[09/06/2005] Zombies

Participants
– Sylviane, joueuse jaune, peu amoureuse de l’ambiance zombie,
– Jo, joueur rouge, bien motivé par contre par ce jeu à priori fun,
– Romain, joueur noir, peu emballé par sa première partie, mais qui veut bien donner une seconde chance au jeu,
– Vincent, joueur marron, toujours intéressé par les jeux de ce genre,
– Ludo le gars, joueur vert, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Fraîchement reçu, le jour même, le nouveau Zombies, sorti chez Asmodée, va passer à la moulinette ce soir.
Et j’avoue être assez impatient, moi qui ai eu la chance de tester le jeu lors de sa phase de conception en 2004. Je lis la règle, qui ne me surprend pas le moins du monde, puis la partie débute après quelques minutes d’explication.
La phase de placement initiale de pions a alors lieu.


Chaque joueur vient de placer ses 3 pions où bon lui semble,
en respectant la capacité maximale de chaque lieu et les premiers
zombies viennent d’apparaître…


Une vue générale de la situation en cours de premier
tour…


Dans le supermarché, les choses sont un peu spéciales
: quel que soit le nombre de personnages à l’intérieur,
dès que 4 zombies sont devant la porte, ceux-ci sévissent
et les dégâts peuvent être terribles…


Etant élu chef de la sécurité, en raison de 2
pions à moi dont celui accordant deux voix, dans le poste de surveillance,
je peux consulter le résultat des dés indiquant les lieux
d’arrivée des prochains zombies : un se rendra en 1 (les toilettes),
un autre en 3 (le magasin de jouets) et deux en 6 (le supermarché)…


Une vue après la réalisation des déplacements
et l’arrivée des zombies…


Un peu plus tard, en raison d’une concentration inévitable de
zombies en des lieux évités par nos pions, la situation
devient plus compliquée : on ne peut plus raisonnablement miser
que sur 3 lieux au lieu de 6…


Une vue du magasin de jouets fermé…


Aïe ! Ca commence mal sur le parking où 2 morts seront
à déplorer parmi les personnages, si aucun mouvement n’a
lieu. Le personnage jaune sera le seul à mourir puisque non déplacé
à l’issue du tour de jeu…


5 zombies guette le pauvre gars marron sur un paking certes attractif
en raison d’un camion toujours intéressant à fouiller, mais
Ô combien risqué car exposé à la voracité
des zombies…


Un vue générale des protagonistes, au moment où
la partie commence à s’éterniser et où l’ambiance
a tendance à retomber : plus on vote, moins on a de choix finalement
et cela s’avère frustrant…


Une vue avant la réalisation des déplacements…


Une vue après résolution des combats sanglants : il ne
reste plus que 7 pions en jeu et la partie semble s’approcher de son terme…


Le magasin de jouets sera le premier lieu à se retrouver hors
jeu en raison de la présence de 8 zombies devant sa porte. De toute
manière, en y réfléchissant bien, qui se serait rendu
là-bas avec 8 monstres devant ?


Une vue de la situation finale, alors que seuls survivent un pion jaune
et un pion noir…

Décompte final
Durée de la partie : 2 heures – Mise en place du
jeu : 10 minutes – Explication des règles : 30 minutes
Sylviane remporte cette partie avec un total de 5 points, devant Romain avec
3 points, et Jérôme, Vincent et Ludo le gars avec 0 point (chacun
son dernier pion éliminé au dernier tour !).

Débriefing
Zombies n’aura pas vraiment plu aux joueurs ce soir, qui lui reproche surtout
sa longueur, son manque de fun et son côté très dirigiste.
On n’a pas passé un mauvais moment, mais on n’a pas vibré ou rigolé
comme on aurait aimé pouvoir le faire. On nous parlait d’un jeu d’enfoirés,
on a eu plutôt l’impression d’avoir affaire à un jeu sans grand
relief et sans une interaction basée sur de la négociation. Certains
disent qu’il vaut Intrige ou Rette
Sich Wer Kann
, je leur dis, moi, de retourner jouer à ces jeux-là
et qu’ils devraient voir tous seuls la différence !
Non, malheureusement, le jeu n’est guère emballant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf − 1 =