noircit une case (sauf les grisées) pour en anéantir totalement l’accès ! Bien sûr en respectant les indications de l’autre carte, donc la ligne B en l’occurrence…
Du flip and write très interactif donc…
Je choisis de noircir la case B7 du feuillet de Leila…
Et Leila me ruine la case B5…
Aïe, la pile des cartes de tunnels étant épuisée, on va devoir boire une unité d’eau avant de repartir en mélangeant la défausse, tout en replaçant face visible les trois personnages si utiles…
Je barre une unité d’eau…
Leila est la première à rallier le centre de la Terre et elle n’en est pas peu fière…
Puis, c’est à mon tour d’en faire de même, sachant que j’ai très très bien préparé ma sortie, pour peu que l’on ne doive pas barrer la sortie avec le cercle évidemment…
Comme la pile de cartes d’exploration est épuisée, on retourne un volcan pour barrer une sortie…
Et c’est le carré qui doit être barré chez chacun de nous !
Leila couine : c’était son plan A pour sortir de Sneffels !!!
Ce tirage, peu après, me plaît bien, à condition d’utiliser le pouvoir d’Axel Lidenbrock pour décaler ma coche un peu plus bas, sur la ligne I en fait…
Et ça le fait ! Nickel…
Je ressors donc du volcan après avoir été touché du doigt le centre de la Terre, ce qui me permet de cocher le bonus de 7 PV pour cette performance !
Au niveau des PV d’ailleurs, on en marque 3 quand on atteint le centre de la Terre + un bonus de 3 ou 2 PV à deux joueurs en fonction du moment où on s’y rend + des PV pour la quantité d’eau stockée et poissons, champignons et os découverte, sans compter les bonus pour des éléments différents et les malus pour avoir demandé de l’aide.
La partie s’achevant immédiatement, on va faire les comptes…
Ci-dessus, mes feuillets une fois la partie terminée…
Et les feuillets de Leila, au même moment, elle qui ne croyait pas que j’allais finir aussi vite.
Leila ne veut pas quitter la table !!!
Véridique…
Je dois lui accorder sa revanche et je n’ai pas le choix !!! 😉
Ci-dessus, vous pouvez voir que je démarre direct avec Axel Lidenbrock pour me soutenir et avancer tout droit sur la colonne n°5…
Leila a l’air de jubiler de me pourrir la vie avec ce premier danger très très vite sorti !
Pile de cartes de tunnels épuisée, buvons un coup et, hop, repartons, sans oublier de retourner face visible les cartes de nos trois alliés !
Je ne sais pas vous mais moi, franchement, je m’inquiète de ma situation : Leila m’a grisé deux cases proches de mon entrée dans le volcan, sur des endroits stratégiques, et, si je ne sors pas rapidement, je risque de me retrouver bloqué et de mourir de soif !!! Ce n’est pas le tout de préparer habilement sa sortie, avec les plans A, B et C, d’abord faudrait-il que je réussisse mon entrée ! 😉
Je le sens de plus en plus mal…
Leila jubile et moi je fais plus que couiner : la seule colonne où je devais pouvoir jouer quelque chose (la n°6) sort avec… un danger !!! Du coup, c’est Leila qui va me pourrir à nouveau la chose et, cette fois, de manière absolument rédhibitoire…
Épuisement des cartes de tunnels et il va nous falloir boire… ce que je ne pourrai pas ! 🙁
Les feuillets de Leila qui l’emporte sans s’être même rendue au centre de la Terre, juste parce que moi je suis mort !
Et mes feuillets, au moment de mon décès pour cause de besoin d’eau non assouvi…
Vue rapprochée de ma zone mal négociée juste à l’entrée du volcan. J’aurais dû être plus prudent, probablement, en ne mettant pas une ligne droite juste en face. Et pourtant, rappelez-vous, j’en étais si content au début de cette deuxième partie en me faisant aider d’Axel Lidenbrock !!!
Il y a encore pas mal de choses à apprendre de ce jeu original et bien foutu…

Durée de ces parties : 45 minutes + 35 minutes – Note de ces parties : 15 / 20

Scores de la première partie :

Eau Poissons Champignons Os Bonus Centre de la Terre Sortie par autre volcan Aide Total
Leila 2 0 0 2 0 3+3 0 0 10
Ludo le gars 2 2 2 2 5 3+2 7 -6 17

Scores de la deuxième partie :

Eau Poissons Champignons Os Bonus Centre de la Terre Sortie par autre volcan Aide Total
Leila 2 9 9 2 5 0+0 0 -1 26
Ludo le gars 0

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème du jeu, ultra-fort pour moi !
– Le look des illustrations, parfaitement en phase avec l’œuvre de Jules Verne…
– La qualité d’édition de cet éditeur vraiment fort, Looping Games : super jeu dans une petite boîte, à la manière de leurs autres jeux comme 1987 Channel Tunnel,
– L’interaction forte de ce jeu, avec la coche d’une case sur un feuillet adverse quand un danger survient !

– La marge de progression qu’on peut avoir en intégrant les bribes de réflexions stratégiques antérieures…

On a moins aimé
– Une sorte de chaos global difficilement quantifiable et pas toujours agréable : cartes de danger qui sortent au mauvais moment, gouttes d’eau à inscrire dans des zones éloignées de vos chemins potentiels, … mais c’est très thématique pour le coup !
– La frustrante place du hasard des sorties de volcans à barrer, même si on n’en a pas été trop victimes ce jour, je l’imagine bien quand même…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[08/12/2021] Viaje al Centro de la Tierra X 2”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six − = 5