[09/07/2005] Euphrat & Tigris

Participants
– Julie, reine du pot de terre, de retour en Mésopotamie après plusieurs longs mois,
– Elise, reine de l’arc, en pleine découverte de l’un des meilleurs jeu des ces 20 dernières années,
– Christel, reine lionne, également demandeuse de conseils car débutante sur ce jeu,
– Ludo le gars, toujours meneur de sa fameuse Vache sacrée, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Je dois devenir un peu malade, ou intoxiqué c’est
comme vous préférez, car tellement amoureux du jeu E&T en
allemand, je me suis laissé aller à échanger la version
US, éditée par Mayfair, plus belle graphiquement et à la
boîte plus facilement transportable. Il faut quand même être
foncièrement malade pour s’encombrer de deux boîtes du même
jeu, alors que 500 boîtes, environ, sont déjà entreposées
sur ma… mezzanine !!!
Fraîchement réceptionnée, donc, cette boîte ne pouvait
pas échapper à une petite partie de dépucelage et c’est
donc dans le cadre de notre week-end entre adhérents ludophiles que la
chose se passe… Ludo le gars monopolise alors les filles du week-end pour
l’accompagner dans ce magnifique jeu… Et, pour dire, sachez que cela permettra
à Fred d’y jouer avec sa femme dorénavant ;-)))))))))))))) puisque
je l’aurai initié ce jour…


Disposition initiale du jeu, une fois le premier tour achevé
: c’est la fête aux chefs noirs, qui se retrouvent privilégiés
pour débuter…


L’ambiance est déj bien comme il faut, avec une Julie qui cogite
dur, comme au temps où l’on y jouait sans arrêt la maison…


Je ne construit rien en noir sur la plateau, attendant qu’une belliqueuse
adversaire s’en prenne à mon chef noir en conflit externe… C’est
finalement Elise qui s’y colle mais avec mes 4 tuiles noires, je la casse
🙂


Une vue générale, certes un peu lointaine, de la situation
de jeu, avec une mention à Christel qui a bâti le premier
monument du jeu…


La partie continue de progresser et seuls deu monuments cohabitent
sur le plateau. A ce moment du jeu, je ne peux que constater que Christel
se gave en cubes verts et que ce n’est pas moi qui peut aller contre ça.
En même temps, et tout le monde le sait, l’important n’est pas d’avoir
une longe dans une couleur pour gagner…


Une petite vue de derrière mon paravent, alors que ma main est
très classique : 2 rouges, 2 noires, 1 bleue et 1 verte, accompagnées
d’un cube rouge…


Comme souvent, chacun a tendance se constituer son empire personnel,
avec plusieurs chefs son effigie. Cependant, je m’amuse à aller
taquiner Julie avec mon ‘chef rouge, c’est de bonne guerre dans cette
partie extrêmement pacifique…


Elise est probablement la plus engagée aujourd’hui et c’est
avec Christel, cette fois, qu’elle en découd, hésitant à
ajouter quelques tuiles rouges au conflit interne qu’elle a initié…


Une vue globale un peu plus tard…


La partie vient de s’achever, par seule présence de 2 trésors
sur le plateau, et le débriefing est en cours, instructif comme
toujours, particulièrement sur un jeu de cette envergure et de
cette classe…

Décompte final
Durée de la partie : 1 heures et 45 minutes – Mise
en place du jeu : 15 minutes – Explication des règles : 20 minutes
Julie remporte cette partie avec un total de 8 points, devant Ludo le gars avec
6points, Elise avec 4 points et Christel avec 3 points.
Détails de la répartition :

Couleur
Julie (pot)
Elise (arc)
Christel (lion)
Ludo le gars (vache)
Total
Bleu
9
3
8
6
26
Vert
8
6
7
7
28
Rouge
5
7
3
9
24
Noir
8
7
3
5
23
Trésor
4
1
1
2
8
Total
34
24
22
29
109

Débriefing
Que ça fait du bien d’y revenir… Un aussi bon jeu, dans une présentation aussi somptueuse, c’est que du bonheur… Julie a eu l’air de beaucoup y prendre de plaisir, même si elle a jugé cette version moins lisible que l’originale (mais plus belle 😉
Au final, cette partie aura été incroyablement calme, sans conflit outrancier, et elle s’est donc logiquement terminée au trésors et non à la pioche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 × neuf =