[09/06/2005] Tanz der Hornochsen

Participants
– Sylviane, joueuse jaune, toujours partante pour une partie de plus,
– Jo, joueur violet, qui avait bien aimé 15 jours auparavant,
– Vincent, joueur orange, idem que le père Jo,
– Romain, joueur noir, qui espère mieux après le décevant Zombies,
– Ludo le gars, joueur vert, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Jérôme ayant joué à ce jeu quelques jours auparavant, il nous explique la règle, simple mais assez fine notamment lorsqu’interviennent les cas spéciaux liés aux cases. Mais bon, rien à voir avec Age of Steam hein, et la partie débute bien vite, avec la remise à
chaque joueur d’un paravent et de 6 tuiles cachées. A noter que suite à une incompréhension de règle de sa part, nous jouerons la première moitié de la partie en replaçant les tuiles défaussées dans la pioche au lieu de les retirer définitivement du jeu. On modifiera par la suite.


Les 4 premières lignes de la partie : un 27, un 70, un 75 et
un 66…


Vincent ajoute une de ses tuiles sur l’une des pistes les plus dangereuses,
puisque chaque case étant dotée généreusement
d’une bouse de vache, il est aisé d’enregistrer de gros gains de
points ici…


Une autre vue d’ensemble au moment où Vincent, bien mal en point
ce soir, ajoute une de ses tuiles sur le plateau, sous les rires non contenus
de Romain qui se délecte de ses choix peu judicieux…


Une vue générale de la situation, alors que j’ai réussis
à revenir sur la case 0 de la piste, au nez et à la barbe
de mes adversaires, dont le pauvre Vincent déjà sur la case
52 !


Une vue finale, alors que j’ai été contraint de marquer
3 points. Crottes de zut…


Les choses sérieuses ne vont pas tarder à commencer puisque
les premières vaches, synonymes de points, ne sont plus qu’à
quelques encablures de nos tuiles…


Même si cette photo ne le rend pas très bien, l’ambiance
autour de la table est franchement excellente…


Comme la piste double-tuiles est active, nous jouons tous 2 tuiles
chacun à notre tour et les choses sont loin d’être simples…


La seconde phase du jeu, celle où on joue en défaussant
les tuiles…


Le plus fort, en cette fin de partie, c’est que je réussis à
marquer des points de bonus (panneaux vaches visibles) sans pouvoir les
retrancher à mon score déjà égal à
0 !

Décompte final
Durée de la partie : 45 minutes – Mise en place du
jeu : 5 minutes – Explication des règles : 15 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 3 points, devant Romain
avec 22 points, Sylviane avec 27 points, Jérôme avec 33 points
et Vincent avec 62 points.

Débriefing
Là, le moment fut vraiment bon, avec une jubilation intérieure
quand on réussit à jouer la bonne tuile qui vous place juste avant
un autre sur une piste ! Le fait de pouvoir ramener une piste vers des valeurs
plus faibles (lorsqu’on joue en dessous de toutes les valeurs de pistes) permet
de jolis coups tactiques. En outre, on a apprécié de pouvoir prendre
ou non des tuiles en les payant en cours de jeu. La clé du truc est quand
même de réussir à ne jamais en payer en vidant son stock,
mais cela suppose de prendre des risques… Bref du bonheur, et j’y rejouerai
volontiers…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf × 2 =