[08/07/2007] Carolus Magnus

Troisième et dernière journée de Ludophiles en gîte 2007 et ce sera une seule et unique partie au programme en ce qui me concerne : Carolus Magnus, il fallait quand même bien le choisir ce fameux jeu…
Julie aime beaucoup le système de jeu (et le maîtrise assez bien ma foi), Pierre ne connaissait pas le jeu et était avide de le découvrir, quant à moi j’allais encore le… subir ! Je sais déjà que l’on va me dire que tout est dans l’art de gérer les couleurs obtenues sur les dés, mais je persiste à dire que celui (ou celle) qui obtient couronne sur couronne a de meilleures chances de maîtriser ce qu’il veut faire puisque un choix lui est offert. On peut en (re)parler si vous le souhaiter (l’option Commentaires est là pour ça).

CAROLUS MAGNUS :

La partie a débuté depuis un tour et chacun d’entre nous a bâti son premier château : Julie un
blanc, Pierre un noir et moi-même un gris. Au niveau des majorités, dans nos cours respectives, j’en ai 2 sur 5 (mais je viens de jouer) et je suis vraiment tendu tendu sur mes
couleurs…
Première fusion de deux royaumes noirs, ce qui renforce la solidité de la région : Pierre la
contrôle avec 3 points puisqu’il possède aussi la majorité verte.
Très attentif et sérieux, Pierre se prend au jeu et tente de ne pas se laisser emporter par
les jolis coups de Julie…
Malgré mon début e partie calamiteux, je suis encore victime d’un certain acharnement sur mes
couleurs majoritaires (rouge puis bleu). Et puis, franchement, regardez ma réserve de cubes (4 jaunes et 3 verts), elle fait peur non…
La situation semble très claire : Julie a construit 7 châteaux sur 8 et Pierre et moi devons
tout faire pour l’empêcher de procéder à sa dernière construction (ou alors en lui retirant un ou plusieurs châteaux déjà en place)…
En dépît de réflexions communes pour contrecarrer ses plans, nous ne trouvons pas de moyens en
un seul tour pour la bloquer. Il aurait fallu que Pierre me permette de renverser 2 de ses châteaux le tour précédent, ce qui aurait ré-équilibré le jeu, mais là il est trop tard…
Et hop 3 nouveaux cubes verts jetés dans cette région, ce qui permet à Julie de renvoyer 2
châteaux noirs à la maison et de prendre leurs places pour remporter la partie…
Fusion entre deux royaumes blancs voisins et fin de partie sans ambiguïté avec une victoire de
Julie qui ne souffre aucune contestation.
Bilan synthétique :

On a aimé
– La fluidité du jeu qui tourne quasiment tout seul, avec plein de paramètres à envisager cependant : on peut la jouer tranquille ou alors extrêmement réfléchi
– Le système d’ordre du tour qui contraint aussi la progression de Charlemagne : très élégant

On a moins aimé
– L’impression de subir pendant 90 % de la partie : cela m’est arrivé encore aujourd’hui sur ce jeu, et même si cela ne retire rien au plaisir du jeu, cela apporte un léger
sentiment de frustration
– Le jeu à 3 semble s’orienter vers un duel entre les 2 joueurs les mieux partis qui tentent d’épuiser le 3ème ; alors qu’en fin de partie, les deux presque perdants tentent
de s’allier pour empêcher le presque vainqueur de clore la partie

Scores de la partie :

 

Julie (blanc) : 8 châteaux
Pierre (noir) : 2 châteaux
Ludo le gars (gris) : 3 châteaux

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

———————————————————————————————————————————————–

3 commentaires à propos de “[08/07/2007] Carolus Magnus”

  1. En regardant cette photo-ci : http://lgimet4.free.fr/Parties/CarolusMagnus080707-5.jpg

    Le joueur en bas à droite a une très curieuse façon de jouer. Sa cour est tout ce qu\’il y a de plus curieux.  c\’est typiquement comme ça que l\’on a du mal à renverser les majorités et que l\’on se plaint des couleurs des dés…

    Je dis ça, ce n\’est pas pour se moquer, c\’est juste que cela ne me semble pas bon du tout.

  2. d’accord ok

    C’est quand meme justement pour ça qu’il faut développer sa cour en fonction des joueurs et pouvoir renverser la vapeur sans s’acharner non plus sur une couleur. Ce n’est pas la cour qui fait gagner.

    Par contre justement encore le fait d’épuiser les cubes comme vous l’avez fait prouve que vous avez énormément jouer à la cour sur une meme couleur. Il faut tenter de jouer plus avec les jetons d’ordre du tour/déplacement gugus, c’est ce qu’il y a de plus important dans le jeu pour gagner, d’autant plus à 3 joueurs que le jeu est le plus difficilement controlable et exigeant (voir meme trop dur).

    Car justement à carolus, il faut défendre ses territoires (donc poser des cubes sur le terrain mais surtout en évitant une seule couleur), et en meme temps attaquer mais pas tout d’un seul coup. Si tu attaques tout d’un seul coup pour prendre une zone, tu t’affaiblis forcément quelque part. Ainsi tu peux piquer une zone importante et te faire détruire derrière et c’est d’autant plus vrai à 3. N’oublie surtout pas que les pions d’ordre du tour serve également pour l’attaque et la défense que ce soit avec le gugus où à quel moment tu vas jouer.

    Voilà, c’est un jeu très exigeant et j’espère que ces conseils  t’aideront à moins subir ce jeu et peut etre gagner à ta prochaine partie 😉

    amicalement,
    Loic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq − = 0