[09/05/2008] Ur

Petite soirée jeux ce soir, avant un épique déménagement en ce qui me concerne pour les 2 semaines qui viennent… Au programme, donc, un jeu dont on connaît la règle, histoire d’attaquer vite et d’en profiter un maximum sans finir trop tard : Ur. Et oui, alors que j’ai adoré chacune des parties faites sur ce jeu, je n’y ai, à mon goût, pas assez joué et cette soirée me paraît donc idéale pour le proposer à mes camarades de jeu. Après quelques minutes d’explication de règles, hop, on est parti avec délices pour la Mésopotamie antique…

UR :

width= »350″>
Une boîte de taille mini, des couleurs chatoyantes, un système de jeu très élégant et qui semble déjà faire partie des jeux qui ont du vécu : en bref, un maxi condensé de ce qui
se fait peut-être de mieux (selon mes goûts) actuellement.
width= »350″>
Petite vue juste après que chacun d’entre nous a placé ses 3 cubes de départ. Le premier joueur est Franck, avec ses cubes noirs, suivi de Sylvain avec ses cubes bleus, Ludo le
gars avec les verts et Fabien avec les blancs…
width= »350″>
Fin du premier tour de jeu : j’ai réalisé une action Agriculture (action extrêmement prisée en ce début de partie), puis pose d’un cube sur une case de Culture (jaune)…
width= »350″>
Franck saisit très vite les rouages de ce jeu et il paraît séduit. Il faut dire que le jeu est très immersif et que l’on se prend vite à calculer ce qu’il convient d’anticiper pour
le tour suivant…
width= »350″>
Histoire de dire, le résumé de 3 actions possibles :
Agriculture, en haut, qui permet de récolter 2 cubes sur une case verte au risque de perdre 1 cube par case non adjacente à une case
verte contrôlée par ce joueur
Commerce, au milieu, qui permet de gagner un cube par cube adverse présent sur des cases adjacentes à une case violette occupée par
soi
Guerre, en bas, laquelle permet de se déplacer sur le plateau, en perdant 1 cube si le terrain diffère et 1 par cube adverse
éliminé…
width= »350″>
Histoire de dire, le retour, le résumé des 2 dernières actions possibles et le calcul des points de victoire :
Culture, en haut, qui donne un cube à tout joueur présent sur une case adjacente à une case jaune à soi
Politique, en dessous, qui permet de réorganiser totalement ses cubes sur le plateau, sur des cases déjà occupées bien sûr
En bas, le calcul des points de victoire se base sur des séries de tuiles de couleurs différentes amassées en fin de partie…
width= »350″>
Fin du deuxième tour de jeu : en usant chacun de Guerre, et pourtant jamais dirigées contre un autre joueur, chacun s’est étendu sur le territoire (Sylvain bien moins que les 3
autres, ceci dit)…
width= »350″>
Tiens, la première Ziggurat vient de faire son apparition sur le plateau ! Et c’est l’oeuvre de Sylvain qui, à défaut de vraiment s’étendre, construit !
width= »350″>
Fin du quatrième tour de jeu : je commence à couiner sévère car j’ai un sale voisin indésirable noir à mes côtés ! Oh, le vilain : il vient de me perforer sur la gauche,
et qui plus est en deux temps ! Je subis un peu sa logique adversité car il a bel et bien beoin de s’étendre lui aussi…
width= »350″>
Fin du cinquième tour de jeu : je tente bien de faire bonne mesure face à Franck mais il ne va pas me lâcher de sitôt. Pour l’heure, il semble que le seul à qui cette lutte profite
soit Fabien car, pour le moment nous l’espérons, Sylvain ne va pas trop le chatouiller…
width= »350″>
Une vue rapprochée de la puissance blanche…
width= »350″>
Fin du sixième tour de jeu : oulhala, ça sent la Ziggurat à plein nez pour blanc et noir (2 chacun). Le souci, pour Franck, c’est qu’il ne peut pas les construire toutes les deux au
risque de voir Fabien faire de même et clore ainsi la partie en l’emportant. Mais il aurait probablement eu intérêt à en construire une …
width= »350″>
Noir n’est pas mal non plus mais il est gêné par ma présence en haut (quoique, il sait me faire du mal le bougre…) et il est constamment sous la menace de blanc…
width= »350″>
Fin du septième tour de jeu : et voilà comment Fabien se propulse très nettement en avant maintenant, avec deux ziggurats consécutives formant une sorte de remparts de protection à
sa réserve de points derrière (à moins que bleu s’y mette un peu en arrière-plan)…
width= »350″>
Fin du huitième tour de jeu : aïe, les carottes semblent bel et bien cuites pour tout autre joueur que Fabien. En effet, notre ami bleu vient de se construire peinard sa seconde
ziggurat, laissant ainsi tranquille le joueur blanc et, surtout peut-être, ne laissant plus qu’une seule ziggurat à bâtir. De mon côté, je me fais encore dézinguer par noir. Les
temps sont durs…
width= »350″>
Il nous ferait presque croire qu’il réfléchit Fabien ! Franck, on le comprend lui, il espère encore. Franchement, sur cette partie, je me suis retrouvé aux antipodes de Fabien,
continuellement dans le bon timing (choix des tuiles, position sure sur le plateau), alors que j’étais systématiquement à l’envers (mauvaise anticipation des choix adverses, choix
de tuile pas toujours pertinent)…

Fin du neuvième tour de jeu : il ne va nous rester plus qu’un tour, plein, sachant que rien ni personne ne pourra empêcher Fabien de construire la toute dernière ziggurat du jeu. Il
va donc falloir grapiller un maximum de points (étant juste avant Fabien dans l’ordre du tour, cela devrait aider)…

Fin du dixième et dernier tour de jeu : sans surprise Fabien vient de bâtir la dernière ziggurat du jeu et la partie s’achève ainsi. Pour l’annecdote, je me suis bien vengé de
Franck sur cet ultime tour, en allant lui voler sa seule et unique position rouge du plateau, le privant ainsi d’une série à 5 points. Gnark, gnark…

La collecte de Fabien : 1 série à 6 couleurs, 1 série à 5 couleurs et 1 dernière à 2 couleurs. Impressionnant, surtout sur la maîtrise globale de sa partie…

La collecte de Franck : privé de tuile rouge, il couine un peu au final et ne va pas terminer bien loin de moi…

La collecte de Sylvain : 1 série à 5 couleurs et 1 à 2 couleurs…

La collecte de votre serviteur : 1 série à 5 couleurs, 1 série à 4 couleurs et 1 à 1 couleur. Pas si loin au final, mais c’est quand même extrêmement trompeur car beaucoup de ces
points ont été acquis au tout dernie rmoment alors que je ne risquais plus d’attaque adverse …
Bilan synthétique :

On a aimé
– L’élégance totale de ce jeu : thème, actions, rythme,
– L’impression de condensé de très grande qualité qui se dégage de ce formidable jeu.

On a moins aimé
– La place laissée libre par un joueur qui ne se répand peut-être pas assez sur le plateau, au profit d’un autre.

Scores de la partie :

 

Fabien (blanc) : 39 points (21 + 15 + 3)
Franck (noir) : 27 points (10 + 10 + 6 + 1)
Lucarty (bleu) : 18 points (15 + 3)
Ludo le gars (vert) : 26 points (15 + 10 + 1)

Note du jeu (sur cette partie) : 18 / 20

Durée de la partie : 2 heures 15 minutes

———————————————————————————————————————————————–

3 commentaires à propos de “[09/05/2008] Ur”

  1. Merci Ludo pour la découverte de ce superbe jeu.
    Maintenant que j’ai assimilé les subtilités, je suis impatient de faire une 2ème partie. J’essaierai de ne pas toujours taper sur le même 🙂

    A+
    Franck

  2. J’ai eu la chance de jouer à Ur une fois, sur Mabiweb, et je trouve le jeu trop concentré: on a toute l’information, et cela peut pousser à trop réfléchir. Mais si on réussit à jouer sans se prendre la tête, c’est vraiment un excellent jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 4 = deux