[09/12/2016] 90 Grad, Noxford

Deux petite parties ce soir, avec la découverte de 90 Grad pour démarrer, pendant que Maitena relit la règle du deuxième jeu auquel on jouera : Noxford

90 GRAD

Cette nouveauté Gerhards est fondamentalement originale, comme vous allez le découvrir...
Cette nouveauté Gerhards est fondamentalement originale, comme vous allez le découvrir…
Ce jeu à deux, avec un placement initial en angle de ses billes (les blanches pour Tristan, les noires pour moi), présente une originalité de déplacement sympathique : à son tour, on déplace une de ses billes d'un nombre de cases égal au nombre total de billes qu'il y avait perpendiculairement à elle avant de la jouer ! On peut donc pousser d'éventuelles billes dans la rainure autour du plateau (à la Abalone). Le but du jeu est de faire sortir la bille brillante de son adversaire.
Ce jeu à deux, avec un placement initial en angle de ses billes (les blanches pour Tristan, les noires pour moi), présente une originalité de déplacement sympathique : à son tour, on déplace une de ses billes d’un nombre de cases égal au nombre total de billes qu’il y avait perpendiculairement à elle avant de la jouer ! On peut donc pousser d’éventuelles billes dans la rainure autour du plateau (à la Abalone). Le but du jeu est de faire sortir la bille brillante de son adversaire ou d’amener la sienne au centre du plateau.
Voici la situation après un tour de jeu. C'est clairement déroutant ce système de déplacement et on a du mal à lire le jeu et ses possibilités !
Voici la situation après un tour de jeu. C’est clairement déroutant ce système de déplacement et on a du mal à lire le jeu et ses possibilités !
On passe un bon moment, c'est clair, d'autant plus qu'on se rend bien compte qu'on doit jouer hyper mal !!! ;-)
On passe un bon moment, c’est clair, d’autant plus qu’on se rend bien compte qu’on doit jouer hyper mal !!! 😉
Observez bien ma bille noire en haut : elle a une capacité de déplacement de deux (car deux billes en tout dans la colonne) cases sur la ligne...
Observez bien ma bille noire en haut : elle a une capacité de déplacement de deux (car deux billes en tout dans la colonne) cases sur la ligne…
Ping, je sors la bille blanche brillante de Tristan ! Partie gagnée. Il faudra y revenir...
Ping, je sors la bille blanche brillante de Tristan ! Partie gagnée. Il faudra y revenir…

Durée de la partie : 5 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Bilan
Tristan (blanc) défaite
Ludo le gars (noir) victoire

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le système de déplacement : déroutant et, donc, jouissif !
– L’envie d’y revenir, car là, ce fut vraiment trop bref..
.

On a moins aimé
– Le look des billes mates : pas très agréables à manipuler et à regarder.

————————————————————————————————————
NOXFORD

Très jolie petite boîte de chez Capsicum Games : avec son look à la Jules Verne, le jeu donne envie de construire une cité sans âge...
Très jolie petite boîte de chez Capsicum Games : avec son look à la Jules Verne, le jeu donne envie de construire une cité sans âge…
Chaque joueur reçoit un deck identique de 10 cartes : 1 Maître, 2 Lieutenants, 3 Gros Bras et 4 Sbires. Ci-dessus, ma carte Maître est visible et j'ai déjà pioché ma main initiale de 3 cartes. La partie peut débuter.
Chaque joueur reçoit un deck identique de 10 cartes : 1 Maître, 2 Lieutenants, 3 Gros Bras et 4 Sbires. Ci-dessus, ma carte Maître est visible et j’ai déjà pioché ma main initiale de 3 cartes. La partie peut débuter.
A son tour, on doit jouer soit une carte de sa main (colorée donc à sa couleur), soit une carte de quartier (communes à tous). Ci-dessus, après un tour de jeu, seuls Maitena (bleu) et moi (vert) avons placé une carte de notre main, les deux autres joueurs, Joris (rose) et Tristan (orange) ayant opté pour la pose d'une carte de quartier chacun. Le but du jeu est de prendre des majorités autour des quartiers, particulièrement ceux où l'un des symboles correspond à celui qu'on tente de privilégier (indiqué sur sa carte de maître)...
A son tour, on doit jouer soit une carte de sa main (colorée donc à sa couleur), soit une carte de quartier (communes à tous). Ci-dessus, après un tour de jeu, seuls Maitena (bleu) et moi (vert) avons placé une carte de notre main, les deux autres joueurs, Joris (rose) et Tristan (orange) ayant opté pour la pose d’une carte de quartier chacun. Le but du jeu est de prendre des majorités autour des quartiers, particulièrement ceux où l’un des symboles correspond à celui qu’on tente de privilégier (indiqué sur sa carte de maître)…
Le jeu vire vite au grand chaos, ou au grand n'importe quoi, c'est comme vous préférez ! En effet, si la carte que l'on joue comporte des engrenages, on en déplace une déjà posée (à condition qu'elle ne soit pas complètement entourée sur ses 4 côtés). Du coup, on peut modifier en profondeur la situation et, clairement, on ne peut pas prévoir grand chose...
Le jeu vire vite au grand chaos, ou au grand n’importe quoi, c’est comme vous préférez ! En effet, si la carte que l’on joue comporte des engrenages, on en déplace une déjà posée (à condition qu’elle ne soit pas complètement entourée sur ses 4 côtés). Du coup, on peut modifier en profondeur la situation et, clairement, on ne peut pas prévoir grand chose…
Plus la partie avance, plus le jeu devient difficile à lire : les symboles sont minuscules, il y a plein de dessins inutiles qui agressent l’œil sur les cartes, ... Non, franchement, ce n'est pas un réel plaisir que de découvrir ce jeu... Dommage :-(
Plus la partie avance, plus le jeu devient difficile à lire : les symboles sont minuscules, il y a plein de dessins inutiles qui agressent l’œil sur les cartes, … Non, franchement, ce n’est pas un réel plaisir que de découvrir ce jeu… Dommage 🙁
Petit exemple de chaos majeur : Joris place son Maître sur une de mes cartes Lieutenant (oui, étant de niveau 4, il peut recouvrir le mien, de niveau 3). Pfff...
Petit exemple de chaos majeur : Joris place son Maître sur une de mes cartes Lieutenant (oui, étant de niveau 4, il peut recouvrir le mien, de niveau 3). Pfff…
Si Tristan semble s'amuser, en réalité, il est plutôt dépité par la tournure que prend le jeu : on nage en pleins renversements de situation permanents, et, paradoxalement, plus on approche de la fin, moins on peut faire de coup utile ! Je déprime et j'ai mal à la tête, un peu comme les trois autres joueurs en somme...
Si Tristan semble s’amuser, en réalité, il est plutôt dépité par la tournure que prend le jeu : on nage en pleins renversements de situation permanents, et, paradoxalement, plus on approche de la fin, moins on peut faire de coup utile ! Je déprime et j’ai mal à la tête, un peu comme les trois autres joueurs en somme…
On arrive à la fin...
On arrive à la fin…
Ca y est, c'est terminé, il nous reste à retourner face cachée toutes les cartes connectées à des policiers (elles sont détruites).
Ca y est, c’est terminé, il nous reste à retourner face cachée toutes les cartes connectées à des policiers (elles sont détruites).
Voilà ce que ça donne, une fois retournées les dites cartes. A présent, chaque quartier va être attribué en fonction des cartes colorées jouées autour.
Voilà ce que ça donne, une fois retournées les dites cartes. A présent, chaque quartier va être attribué en fonction des cartes colorées jouées autour.
Bien, on ne pas tarder à ranger ce jeu... Que je suis déçu !
Bien, on ne pas tarder à ranger ce jeu… Que je suis déçu !

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 🙁

Scores de la partie :

Total
Joris (rose) 7
Maitena (bleu) 0
Tristan (orange) 13
Ludo le gars (vert) 0

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le look de la boîte de jeu,
– Son thème, à priori,
– Le côté pose de cartes sans délimitations, sans trop de contraintes..
.

On a moins aimé
– Le chaos qu’on a eu l’impression de vivre tout au long de la partie,
– L’impression que l’on ne peut rien faire d’intéressant plus on se rapproche de la fin,
– Les cartes difficilement lisibles : taille des symboles, surcharge graphique, …
– La durée de la partie : longue et poussive,
– Un aspect global très fastidieux et qui ne donne pas du tout envie d’y rejouer.

————————————————————————————————————

Une réponse à “[09/12/2016] 90 Grad, Noxford”

  1. Rétroliens : [09/12/2016] 90 Grad, Noxford - eJouer.info eJouer.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ huit = 17