[09/09/2017] Jorvik, The Colonists

Vous savez quoi ??? On a joué à autre chose que The Colonists aujourd’hui… Non ? Si, si, c’est vrai.. La preuve, on a découvert Jorvik, un Feld ressorti pour Essen 2016 et qui est la réédition, avec son extension, de The Speicherstadt sorti voici plusieurs années chez Queen Games.
Alors, en fait, si, on a rejoué à The Colonists quand même… Mais après ! Et on a joué pour la première fois avec le jeu dit complet, c’est-à-dire en intégrant les colonies (et leurs ambassades). Par contre, on s’est encore limité à une seule ère. Donc, clairement, la prochaine fois, je me devrai d’y jouer au moins sur deux ères, quitte à n’y jouer qu’à deux joueurs par exemple…

JORVIK

Sous son apparence trompeuse de grosse boîte, ce Jorvik est plutôt un simple jeu de cartes, finalement, avec un bel emballage : grand plateau, meeples, cubes, ...
Sous son apparence trompeuse de grosse boîte, ce Jorvik est plutôt un simple jeu de cartes, finalement, avec un bel emballage : grand plateau, meeples, cubes, …
L'idée du jeu est de collecter des cartes en faisant des enchères en-dessous d'elles, afin de scorer un maximum de points en fin de partie (quand la pile de cartes à gauche sera épuisée). Le sel du jeu provient du vicieux système d'enchères proposé par Stefan Feld : du haut en bas de chaque colonne, on peut acheter la carte en payant autant de sous qu'il y a de pions dans la colonne en-dessous de soi (+ soi-même). Plus on vient tard, moins on paiera cher, mais on prend le risque que quelqu'un se place avant et soit prêt à payer plus... Enc e qui concerne la 4 cartes du haut, le système diffère un peu puisqu’on se réserve la carte, laquelle est déplacée sur la ligne du dessus, de gauche à droite. Aucun autre joueur ne pourra l'acheter.
L’idée du jeu est de collecter des cartes en faisant des enchères en-dessous d’elles, afin de scorer un maximum de points en fin de partie (quand la pile de cartes à gauche sera épuisée). Le sel du jeu provient du vicieux système d’enchères proposé par Stefan Feld : du haut en bas de chaque colonne, on peut acheter la carte en payant autant de sous qu’il y a de pions dans la colonne en-dessous de soi (+ soi-même). Plus on vient tard, moins on paiera cher, mais on prend le risque que quelqu’un se place avant et soit prêt à payer plus… Enc e qui concerne la 4 cartes du haut, le système diffère un peu puisqu’on se réserve la carte, laquelle est déplacée sur la ligne du dessus, de gauche à droite. Aucun autre joueur ne pourra l’acheter.
Voici le résultat de nos mises pour la première série de 8 cartes : par exemple, en bas à gauche, je peux acheter la carte n°1 pour 2 sous puisque l'on est deux sur cette colonne, mais si je ne le fais pas, Valérie en jaune pourra l'acheter pour 1 sou (j'aurai enlevé mon pion). Pour la ligne du haut, je peux acheter la carte de gauche pour 4 sous (car il y a 4 pions en tout), mais si je ne le fais pas, la carte est défaussée. Et ainsi de suite...
Voici le résultat de nos mises pour la première série de 8 cartes : par exemple, en bas à gauche, je peux acheter la carte n°1 pour 2 sous puisque l’on est deux sur cette colonne, mais si je ne le fais pas, Valérie en jaune pourra l’acheter pour 1 sou (j’aurai enlevé mon pion). Pour la ligne du haut, je peux acheter la carte de gauche pour 4 sous (car il y a 4 pions en tout), mais si je ne le fais pas, la carte est défaussée. Et ainsi de suite…
Voici mes deux cartes acquises lors de cette première série d'enchères. La première me rapportera 5 PV si je parviens à collecter et à placer dessus un cube de peau et un cube de laine. La seconde me permet de vendre des cubes de laine pour 2 PV par cube.
Voici mes deux cartes acquises lors de cette première série d’enchères. La première me rapportera 5 PV si je parviens à collecter et à placer dessus un cube de peau et un cube de laine. La seconde me permet de vendre des cubes de laine pour 2 PV par cube.
Cette partie se déroule à trois joueurs, Valérie utilisant les éléments jaunes, Yannick les rouges et moi-même les verts.
Cette partie se déroule à trois joueurs, Valérie utilisant les éléments jaunes, Yannick les rouges et moi-même les verts.
Certaines cartes sont assez directes, dont celle-ci que j'utilise pour payer seulement 1 sou au lieu de 2 la carte où je me trouve (inversion des meeples).
Certaines cartes sont assez directes, dont celle-ci que j’utilise pour payer seulement 1 sou au lieu de 2 la carte où je me trouve (inversion des meeples).
Voici un aperçu de mes cartes amassées, classées par type de carte. A noter que j'ai trois cartes avec des objectifs de PV mais que je n'ai encore aucun cube dessus...
Voici un aperçu de mes cartes amassées, classées par type de carte. A noter que j’ai trois cartes avec des objectifs de PV mais que je n’ai encore aucun cube dessus…
Oh la grosse enchère pour la première carte (bateau de cubes) !!! Mais que sont ces meeples marron ? En fait, ce sont ceux que Valérie a pu récupérer pour un tour grâce à une de ses cartes précédemment acquises. Par contre, on a vraiment du mal, Yannick et moi, à comprendre pourquoi elle s'évertue à placer pas moins de 4 meeples à elle sur cette même colonne... Elle ne fait que se faire payer elle-même plus cher...
Oh la grosse enchère pour la première carte (bateau de cubes) !!! Mais que sont ces meeples marron ? En fait, ce sont ceux que Valérie a pu récupérer pour un tour grâce à une de ses cartes précédemment acquises. Par contre, on a vraiment du mal, Yannick et moi, à comprendre pourquoi elle s’évertue à placer pas moins de 4 meeples à elle sur cette même colonne… Elle ne fait que se faire payer elle-même plus cher…
Autre carte bien violente que j'utilise pour ne pas payer le coût d'une carte : ça ira bien sur celle-ci, non ? ;-)
Autre carte bien violente que j’utilise pour ne pas payer le coût d’une carte : ça ira bien sur celle-ci, non ? 😉
La partie prend plus de temps que prévu... Pas très cool quand on sait qu'on envisageait un Colonists dans la foulée...
La partie prend plus de temps que prévu… Pas très cool quand on sait qu’on envisageait un Colonists dans la foulée…
J'aime bien ces cartes de pirates... En effet, en les prenant moi-même, cela m'évite de me les prendre dans la gueule ! Ci-dessus, je me sers de ce pirate pour voler un cube à Valérie et terminer, ainsi, ma carte de 11 PV...
J’aime bien ces cartes de pirates… En effet, en les prenant moi-même, cela m’évite de me les prendre dans la gueule ! Ci-dessus, je me sers de ce pirate pour voler un cube à Valérie et terminer, ainsi, ma carte de 11 PV…
Le paquet de cartes diminue et les cubes utilisés s'amoncellent sur le plateau. Au niveau des scores, Yannick possède une petite avance sur Valérie et un peu plus sur moi. En effet, avec quelques décomptes intermédiaires pendant la partie, liés au nombre de boucliers qu'on possède sur nos cartes, j'ai perdu des PV tandis que lui en gagnait (le plus faible en perd, le plus fort en gagne). Bien sûr, ces décomptes croissent avec les tours de jeu et je vais devoir faire attention vers la fin...
Le paquet de cartes diminue et les cubes utilisés s’amoncellent sur le plateau. Au niveau des scores, Yannick possède une petite avance sur Valérie et un peu plus sur moi. En effet, avec quelques décomptes intermédiaires pendant la partie, liés au nombre de boucliers qu’on possède sur nos cartes, j’ai perdu des PV tandis que lui en gagnait (le plus faible en perd, le plus fort en gagne). Bien sûr, ces décomptes croissent avec les tours de jeu et je vais devoir faire attention vers la fin…
Yannick, impassible, tandis que Leila 6 ans et Justine 5 ans courent dans la salle Valenciennes... Un samedi bruyant disons... ;-)
Yannick, impassible, tandis que Leila 6 ans et Justine 5 ans courent dans la salle Valenciennes… Un samedi bruyant disons… 😉
Dernière série d'enchères, avec une carte que je ne paierai, en haut, qu'un sou pour 4 PV !!! De même, en bas, je ne comprends pas trop pourquoi on me laisse pour 1 sou la carte qui fait gagner des PV avec son argent restant...
Dernière série d’enchères, avec une carte que je ne paierai, en haut, qu’un sou pour 4 PV !!! De même, en bas, je ne comprends pas trop pourquoi on me laisse pour 1 sou la carte qui fait gagner des PV avec son argent restant…
Dernier décompte de folie, avec Yannick qui double ses gains, donc avancée de 8 PV, et moi qui paie 2 sous pour ne pas reculer de 4 PV.
Dernier décompte de folie, avec Yannick qui double ses gains, donc avancée de 8 PV, et moi qui paie 2 sous pour ne pas reculer de 4 PV.
Les éléments de Valérie une fois la partie achevée...
Les éléments de Valérie une fois la partie achevée…
Ceux de Yannick...
Ceux de Yannick…
Et les miens...
Et les miens…

Durée de la partie : 1 heure 30 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Piste Artisans Autres Total
Valérie (jaune) 10 27 7 44
Yannick (rouge) 26 12 13 51
Ludo le gars (vert) 6 21 28 55

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La très grande élégance du système d’enchère, lequel est presque paradoxal et provoque des choix contradictoires si on veut s’assurer quelque chose,
– Les deux types d’enchères, assez proches, finalement indispensables l’un et l’autre,
– Les stratégies complètement différentes et qui peuvent fonctionner autant les unes que les autres,
– La qualité de cette réédition, offrant un jeu bien plus agréable et intéressant que le premier opus.

On a moins aimé
– La durée de la partie, surtout qu’on ne peut pas dire que le jeu n’est pas répétitif…
– Les couleurs un peu ternes du plateau et de la boîte,
– Les profits indirects pour un joueur quand d’autres laissent passer de trop belles cartes (une sorte de chaos lié à l’interaction permanente)…

————————————————————————————————————

THE COLONISTS

Et bien, nous y revoilà, dans The Colonists...
Et bien, nous y revoilà, dans The Colonists…
Comme nous utilisons la règle standard, nous créons de toute pièce le plateau de départ, en commençant par un marché puis par la pose, chacun son tour, d'une tuile, jusqu'à ce que le premier joueur ajoute le second marché. A noter que l'une des tuiles est retirée du jeu et qu'elle est remplacée par la celle du Diplomate (oui, forcément, pour construire des ambassades). Dommage que Tristan l'ait mise aussi loin des marchés...
Comme nous utilisons la règle standard, nous créons de toute pièce le plateau de départ, en commençant par un marché puis par la pose, chacun son tour, d’une tuile, jusqu’à ce que le premier joueur ajoute le second marché. A noter que l’une des tuiles est retirée du jeu et qu’elle est remplacée par la celle du Diplomate (oui, forcément, pour construire des ambassades). Dommage que Tristan l’ait mise aussi loin des marchés…
Voici donc les 4 colonies piochées au hasard parmi les 9 contenues dans la boîte : celle du haut, Scholar, permet de jouer le rôle de la Library (en tout cas pour l'ère 1), celle du dessous, la Laborer, permet de placer un Citizen même sur des emplacements requérant un Farmer (pas très utile car il faut le nourrir, mais bon, à voir), ensuite on a la Alchemist qui permet de prendre du bois ou de l'argile au choix du joueur quand il doit prendre l'un ou l'autre, et, enfin, on a l'Envoy, qui permettra d'ajouter un second Steward sur le plateau général (de loin la plus excitante des 4). Imaginez le renouvellement des parties avec ce tirage aléatoire des colonies disponibles...
Voici donc les 4 colonies piochées au hasard parmi les 9 contenues dans la boîte : celle du haut, Scholar, permet de jouer le rôle de la Library (en tout cas pour l’ère 1), celle du dessous, la Laborer, permet de placer un Citizen même sur des emplacements requérant un Farmer (pas très utile car il faut le nourrir, mais bon, à voir), ensuite on a la Alchemist qui permet de prendre du bois ou de l’argile au choix du joueur quand il doit prendre l’un ou l’autre, et, enfin, on a l’Envoy, qui permettra d’ajouter un second Steward sur le plateau général (de loin la plus excitante des 4). Imaginez le renouvellement des parties avec ce tirage aléatoire des colonies disponibles…
La première année va débuter...
La première année va débuter…
Nous jouons à trois, Angélique avec le steward bleu, Tristan le noir et moi le blanc...
Nous jouons à trois, Angélique avec le steward bleu, Tristan le noir et moi le blanc…
Fin de la première année, après l'ajout des 3 tuiles prévues...
Fin de la première année, après l’ajout des 3 tuiles prévues…
Et sur mon plateau, ça donne ça. Oui, je sais, je suis le roi de la ferme !
Et sur mon plateau, ça donne ça. Oui, je sais, je suis le roi de la ferme !
Les éléments spécifiques de la deuxième année. Tiens, on va pouvoir faire des pubs sans trop tarder... De mon côté, j'ambitionne surtout de construire rapidement une ambassade, mais, pour ce faire, il va me falloir le paiement requis pour le 1er niveau, à savoir 1 outil + 3 bois + 2 argile. Le problème étant, cependant, que si on met les ressources là-dedans, on ne les met pas ailleurs, et, de plus, Tristan a placé le diplomate dans une zone quasiment inatteignable sans dépenser d'autres ressources avant...
Les éléments spécifiques de la deuxième année. Tiens, on va pouvoir faire des pubs sans trop tarder… De mon côté, j’ambitionne surtout de construire rapidement une ambassade, mais, pour ce faire, il va me falloir le paiement requis pour le 1er niveau, à savoir 1 outil + 3 bois + 2 argile. Le problème étant, cependant, que si on met les ressources là-dedans, on ne les met pas ailleurs, et, de plus, Tristan a placé le diplomate dans une zone quasiment inatteignable sans dépenser d’autres ressources avant…
Angélique découvre le jeu et reconnaît, je crois, qu'il est tout sauf compliqué. Au pire, dirait-elle peut-être qu'on est un peu perdue parmi les possibilités.
Angélique découvre le jeu et reconnaît, je crois, qu’il est tout sauf compliqué. Au pire, dirait-elle peut-être qu’on est un peu perdue parmi les possibilités.
Fin de la deuxième année.
Fin de la deuxième année.
Mon plateau individuel témoigne de mon incapacité à avoir construit une ambassade lors de cette deuxième année. Par contre, je suis blindé au niveau des lieux de stockage et ça va probablement m'aider pour la suite...
Mon plateau individuel témoigne de mon incapacité à avoir construit une ambassade lors de cette deuxième année. Par contre, je suis blindé au niveau des lieux de stockage et ça va probablement m’aider pour la suite…
Et c'est reparti pour la troisième année...
Et c’est reparti pour la troisième année…
Oui, vous avez bien vu, sur cette photo de la fin de troisième année, Tristan a réussi à rallier la tuile du diplomate et, donc, il construit sa première ambassade ! Bravo à lui...
Oui, vous avez bien vu, sur cette photo de la fin de troisième année, Tristan a réussi à rallier la tuile du diplomate et, donc, il construit sa première ambassade ! Bravo à lui…
Sur mon plateau, j'ai ajouté un Hunting lodge (pour faire de la bouffe) et un bûcheron, mais il va falloir que je passe aux choses sérieuses d'une manière ou d'une autre : ambassade ? pub ? citizen ? factory ? A noter, quand même, que je me dirige aussi vers une stratégie du "gagne-petit" avec l'acquisition de pognon via la carte du marché (je possède 5 § à ce moment du jeu)...
Sur mon plateau, j’ai ajouté un Hunting lodge (pour faire de la bouffe) et un bûcheron, mais il va falloir que je passe aux choses sérieuses d’une manière ou d’une autre : ambassade ? pub ? citizen ? factory ? A noter, quand même, que je me dirige aussi vers une stratégie du « gagne-petit » avec l’acquisition de pognon via la carte du marché (je possède 5 § à ce moment du jeu)…
Pour la quatrième année qui va débuter, Ce sera le moment de vendre de la planche et de la brique au marché. Sinon, la tuile Factory, si utile pour embaucher les citizen (à moins de construire l'ambassade qui va bien) apparaît enfin...
Pour la quatrième année qui va débuter, Ce sera le moment de vendre de la planche et de la brique au marché. Sinon, la tuile Factory, si utile pour embaucher les citizen (à moins de construire l’ambassade qui va bien) apparaît enfin…
Tristan a bel et bien construit la première ambassade du jeu, celle de la colonie Envoy, laquelle lui permet d'ajouter un deuxième Steward sur le plateau commun. Ça sent la taxe...
Tristan a bel et bien construit la première ambassade du jeu, celle de la colonie Envoy, laquelle lui permet d’ajouter un deuxième Steward sur le plateau commun. Ça sent la taxe…
De mon côté, je combote comme un malade pour faire pas moins de 4 planches contre 8 bois dans le même passage à la scierie. Du coup, évidemment, ça sent les 8 $ quand je passerai au marché...
De mon côté, je combote comme un malade pour faire pas moins de 4 planches contre 8 bois dans le même passage à la scierie. Du coup, évidemment, ça sent les 8 $ quand je passerai au marché…
Fin de la quatrième année, avec un Tristan au top qui vient de retourner sur la tuile diplomate ! Et une deuxième ambassade pour lui, une !
Fin de la quatrième année, avec un Tristan au top qui vient de retourner sur la tuile diplomate ! Et une deuxième ambassade pour lui, une !
Sur mon plateau, à défaut de faire des ambassades ou des flats (citizen inside), je fais du dollar et puis c'est tout ! :-)
Sur mon plateau, à défaut de faire des ambassades ou des flats (citizen inside), je fais du dollar et puis c’est tout ! 🙂
On va pouvoir attaquer la cinquième et dernière année, avec une carte de marché incitant à vendre de la bouffe dirait-on...
On va pouvoir attaquer la cinquième et dernière année, avec une carte de marché incitant à vendre de la bouffe dirait-on…
Fin de la dernière année de la partie, avec deux ultimes fermes pour moi, juste histoire de récupérer 2 fois 1 PV et la mise au travail des deux fermiers arrivant dessus pour un gain de 2 fois 2 PV. Correct ratio...
Fin de la dernière année de la partie, avec deux ultimes fermes pour moi, juste histoire de récupérer 2 fois 1 PV et la mise au travail des deux fermiers arrivant dessus pour un gain de 2 fois 2 PV. Correct ratio…
Le plateau de la Grande, enfin Angélique je veux dire... ;-) Avec pratiquement toutes les cases occupées dans la zone des bâtiments, elle est plutôt pas mal parti... Dommage qu'elle n'est pas réussi à faire de citizen...
Le plateau de la Grande, enfin Angélique je veux dire… 😉 Avec pratiquement toutes les cases occupées dans la zone des bâtiments, elle est plutôt pas mal parti… Dommage qu’elle n’est pas réussi à faire de citizen…
Tristan n'a pas tout rempli, lui, mais il a construit le plateau que j'aurais aimé faire : avec deux ambassades, il a réussi à bien découvrir cet aspect du jeu. Bravo !
Tristan n’a pas tout rempli, lui, mais il a construit le plateau que j’aurais aimé faire : avec deux ambassades, il a réussi à bien découvrir cet aspect du jeu. Bravo !
Mon plateau, à présent, quasiment tout rempli, sans ambassade ni flat ni factory, certes, mais avec une bonne quantité de dollars, ce qui semble être une stratégie assez correcte quand on ne joue qu'une seule ère...
Mon plateau, à présent, quasiment tout rempli, sans ambassade ni flat ni factory, certes, mais avec une bonne quantité de dollars, ce qui semble être une stratégie assez correcte quand on ne joue qu’une seule ère…

Durée de la partie : 1 heure 30 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Bâtiments Ambassades Améliorations Dollars Fermiers
(verts)
Citadins
(jaunes)
Bilan
Angélique (bleu) 23 0 2 8 10 0 43
Tristan (noir) 19 4 0 3 6 6 38
Ludo le gars (blanc) 22 0 0 15 14 0 51

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La durée pile poil dans le 30 minutes / joueur / ère de cette partie, en plus la première avec le jeu complet !
– La variété des situations : plateau installé conjointement + colonies piochées au hasard,
– La non-complexité d’ajouter les colonies par rapport au jeu d’initiation,
– La simplicité de la règle, logique et fluide, ce qui garantit un jeu agréable où on ne retourne pas dans la règle à tout moment…

On a moins aimé
– L’impression, peut-être fausse, que la stratégie la plus simple, celle d’amasser les dollars, est clairement meilleure que les plus complexes à mettre en oeuvre (citizen + factory, ambassades), dans le cas de parties à une seule ère. Qu’en pensez-vous ?

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[09/09/2017] Jorvik, The Colonists”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


5 − un =