[09/12/2004] Billabong

Participants
– Fred, coach de l’équipe de kangourous rouges,
– Sylviane, coach de l’équipe de kangourous bleus,
– Ludo le gars, coach de l’équipe de kangourous verts, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Alors que nous hésitons sur le jeu à sortir pour poursuivre notre soirée ludophile, je propose de nous lancer dans une course de kangourous et l’idée séduit. Alors, hop hop hop, on enfile baskets et shorts, et en avant pour un tour de Billabong !


Le placement initial est très curieux sur ce jeu, puisque nous
plaçons tour à tour nos kangourous où bon nous semble,
en sachant que nous devrons passer deux fois au dessus de la rivière
verticale pour que le tour soit valide. On remarque la présence
dans le Billabong du kangourou noir, l’arbitre…


Les kangourous ont déjà bien progressé et Sylviane
fait rebondir l’un des siens avec grand talent…


On s’est bien marré sur cette partie et ce n’est pas le visage
rigolard de Fred qui dira le contraire…


Les arrivées se succècent et bien qu’il en ait sortis
moins que nous, je pense que Fred est à ce moment-là le
mieux placé pour l’emporter…


Alors que Fred semblait gagner assez facilement, il s’est fait rejoindre
par Sylviane puis par moi, nous avons atteint l’avant dernière
ligne sans pouvoir aller plus loin (sinon on fait gagner un autre) puis
nous reculerons !!! Incroyable et assez savoureux…


A la queue-leu-leu les kangourous dans leur ordre d’arrivée…


Fred calcule son coup, tout en plaçant l’arbitre sur la case
où se trouve le kangourou qu’il va déplacer. Ainsi, s’il
s’égare, il pourra retrouver facilement sa position de départ
et, en outre, il peut se servir du kangourou noir pour sauter encore plus
loin (il compte comme n’importe quel kangourou)…


Une vue de dessus qui permet de bien repérer les positions des
kangourous de chacun, alors que tous ont franchi la rivière et
sont dans la course proprement dite. Il est amusant de savoir que ce n’est
pas parce que des kangourous sont à la traîne (un de chaque
couleur d’ailleurs) que ceux-ci arriveront en dernier, car ils ont de
meilleures perspectives de rebonds ultérieurs avec tous ceux placés
devant…


Il est possible, parfois, de réaliser de fantastiques bonds,
comme en témoigne l’arrivée juste avant la ligne du kangourou
rouge de Fred, parti initialement de la position de l’arbitre (carrément
en arrière en dernière position)…


Plus que 4 kangourous en piste et nous entrons dans une phase de jeu
que nous n’avions pas soupçonnée : une sorte de jeu de blocage
où on essaie de se placer idéalement sans que cela puisse
bénéficier à un autre…


Je n’en crois pas mes yeux : alors que j’étais le moins bien
placé, je parviens à franchir la ligne en premier, sans
que personne n’ait commis d’erreur de placement. J’en baise le sol, tiens…

Décompte final
Durée de la partie : 1 heure – Mise en place du jeu
: 5 minutes – Explication des règles : 5 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec l’arrivée de ses 5 kangourous,
devant Sylviane et Fred avec 4 chacun.

Débriefing
Je ne sais pas si cela est entièrement dû à la qualité
intrinsèque du jeu, mais nous nous sommes bien fendus la poire sur ce
jeu de course hors norme. Nous avons passé un très bon moment,
sans réfléchir comme des bêtes, en bref bien comme il fallait.
Pour la petite histoire, le final que nous avons vécu était un
moment d’anthologie avec une bonne vingtaine de minutes passées avec
4 pions en tout, puis 3 (1 chacun) où chaque joueur devait s’assurer
que la progression de son kangourou ne favorisait personne. Lorsque nous avons
même été contraints de reculer alors que l’on était
quasiment au but, le fou-rire a alors été général.
Très bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept + 6 =