[08/06/2007] Ave César X2, Stupide Vautour ! X4

Une toute petite soirée ludophile ce soir, avec la thématique demain pourquoi pas. Du coup, je joue à Ave Cesar par deux fois, avec mon paternel et son ami Christian accompagné de sa douce, puis à Stupide Vautour à 4 reprises avec les mêmes partenaires. Des parties qui ont bien plu.

AVE CESAR X 2 :

Christian, son amie Ghislaine ainsique mon paternel goûtent aux joies de la course de chars,
ambiance Ave Cesar ! Ils ne mesurent pas encore qu’il n’est pas toujours aisé de passer devant l’empereur (nous interdisons le stationnement devant l’allée qui y mène, pour plus de
piment dans le jeu)…
A l’orée de la fin du premier tour, je mène la course avec en enfilade l’allée impériale, car,
avouons-le, je compte bien remplir cette tâche tout de suite plutôt que de prendre des risques. Ah oui, cela peut être important, je ne suis pas vert ce soir, mais marron (Gérard
est noir, Ghislaine rouge et Christian vert)…
A force de faire la course en tête, on est victime de quelques désagréments comme en témoigne cette
photo de ma main de cartes…
Le second tour permet à Ghislaine de passer elle aussi devant Cesar, alors que les 3 autres joueurs
l’avaient fait en fin de premier…
« Mais, c’est qu’il me dirait presque ce que je dois faire ce gars-là » semble dire Ghislaine à
Christian. En même temps, elle fait mieux que de la figuration puisqu’elle terminera la manche dans la foulée du vainqueur…
Fin de la première manche, remportée par Ludo le gars d’un tout petit temps d’avance, devant
Ghislaine, elle-même suivie de Gérard et de Christian : aucune élimination pour cette fois !
La seconde manche que nous entamons tambours battants, ne sera pas du tout la même : les coups
fourrés sont légions et mon père n’est pas le dernier à trouver comment jouer ses cartes pour bloquer certains passages étroits…
Alors que mon char se pamait fièrement devant César en fin de premier tour, mes 3 adversaires
du soir, pourtant pas bien loin de l’allée, se gêneront tant et si bien que seule Ghislaine parviendra à s’y glisser en fin de second tour !
Ghislaine s’engage dans l’allée tant convoitée alors que Christian et Gérard couinent car ils
seront jetés aux lions pour avoir omis de saluer l’empereur…
Le classement de la seconde manche est trompeur : Christian est arrivé devant Gérard, mais aucun
des deux ne pourra savourer sa position puisqu’ils sont disqualifiés. Du coup, c’est votre serviteur qui remporte cette manche…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Les coups fourrés toujours savoureux à réserver à ses adversaires
– Le capital sympathie dont ce jeu dispose auprès des habitués ou crée auprès des nouveaux-venus

On a moins aimé
– Les parties qui se terminent dans le même tour : dire que le premier arrivé gagne peut être dur à encaisser pour l’autre !

Scores de la partie :

 

 

Gérard (noir) : 3ème puis élimné
Ghislaine (rouge) : 2ème puis 2ème
Christian (vert) : 4ème puis éliminé
Ludo le gars (marron) : 1er puis 1er

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

———————————————————————————————————————————————–

STUPIDE VAUTOUR X 4 :

Dans le style « jeux hyper-tendus qui se jouent vite avec une règle ultra-light », Stupide
Vautour est dur à battre, aussi je le propose au groupe et il fait un vrai tabac…
En cours de retournement de cartes sur un pli de valeur -3. Il est toujours amusant de voir
combien « vaut » vraiment une carte proposée : pour certains 3, pour d’autres 4 voire 6 ou même bien plus…
Un pli fabuleux que je remporte en m’esclaffant : ma carte 2 me rapporte la souris n°8 car
les deux 15 s’annulent…
Une vue de mon butin en fin de seconde manche (ah oui, pour la première, il était guère élevé
: 4 points !)…
En fin de troisième manche je suis à la rue : 3 points seulement et avec 3 cartes vautour !
La quatrième et dernière manche est bien tendue et ce pli vaut cher pour mon père : il
empoche la souris 10 avec son 15, alors que nous défaussons pas moins que nos trois 13 !
Une fois passée l’émotion du pli sus-cité, nous voilà repartis sur des gains plus modestes et
je m’amuse à payer cher des cartes moyennes voire basses : je les empoche et je risque d’empocher des cartes élevées plus tard lorsque mes partenaires s’égaliseront avec leurs
cartes fortes et que je jouerai mes faibles…
La partie est sur le pont de s’achever et celle-ci fut vraiment sympathique, avec des scores
d’une ampiltude rarement atteinte…
Bilan synthétique :

On a aimé
– La fluidité géniale du jeu couplée à des coups qu’il faut sentir : un pur jeu de bluff très élégant !
– La variété de tactiques à développer : réserver ses grosses cartes pour les valeurs élevées, les jouer sur des moyennes, ne pas prendre de vautour, …

On a moins aimé
– ?

Scores de la partie :

 

 

 

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Partie 4

Gérard

17

16

10

12

Ghislaine

20

3

12

-5

Christian

-1

-5

15

6

Ludo le gars

4

26

3

27

Note du jeu sur ces 4 parties : 16 / 20

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit − 7 =