[08/07/2011] Troyes

Ah, Troyes ! Plusieurs mois, déjà, que cette perle ludique n’était plus ressortie et ce que ça pouvait me manquer… Ce soir, dans le cadre de notre grand week-end de Ludophiles en gîte 2011, Troyes inaugure la soirée avec son set de 4 cartes d’extension que Sebduj m’avait offert à Cannes.
Malheureusement, aucune des cartes n’est sortie lors de cette partie, du coup la partie est une partie du jeu de base !
Je vous raconte la chose…

 

TROYES :

 

 


Deux nouveaux joueurs, sur ce jeu, en les personnes de Fabrice (pions bleus) et Franck (pions naturels), pour accompagner Julie (pions orange) et moi-même (pions verts)…

La mise en place a eu lieu, les cartes activités tirées et les pions colorés placés dans les trois bâtiments. Le premier tirage de dés de cette partie vient de se
produire…

Evidemment, le premier tour de jeu n’est pas le plus évident pour Fabrice et Franck, heureusement que les tours suivants se révéleront, comme toujours, hyper fluides même si
toujours très calculateurs…

Les dés ont été épuisés et je suis le seul à ne pas avoir pu récupérer de deniers. En revanche, je ne suis pas mécontent d’avoir ajouté un personnage dans le bâtiment militaire et
d’avoir réussi à me placer sur une carte d’activité et par deux fois à la cathédrale…

Deuxième tour de jeu et deuxième lancer de dés. Les événements sont assez redoutables et je manque, de très peu, de perdre un de mes cubes à la cathédrale (ajout d’un cube avec la
carte 1 et suppression avec la carte 4 !)…

J’ignore si la Chasse me sera profitable, en tout cas je mise sur elle afin d’amasser des points d’influence que je compte bien convertir rapidement en argent grâce à la carte
Artisan qui me permettra d’en convertir un pour 6 deniers (et oui, j’ai bien la carte de Thibaut II en ma possession !)…

Epuisement des dés, ou presque puisque personne n’a acquis mon ultime dé de valeur 1). A noter que mon coup de faire croire que j’avais la carte de placement sur la cathédrale n’a
pas provoqué d’emballement, comme quoi personne ne doit l’avoir en main…

Franck jette les dés noirs que nous allons devoir combattre, enfin surtout lui pour le coup !

Troisième lancer de dés, donc, et aucune cartes d’événements n’a été battue pour le moment ! A vue de nez, il me semble que Franck doit posséder la carte Le Florentin, aussi je vais
continuer à placer un maximum de pions sur les cartes d’activités…

Tiens, d’ailleurs, n’en rajoute-t-il pas un pile poil ? Ja vais veiller au grain, c’est clair…

Fin du troisième tour et toujours aussi peu de cubes à la cathédrale, c’est fou… Sur les cartes activités, 5 personnages pour Franck (quand même !), 2 pour Fabrice, 2 pour Julie
et 4 pour moi…

Le jeu est tellement bien que Leila a voulu venir y jeter un oeil. Elle passera certainement plus de temps près de nous que dans son lit cette nuit-là, tout le monde peut en
témoigner…

Quatrième tour en approche, avec les dés lancés, dont pas moins de 6 pour Franck, lequel a pris un sacré rythme dans cette partie…

Fabrice ne doit pas être très loin du développement de Franck, car s’il n’est pas aussi impliqué sur les cartes activités, il a, lui, empoché deux cartes d’événements…

Fin du quatrième tour et c’est là que je commence sérieusement à faire croire à mes petits copains que je possède la carte de personnage qui rapporte des points sur l’influence. En
fait, je compte bien m’en servir pour les convertir en deniers grâce à la Chasse…

Voici les lancers de dés du cinquième et avant-dernier tour… Rendez-vous compte : je n’ai plus que deux misérables dés en ma possession ! Fabrice et Franck en ont six chacun et
les neutres en ont récupéré deux…

La tension, palpable, est à son comble, avec des scores qui pourraient bien prétendre être serrés…

Fin du cinquième tour, avec une hécatombe à l’Evêché (trois personnages couchés) et un seul dé récupéré pour moi…

Le sixième tour démarre et je suis assez tendu, tendu, pas du tout certain de réussir à grapiller beaucoup de points si je veux être sûr de posséder effectivement 18 deniers et
glaner le bonus de 6 points de victoire…

L’ultime tour a eu lieu et ça a été plus que ric rac pour moi, avec un final ahurissant : je termine pile à 18 deniers, les derniers ayant été assurés au tout dernier moment ! Il
faut dire que je comptais bien faire des points ailleurs (deux personnages en plus sur les cartes activités pour finir avec six en tout)…

Le personnage de Franck, à gauche, est bien Le Florentin et je ne suis pas mécontent d’avoir vu juste. A droite, je vous présente mon fameux Thibaut II, qui rapportera également
beaucoup à mes petits camarades, cette partie ayant été particulièrement peu tendue au niveau pognon…

A gauche, la carte Urbain IV que détenait Julie, et j’avoue en être assez surpris mais, heureusement, j’avais joué à la cathédrale (on l’a vu…). A droite, la carte de Fabrice :
Henri Ier, rapportant des points en fonction des cartes événements contrées (on s’en doutait, mais on a tous eu du mal à en ramasser)…

Dernière photo, en plus grand, pour le plaisir des yeux et pour vous inviter à analyser comment on a pu finir aussi près au score en ce qui concerne Franck, Fabrice et moi…
Bilan synthétique :

On a aimé
– L’élégance du jeu et l’ensemble de ses mécanismes,
– La très forte interaction ressentie, sans pour autant que l’on se sente pénalisé par telle ou telle action indirecte des autres joueurs,
– Le look des composants du jeu : j’adore !!
!
– Les scores ultra-serrés ce soir : du délire…

 

On a moins aimé
– Les calculs d’apothicaire, surtout sur le coup de 4 heures et demi du mat’…

 

Scores de la partie : 

 

PV Cartes Evts Métiers Cathédrale Personnages Total
Franck (naturel) 16 0 12 0 6+1+1+6 42
Fabrice (bleu) 28 0 7 -2 1+6+0+1 41
Julie (orange) 12 2 9 -2 3+1+0+6 31
Ludo le gars (vert) 15 1 12 0 6+1+1+6 42

 

Note du jeu (sur cette partie) : 18 / 20

 

Durée de la partie : 3 heures 15 minutes

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

3 commentaires à propos de “[08/07/2011] Troyes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ neuf = 16