[09/07/2010] Thrill

Parmi les jeux stupides, je vous propose Thrill. Thrill ? Oui assurément, ça, c’est un jeu limite débile… Mais, attention, parmi les auteurs ayant signé ce jeu, il y a le bien
nommé Wolfgang Kramer. Non ? Si, si…
Alors, dans ce jeu, il faut s’immerger dans les jeux de fête foraine et se dire qu’on est bien, là, le soir, à la campagne. Mais pas boire trop. Pas exagérer. Pas s’empêcher de juger quand et comment pousser les petits pions de plastique… Tout en pariant sur les échecs… ou les réussites, des autres. Allez, je vous laisse avec 5 joueurs prêts pour relever ce défi…

 

THRILL :


Oulhalha !!! Ca va choir sur la table ce soir…

J’explique la règle à Gérard, Maitena, Sophie et Tristan…

Le jeu est mis en place de la manière suivante : tous les disques colorés, sauf deux jaunes et deux rouges, sont placés après la butée, prêts à tomber lorsqu’on insérera un disque
par l’arrière et qu’on poussera…

Etape 1 : on mise des jetons à poing fermé pour ne pas pousser les disques. Etape 2 : le joueur ayant misé le moins indique s’il utilise ou non le poids pour tenter de freiner
les chutes. Etape 3 : on parie, si on le souhaite, sur la chute ou non de disques afin de glaner 1 petit jeton (=1/3 d’un gros)…


Maitena pousse à son tour, parce qu’elle a misé le moins. On est sans cesse confronté à un choix difficile : faut-il s’assurer de ne pas pousser en misant beaucoup, ou peut-on
accepter de pousser en étant prêt à payer d’éventuelles chutes (1 jeton pour un vert, 2 pour un jaune et 3 pour un rouge) ?

Sophie utilise le poids pour éviter la chute du disque rouge pourtant fort prêt de tomber. A noter que Tristan est déjà éliminé, puisqu’il n’a pas pu payer ses dernières chutes de
disques. On continue à jouer jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un seul joueur en course : le vainqueur…

Si elle a réussi à ne pas faire tomber le disque rouge, Sophie n’a en revanche rien pu faire pour éviter la chute de ce disque vert…

Nous ne sommes plus très loin de la fin de partie, Maitena ayant été éliminé en deuxième et Sophie se retrouvant, visiblement presque à cours de jetons…

Voici la grande finale qui débute, puisque Sophie nous a lâché à son tour. Gérard va devoir pousser. Pourra-t-il payer d’éventuelles chutes ?

Il me paraît trop aligné avec le disque rouge placé devant lui, ce disque vert… Ca va sûrement faire mes affaires…

Bing ! Tombé! Et Gérard ne peut pas payer, lui qui nous confirmera post-partie n’avoir plus de jeton depuis quelques tours déjà, comme Sophie donc…

Donc, si Gérard est éliminé, je suis donc tout seul finalement, et je gagne ! A noter que je possède un petit jeton noir de moins qu’indiqué sur la photo…
Bilan synthétique :On a aimé
– Le côté ultra-décalé du jeu : impensable que ça existe même !
– L’obligation de jouer avec la variante des cartes de pari, pour rendre le jeu encore plus tendu,
– Le bluff très agréable lié au nombre de jetons qu’il nous reste… ou pas !

 

On a moins aimé
– Une relative répétitivité des tours de jeu,
– L’élimination de joueurs, qui ne peuvent plus que regarder les restants jouer.

Scores de la partie : 

Sophie : éliminée en 3ème
Tristan : éliminé en 1er
Gérard : éliminé en 4ème
Maitena
: éliminée en 2ème
Ludo le gars : vainqueur (avec 2
jetons + 2/3)

 

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

 

Durée de la partie : 45 minutes

 

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


1 + = cinq