[09/07/2005] Tal der Könige

Participants
– François, frère de notre ludophile Jacques, et joueur gris pour cette partie,
– Romain, à fond dans son week-end ludique et joueur noir (comme d’hab’),
– Nicolas, alias Smiling Dreamer, et joueur marron lors de cette construction
égyptienne,
– Ludo le gars, joueur blanc, votre serviteur.

Déroulement de la partie
J’avais enfin échangé une boîte de ce
superbe (mais très très cher jeu) et j’avais envie de trouver
le moyen de le faire découvrir à d’autres ce eek-end. Lorsque
la matinée s’entame bien comme il faut, lors de notre week-end ludophile
entre adhérents, je propose à certains de mes partenaires des’y
coller, sachant que le fun du jeu devrait bien le faire…
J’explique donc les règles puis la partie débute, avec son premier
tour particulier (les déplacements des contremaîtres se font de
manière visible).


Le jeu est réellement superbe et il invite tout de suite à
jouer. Anoter, au premier plan, les 5 tas de pierres sur lesquels nous
venons d’enchérir au premier tour…


Une vue des enchères un peu plus tard dans la partie…


La première pyramide terminée de la partie est l’oeuvre
de Romain, qui, en bon perfectionniste, vient de la bâtir tout de
noir (pour le joueur noir, c’est fort !)…


François bâtit ses pyramides avec engagement et la partie
progresse à grands pas : Romain est le mieux placé pour
l’emporter mais il y a un truc à faire (bâtir plus vite que
lui, quitte ne pas être monocolore)…


J’adore ces grands moments : François et Nico ont gâché
chacun toutes leurs tuiles « actives » pour ce lot et seul un
des deux bénéficiera des cubes. Dans le même temps,
je remporte deu ou trois lots et jubile de pouvoir ainsi revenir sur Romain…


La vallée des rois vient de recevoir ses premiers cubes de constructions
: François, en gris, a construit tout en haut et dans la zone centrale
; Romain, en noir, a construit à gauche et dans la zone centrale
; Nico, en marron, a construit à gauche et en haut ; et Ludo le
gars, en blanc, a construit en haut et à droite. Nous noterons
que 7 cubes ont déjà rejoint la pyramide central du Pharaon…


Révélation des enchères et témoignage,
au premier plan, qu’il est possible de bien bluffer comme il faut (sur
9 tuiles, seules 2 ne sont pas nulles)…


N’ayons pas peur des mots : l’ambiance est vraiment excellente autour
de la table, avec des joueurs à fonds dedans, surtout lorsque nous
misons nos tuiles, une à une et non en bloc…


Et quelques cubes de plus dans l’une des pyramides de François…

Cliquez pour agrandir !
Une photo en fin de partie, une fois que la pyramide du Pharaon est
achevée…

Décompte final
Durée de la partie : 1 heure 45 minutes – Mise en place du jeu : 15 minutes – Explication des règles : 15 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 12 points, devant Romain
avec 11 points, François avec 9 points et Nicolas avec 4 points.

Débriefing
Ca, ce fut une bien belle partie ! Enjouée et fun à souhait, avec
son lot de coups fourrés, on s’est bien marré, tout en réfléchissant
à optimiser le plus raisonnablement possible ses gains. Ce jeu est vraiment
très agréable à pratiquer, avec ses phases de pioches de
cubes, de mises pour les lots, de déplacements des contremaîtres
puis d’ouvriers, et, enfin, de construction de pyramides, sans oublier les fameux
vols de cubes et de chantiers, éléments indispensables pour rendre
le jeu tendu et obliger à se protéger un tantinet parfois…
De tous les joueurs attablés, aucun n’a rejeté le jeu, chacun
le trouvant extrêmement réussi, et je dois dire que plus j’y joue
plus je l’aime !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


trois + 7 =