[08/03/2015] Attila, No Panic ! Battle

Deux nouveautés cannoises en ce dimanche ensoleillé, donc à l’extérieur ! Nous nous attaquons à Attila, sorti chez Blue Orange, dans la collection des boîtes métal comme King’s Gold. Ensuite, nous terminons par une partie de No Panic ! Battle un pur jeu d’ambiance chez Goliath.

ATTILA

Petite partie d'Attila au soleil : le jeu des Huns et des autres... ;-)
Petite partie d’Attila au soleil : le jeu des Huns et des autres… 😉
La partie est éminemment sympathique, le matériel étant de toute beauté et la règle simplissime. Ce jeu de Bruno Faidutti me rappelle son Babylone, sorti chez Cocktail Games il y a plusieurs années (par son aspect jeu de Nim).
La partie est éminemment sympathique, le matériel étant de toute beauté et la règle simplissime. Ce jeu de Bruno Faidutti me rappelle son Babylone, sorti chez Cocktail Games il y a plusieurs années (par son aspect jeu de Nim).
Après mon dernier coup, je crois bien que Tristan, en jaune, ne peut plus jouer ! On aura donc placé 10 tuiles de terre brûlée, pouvait-on faire mieux ?
Après mon dernier coup, je crois bien que Tristan, en jaune, ne peut plus jouer ! On aura donc placé 10 tuiles de terre brûlée, pouvait-on faire mieux ?
Une fois la mise en place effectuée (voir photo précédente), on peut attaquer la partie, avec une règle élémentaire : à son tour on déplace l'un de ses 4 cavaliers à la manière d'un cavalier aux échecs, puis on brûle une terre (une case) avec une tuile, la rendant à jamais indisponible. Le premier qui ne peut plus se déplacer a perdu. Et c'est tout...
Une fois la mise en place effectuée (voir photo précédente), on peut attaquer la partie, avec une règle élémentaire : à son tour on déplace l’un de ses 4 cavaliers à la manière d’un cavalier aux échecs, puis on brûle une terre (une case) avec une tuile, la rendant à jamais indisponible. Le premier qui ne peut plus se déplacer a perdu. Et c’est tout…
La partie se rapproche de son terme et, à un coup près, un seul ! on peut perdre la partie. C'est ce qui est le plus difficile à voir, surtout si on veut jouer à ce jeu plutôt en dilettante (ce que j'apprécie davantage que des calculs à X coups).
La partie se rapproche de son terme et, à un coup près, un seul ! on peut perdre la partie. C’est ce qui est le plus difficile à voir, surtout si on veut jouer à ce jeu plutôt en dilettante (ce que j’apprécie davantage que des calculs à X coups).
Forcément, c'est un jeu auquel on rejoue, et, donc, forcément, Maitena et Tristan se collent à une nouvelle partie de 5 minutes. Très plaisant !
Forcément, c’est un jeu auquel on rejoue, et, donc, forcément, Maitena et Tristan se collent à une nouvelle partie de 5 minutes. Très plaisant !

Durée de la partie : 5 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Résultat
Tristan (jaune) défaite
Ludo le gars (rouge) victoire

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le matériel, somptueux, avec un bel effet « Wahhhou !!!! » 😉
– La règle simplissime avec pourtant une belle profondeur de jeu,
– Le plateau modulaire pour varier les plaisirs,
– L’envie d’y rejouer très vite
.

On a moins aimé
– Le côté « jeu de Nim » pas forcément ma tasse de thé,
– Le côté « jeu traditionnel adapté en jeu vendu » mais bon, le matériel est quand même impec’…

————————————————————————————————————

NO PANIC ! BATTLE

Ce jeu, adapté d'un jeu du même nom ou presque, est un party game absolu : on doit défier un autre joueur en affirmant pouvoir donner plus de mots sur un thème fixé que lui !
Ce jeu, adapté d’un jeu du même nom ou presque, est un party game absolu : on doit défier un autre joueur en affirmant pouvoir donner plus de mots sur un thème fixé que lui !
Les jetons de poker, pour miser, sont quand même bien minuscules. Dommage. En revanche, le buzzer est parfait et stresse bien comme il faut !
Les jetons de poker, pour miser, sont quand même bien minuscules. Dommage. En revanche, le buzzer est parfait et stresse bien comme il faut !
Petits exemples de thèmes. J'ai choisi celui des "Contes de fées" n'ayant pas envie de me lancer dans des discussions sans fin sur "Choses que les hommes ne peuvent pas faire sans leur femme"... ;-)
Petits exemples de thèmes. J’ai choisi celui des « Contes de fées » n’ayant pas envie de me lancer dans des discussions sans fin sur « Choses que les hommes ne peuvent pas faire sans leur femme »… 😉
Oui ça rigole et c'est clair que c'est un jeu parfait pour Maitena !!!
Oui ça rigole et c’est clair que c’est un jeu parfait pour Maitena !!!
Plus de jetons disponibles à la banque (je les ai presque tous... gnark gnark...) donc la partie va s'achever.
Plus de jetons disponibles à la banque (je les ai presque tous… gnark gnark…) donc la partie va s’achever.
J'adore le slogan au dos de la boîte... Je le trouve assez équivoque et, en tout cas, a le mérite de donner le ton : l'important n'est pas de connaître le plus de choses dans une assistance, l'important est de pouvoir en citer plus qu'un autre joueur à un instant t et, cerise sur le gâteau, en un temps limité extrêmement réduit (et stressant)...
J’adore le slogan au dos de la boîte… Je le trouve assez équivoque et, en tout cas, a le mérite de donner le ton : l’important n’est pas de connaître le plus de choses dans une assistance, l’important est de pouvoir en citer plus qu’un autre joueur à un instant t et, cerise sur le gâteau, en un temps limité extrêmement réduit (et stressant)…
Allez hop, c'est parti ! Maitena et Tristan sont aux prises l'un de l'autre avec 4 secondes pour annoncer un mot sur un thème, taper le buzzer et attendre que l'autre fasse de même. L'idée est d'attaquer l'adversaire que l'on suppose moins calé sur un thème donné, sachant qu'un autre paramètre rentre en ligne de compte : le nombre de jetons qu'on gagne (sorte de niveau de difficulté supposée).
Allez hop, c’est parti ! Maitena et Tristan sont aux prises l’un de l’autre avec 4 secondes pour annoncer un mot sur un thème, taper le buzzer et attendre que l’autre fasse de même. L’idée est d’attaquer l’adversaire que l’on suppose moins calé sur un thème donné, sachant qu’un autre paramètre rentre en ligne de compte : le nombre de jetons qu’on gagne (sorte de niveau de difficulté supposée).
Le jeton au premier plan indique qu'on m'a lancé un mauvais oeil : je vais devoir annoncer deux mots de suite sur le même thème à chaque tour, ce qui est hyper dur !!! Le thème ? "Façons d’accommoder le café"...
Le jeton au premier plan indique qu’on m’a lancé un mauvais oeil : je vais devoir annoncer deux mots de suite sur le même thème à chaque tour, ce qui est hyper dur !!! Le thème ? « Façons d’accommoder le café »…
Oui, oui, oui...
Oui, oui, oui…
Et voilà donc le bilan de notre partie du jour...
Et voilà donc le bilan de notre partie du jour…

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 12 / 20

Scores :

Total
Tristan 13
Maitena 17
Ludo le gars 20

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le système de défi car on peut bluffer et inciter l’autre joueur à laisser tomber, un peu comme au poker, et gagner des jetons sans prononcer un seul mot !
– Les thèmes proposés, du plus sérieux (« lettres grecques ») au plus loufoque (voir la partie ci-dessus),
– La qualité du buzzer,
– La facilité pour que ma fille emporte ce jeu partout (avec le sac).

On a moins aimé
– Le manque d’esthétique des jetons de poker,
– .Le côté jeu de communication / connaissances, car ça ne constitue jamais de gros coups de cœur chez moi…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[08/03/2015] Attila, No Panic ! Battle”

  1. Rétroliens : [08/03/2015] Attila, No Panic ! Battle - eJouer.info eJouer.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 × = cinquante quatre