[08/01/2004 ] Zum Kuckuck !

Participants
– Jérôme, qui est tout content de finir la soirée sur un petit Zum Kuckuck !
– Sylvain, qui ne connaît pas encore ce jeu et qui ne devrait pas être déçu,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Pour terminer notre soirée-jeux spéciale de ce 8 janvier (pot et tirage des rois aux Ludophiles), nous nous lançons dans une partie de Zum Kuckuck ! à 3 joueurs, et ce en deux temps. En effet, commettant l’erreur de distribuer toutes les cartes entre les joueurs,
nous nous retrouvons avec 9 cartes en main lorsque la dernière attaque de coucous se profile. Et hop, on recommence ! Avec seulement 36 cartes distribuées entre nous 3 et la conviction que l’écart arbitraire de 24 cartes risque de rendre le jeu plus aléatoire. Enfin, c’est bon quand même…


Les portées de Koucoudous sont à peu près équilibrées
: 6 pour Jérôme, 4 pour Sylvain et 5 pour votre serviteur…


Lors de la seconde manche, chacun des 3 joueurs commence à
anticiper les réactions des autres. J’ai encore en tête
le coup où nous avons tous misé des cartes comprises entre
14 et 19 alors que les cartes d’attaque étaient particulièrement
dangereuses (une élevée et une basse)…


La dernière manche aura été marquée par
plusieurs coups doubles lors des attaques : ici on voit l’un des derniers
tours, où il ne fait pas bon placer la plus haute ou la seconde
plus haute carte… Et comme je me retrouve avec le jeu initial de Jérôme
qui offre la particularité d’être très médian,
les choses se gâtent…

Décompte final
Jérôme et Ludo le gars terminent à égalité
avec un total de… 1 point, devant Sylvain avec… – 2 points. Elevé
élevé tout ça 😉
Le détail, manche par manche, est le suivant (les couleurs de fond signale
la même main de cartes) :

Manche 1
Manche 2
Manche 3
Total
Jérôme
0
3
– 2
1
Sylvain
– 2
0
0
– 2
Ludo le gars
1
0
0
1

Le détail, main de
cartes par main de cartes, est le suivant :

Main de cartes
Taille de la portée
Points marqués
Moyenne par manche
Moyenne par koucoudou
6
0
0
0
4
– 4
– 1,33
– 1
5
4
1,33
0,8

Attention : nous avons utilisé un système de score qui
ne correspond pas du tout à celui de base. En effet, au lieu de faire
perdre 1 point à celui qui est éliminé, nous lui avons
fait perdre 2 points et nous n’avons accordé aucun bonus au joueur qui
avait la carte de portée la plus faible sur sa pile en fin de manche.

Débriefing
Bien que notre calcul de score n’aie pas été en conformité
avec la règle originale, nous avons obtenu un résultat similaire
: des scores serrés et qui ne bénéficient ni aux grosses
portées ni aux petites. En revanche, notre système de calcul a
eu tendance à minimiser nos scores, ce qui explique l’égalité
finale entre Jérôme et moi.
Sylvain a bien aimé ce jeu, lui trouvant une certaine légèreté
non dénuée d’intérêt tactique.

Très bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit × = 8