[09/11/2013] Bruxelles 1893

Pour notre soirée ludophile de ce soir, j’avais emporté quelques nouveautés d’Essen qu’il me faisait envie de rejouer. François étant de passage, avec son frère Pierre, on opte pour Bruxelles 1893 auquel ils avaient fortement envie de jouer, surtout François, qui avait joué sur le proto il y a quelque temps. Alors, ni une ni deux, on part réinventer l’histoire architecturale de la Belgique au tout début du XXe siècle…

BRUXELLES 1893

La splendide boîte de Bruxelles 1893 est donc de sortie par chez nous ce soir, avec la venue de Pierre et François, accompagnant les régionaux de l'étape que constituent Fabrice, Françoise et moi-même...
La splendide boîte de Bruxelles 1893 est donc de sortie par chez nous ce soir, avec la venue de Pierre et François, accompagnant les régionaux de l’étape que constituent Fabrice, Françoise et moi-même…
Après un premier tour de pose d'ouvriers, voici le choix de chacun : Fabrice en jaune, François en orange, Françoise en bleu, Pierre en rouge et moi-même en vert... Avec mon action notable, j'opte pour celui qui permet de monter d'un cran dans l'échelle rapportant des PV sur les majorités au coeur des actions art nouveau...
Après un premier tour de pose d’ouvriers, voici le choix de chacun : Fabrice en jaune, François en orange, Françoise en bleu, Pierre en rouge et moi-même en vert… Avec mon action notable, j’opte pour celui qui permet de monter d’un cran dans l’échelle rapportant des PV sur les majorités au cœur des actions art nouveau…
Et voilà ce que ça donne au score une fois tous ces calculs effectués...
Et voilà ce que ça donne au score une fois tous ces calculs effectués…
Fin de deuxième manche, avant les calculs finaux, et on peut voir que je ne joue à nouveau que très peu sur les actions douteuses du plateau Bruxelles. En fait, je compte bien, également, ne pas avoir besoin de m'occuper de récupérer de la main d'oeuvre. C'est un choix stratégique qu'on jugera également une fois la partie terminée...
Fin de deuxième manche, avant les calculs finaux, et on peut voir que je ne joue à nouveau que très peu sur les actions douteuses du plateau Bruxelles. En fait, je compte bien, également, ne pas avoir besoin de m’occuper de récupérer de la main d’œuvre. C’est un choix stratégique qu’on jugera également une fois la partie terminée…
La partie est vraiment très plaisante et le jeu séduite grandement les joueurs attablés. Encore des convertis !
La partie est vraiment très plaisante et le jeu séduit grandement les joueurs attablés. Encore des convertis !
Vue des scores une fois les calculs effectués et, là, ça s'étire considérablement : j'ai pris 5 points d'avance sur le deuxième (Pierre), alors que Fabrice se retrouve à plus de 30 points !
Vue des scores une fois les calculs effectués et, là, ça s’étire considérablement : j’ai pris 5 points d’avance sur le deuxième (Pierre), alors que Fabrice se retrouve à plus de 30 points !
Fin de la quatrième manche. L'ordre sur la piste de score n'a pas changé mais les écarts se sont encore creusés (et on n'a pas fait les décomptes). Sinon, sur le plateau art nouveau, on peut compter les bâtiments construits : 4 pour Fabrice, 3 pour François, 5 pour Françoise, 3 pour Pierre et 3 pour moi...
Fin de la quatrième manche. L’ordre sur la piste de score n’a pas changé mais les écarts se sont encore creusés (et on n’a pas fait les décomptes). Sinon, sur le plateau art nouveau, on peut compter les bâtiments construits : 4 pour Fabrice, 3 pour François, 5 pour Françoise, 3 pour Pierre et 3 pour moi…
La cinquième manche est à présent entamée et celle-ci sera un modèle de tension, notamment sur les matériaux à utiliser pour construire nos derniers bâtiments et, pire que ça, sur le nombre d'emplacements restants disponibles sur le plateau art nouveau : 3 !!!
La cinquième manche est à présent entamée et celle-ci sera un modèle de tension, notamment sur les matériaux à utiliser pour construire nos derniers bâtiments et, pire que ça, sur le nombre d’emplacements restant disponibles sur le plateau art nouveau : 3 !!!
Ca y est, la cinquième manche s'achève après qu'un joueur (pas moi) a passé. On notera que les enchères sont montées plutôt haut... Il reste à procéder aux ultimes calculs de fin de manche avant de passer au décompte final...
Ça y est, la cinquième manche s’achève après qu’un joueur (pas moi) a passé. On notera que les enchères sont montées plutôt haut… Il reste à procéder aux ultimes calculs de fin de manche avant de passer au décompte final…
Ultime vue du plateau Bruxelles avant le décompte final et le paiement de nos notables encore en main...
Ultime vue du plateau Bruxelles avant le décompte final et le paiement de nos notables encore en main…
Les éléments de François, lequel aura subi de plein fouet de ne pas avoir assez de place sur le plateau art nouveau pour placer son dernier bâtiment...
Les éléments de François, lequel aura subi de plein fouet de ne pas avoir assez de place sur le plateau art nouveau pour placer son dernier bâtiment…
Les éléments de Pierre...
Les éléments de Pierre…
Nous jouons donc à 5 joueurs, comme lors de notre partie essenienne. Aura-t-on des scores similaires (de 100 à 167) ? En tout cas, une fois la règle expliquée (merci Sanjuro, ça m'a reposé que tu t'en charges...), on attaque assez rapidement et la partie semble tourner toute seule...
Nous jouons donc à 5 joueurs, comme lors de notre partie essenienne. Aura-t-on des scores similaires (de 100 à 167) ? En tout cas, une fois la règle expliquée (merci Sanjuro, ça m’a reposé que tu t’en charges…), on attaque assez rapidement et la partie semble tourner toute seule…
La première manche s'achève sur cette situation, avant qu'on n'attribue les cartes enchéries, qu'on accorde les PV liés aux majorités sur le plateau art nouveau et qu'un personnage orange et bleu n'aille en prison...
La première manche s’achève sur cette situation, avant qu’on attribue les cartes enchéries, qu’on accorde les PV liés aux majorités sur le plateau art nouveau et qu’un personnage orange et bleu aille en prison…
La deuxième manche est en cours et François repositionne une carte de notable oubliée. En ce qui me concerne, je décide de miser sur la stratégie suivante : monter au plus haut sur la piste liée aux majorités du plateau art nouveau + acquérir un maximum d'oeuvres d'arts pour maximiser les PV liés à celles-ci en fin de partie tout en empochant plus d'argent en fin de chaque manche et en en revendant de temps en temps au maximum de profit (6PV et 6FB). Bien sûr, je ne compte pas négliger non plus la pose de bâtiments à ma couleur sur le plateau art nouveau (surtout pour en retirer des bénéfices en lien avec ma stratégie exposée)...
La deuxième manche est en cours et François repositionne une carte de notable oubliée. En ce qui me concerne, je décide de miser sur la stratégie suivante : monter au plus haut sur la piste liée aux majorités du plateau art nouveau + acquérir un maximum d’œuvres d’arts pour maximiser les PV liés à celles-ci en fin de partie tout en empochant plus d’argent en fin de chaque manche et en en revendant de temps en temps pour un maximum de profit (6PV et 6FB). Bien sûr, je ne compte pas négliger non plus la pose de bâtiments à ma couleur sur le plateau art nouveau (surtout pour en retirer des bénéfices en lien avec la stratégie que je viens d’exposer)…
Au niveau des scores, on reste encore assez groupés, même si Fabrice semble légèrement décroché...
Au niveau des scores, on reste encore assez groupés, même si Fabrice semble avoir légèrement décroché…
Fin de la troisième manche, avant les décomptes de majorités et des enchères pour les cartes. Sur cette zone très réduite de jeu sur le plateau art nouveau (seules 12 cases disponibles), la bagarre a fait rage...
Fin de la troisième manche, avant les décomptes de majorités et des enchères pour les cartes. Sur cette zone très réduite de jeu sur le plateau art nouveau (seules 12 cases disponibles), la bagarre a fait rage…
La quatrième et avant-dernière manche est en cours et la tension est vraiment palpable... Entre un François qui se la joue arnaqueur permanent sur le plateau Bruxelles et un Fabrice roi du plastique (cubes blancs), on a nos faussaires. Entre une Françoise sérieuse et efficace et un Pierre robuste et qui me talonne au score, on a nos vrais architectes. Quant à moi, il semble que mes nombreuses oeuvres d'art me permettent de faire bien ce que je veux (revente au max, argent de fin de manches, ...) et m'aident, donc, à accroître mon avance...
La quatrième et avant-dernière manche est en cours et la tension est vraiment palpable… Entre un François qui se la joue arnaqueur permanent sur le plateau Bruxelles et un Fabrice roi du plastique (cubes blancs), on a nos faussaires. Entre une Françoise sérieuse et efficace et un Pierre robuste et qui me talonne au score, on a nos vrais architectes. Quant à moi, il semble que mes nombreuses œuvres d’art me permettent de faire bien ce que je veux (revente au max, argent de fin de manches, …) et m’aident, donc, à accroître mon avance…
Sur le plateau Bruxelles, on voit que mon avance est à présent de 26 points sur le... deuxième ! Pas mécontent de mes orientations stratégiques tiens, même si le décompte final, après la cinquième manche, pourrait rapporter beaucoup à d'autres sur le plan de la valeur des bâtiments...
Sur le plateau Bruxelles, on voit que mon avance est à présent de 26 points sur le… deuxième ! Pas mécontent de mes orientations stratégiques, tiens, même si le décompte final, après la cinquième manche, pourrait rapporter beaucoup à d’autres sur le plan de la valeur des bâtiments…
Très étonnante cette envolée de personnages placés sur l'action douteuse qui permet de faire celle de son choix ! Et je n'en ai mis aucun...
Très étonnante cette envolée de personnages placés sur l’action douteuse qui permet de faire celle de son choix ! Et je n’en ai mis aucun…
Le délire : avec les deux cartes ci-dessus que j'empoche (j'avais misé pour m'octroyer leurs bonus) je m'adjuge le précieux Manneken Pis, lequel me rajoutera encore 5PV...
Le délire : avec les deux cartes ci-dessus que j’empoche (j’avais misé pour m’octroyer leurs bonus) je m’adjuge le précieux Manneken-Pis, lequel me rajoutera encore 5PV…
Le matériel de Fabrice une fois la partie achevée, avec ses 6 bâtiments construits ! Bravo...
Le matériel de Fabrice une fois la partie achevée, avec ses 6 bâtiments construits ! Bravo…
Le matériel de Françoise, avec là aussi un épuisement de ses bâtiments. Bravo !
Le matériel de Françoise, avec là aussi un épuisement de ses bâtiments. Bravo !
Et enfin mon matériel, avec un certain déficit sur les bâtiments, mais on ne peut pas jouer sur tout à fond. Au niveau des oeuvres d'art, il m'en reste 4, mais j'ai été pénalisé deux fois de ne pas pouvoir prendre d'oeuvre d'art noire puisqu'il n'y en avait plus. Ca, c'était frustrant et on n'était pas sûr qu'il faille considérer ce stock comme limité...
Et enfin mon matériel, avec un certain déficit sur les bâtiments, mais on ne peut pas jouer sur tout à fond. Au niveau des œuvres d’art, il m’en reste 4, mais j’ai été pénalisé deux fois de ne pas pouvoir prendre d’œuvre d’art noire puisqu’il n’y en avait plus. Ça, c’était frustrant et on n’était pas sûr qu’il fallût considérer ce stock comme limité…

Durée de la partie : 2 heures 45 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores :

Piste Maisons Bonus Matériaux Manneken-Pis Total
Fabrice (jaune) 34 24 1+3+3+1 1 0 67
François (orange) 49 30 2+0+9+8 3 0 101
Françoise (bleu) 72 36 2+1+3+6 1 0 121
Pierre (rouge) 49 32 6+4+2+2 1 0 96
Ludo le gars (vert) 96 15 1+16+2+2 3 5 140

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’imbrication savante et parfaitement huilée des mécanismes,
– L’ambiance feldienne qui règne lors des parties…
– Les diverses stratégies qui semblent fonctionner : j’ai joué vraiment différemment de la fois précédente et ça a bien marché aussi,
– Le look des composants à tous points de vue !

On a moins aimé
– Un léger côté win to win, si j’en crois les difficultés délirantes de Fabrice pour revenir dans la partie…  Ou lose to lose peut-être 😉 mais moi, personnellement, ça ne m’a pas gêné et j’aime les jeux où on arrive à savoir qui est en passe de l’emporter sans de grands retournements de situations finaux…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 × huit =