[10/04/2021] Expédition à Newdale – Chapitre 8, Draftosaurus X 3, JamSumo

Cette fois, ça va y être, nous aurons terminé notre campagne puisque nous allons nous lancer, à trois joueurs, dans Expédition à Newdale – Chapitre 8 ! Journée donc pas neutre car ces moments sont rares et très très plaisants…

Ensuite, nous découvrons deux extensions pour Draftosaurus, après avoir joué une partie sur le jeu de base, à savoir Aerial show puis Marina.

Enfin, histoire de relâcher complètement, on se termine sur JamSumo, un jeu que Leila adore et qu’elle voulait à tout prix qu’on fasse découvrir à Fabrice !
De la -très- bonne journée…

EXPÉDITION A NEWDALE – CHAPITRE 8

La finale ! La finale ! La finale !
Le chapitre 8 constitue donc notre dernière mission dans Expédition à Newdale. En voici les contours…
Beaucoup de changements dans cet opus, avec notre plateau individuel qui est retourné, laissant apparaître un deuxième emplacement de départ : celui du Capitaine, permettant de faire avancer notre bateau sur le plateau…
Le plateau principal est également nouveau, avec des îles autour desquelles nous allons sillonner avec notre bateau, dans l’idée de rallier les terres glacées du nord avant la fin de la partie et, si possible, de s’installer à… Newdale !
Chacun programme son premier tour… Enfin, deux ont fini de le faire, le troisième étant encore en phase de réflexion « Oui, oui » 😉
En ce qui me concerne, je mise sur la mine de charbon, pour empocher quelques marchandises, et sur le capitaine, histoire de m’orienter clairement sur la stratégie progression rapide de mon bateau…
Fin de premier tour…
J’ai construit, à moindre coût, un champ de maïs, ce qui me garantit un gain de 2 sous par tour sans y placer d’ouvrier. Toujours utile et, en plus, cela m’a permis de positionner un comptoir sur une ville où se trouvait une action supplémentaire en lien avec les bateaux…
Leila essaie de me suivre sur cet axe de progression des bateaux mais va même trop vite : elle en oublie de faire des haltes pour placer quelques comptoirs sur les îles rencontrées, pourtant gages de PV puisque s’y trouvent les monolithes de 2 PV (à noter qu’on n’a plus d’objectif secret dans ce chapitre)…
Vue générale après trois tours de jeu…
Leila fait sa sieste pendant que Fabrizio choisit ses actions… Euh, pardon, je veux parler de Monsieur Lenteur évidemment !!! 😉
Leila réalise un joli coup en faisant fumer du poisson !
Je suis complètement à la rue, dépassé par le rythme de production, de construction de bâtiments, de cartes en main et de PV sur la piste ! C’est délirant…
Bon, je maintiens encore mon cap, contre vents et marées, en appliquant la tuile ci-dessus pour récupérer, enfin, quelques cartes. Vous avez noté que je suis à présent à une étape de Sunny Beach, mon but à 8 PV sur la zone des terres glacées…
Vue générale… Jetez un œil à gauche, à la piste des PV, vous verrez que je suis complètement à la rue : 6 PV, contre 14 PV pour Leila et 19 PV pour Fabrice ! Je pars de loin, de très loin même, de trop loin ?
En tout cas, je suis le premier à m’installer sur les terres du nord ! Et je vais même planter des vignes à flan de coteaux, face à la mer, dans la bonne ville de Newdale…
A droite, ma fameuse vigne, à gauche ma carte de Lieutenant construite beaucoup plus tôt, me plaçant en première position sur le militaire avec une valeur de 1 ! Il faut dire qu’on manque cruellement de cartes militaires dans ce chapitre, puisqu’on a dû en défausser un bon paquet lors de la mise en place…
Le vent tourne… En effet, j’ai à présent accumulé un sacré paquet de cartes et je peux me projeter sur mon dernier tour avec calme et efficacité : je vais produire du poisson dans deux zones de pêche, afin d’avoir un capital suffisant pour pouvoir construire avec mon marqueur n°3 puis en phase 5 du tour. Les deux cartes à construire sont placées verticalement sur mes deux piles de cartes horizontales. A quoi serviront-elles, d’ailleurs, ces cartes ? A faire deux séries de chaînage finales absolument délirantes (bois et céréales) !!!
La partie s’achève sur cette configuration de plateau… On remarquera que Fabrice a été un peu présomptueux, pensant rallier les terres glacées du nord en démarrant très tard (trop !) avec son bateau… Résultat : il va perdre 5 PV pour non atteinte de cet objectif et n’empochera pas, non plus, le bonus de 3 PV qui était encore disponible. Ça risque de faire beaucoup malgré son avance aux scores…
Voici la piste de scores avant le décompte final…
La zone de jeu de Fabrice, une fois la partie terminée, avant les dernières conversions de ressources en PV au taux habituel de 5 pour 1…
La zone de Leila…
Et la mienne, avec, comme vous l’aurez remarqué, des cubes à profusion sur mon moulin et ma scierie ! Je vous en avais parlé tantôt… 😉
Alors là, ça c’est fort ! En effet, je suis récompensé de la coupe de Newdale, contre toute attente il y a deux tours et demi ! En même temps, cela veut dire que ma stratégie a fonctionné, même si je n’en menais pas large alors… Fabrice me remet officiellement la dernière coup de la campagne : je pourrai la garder éternellement… 😉
Allez, la coupe, on rentre à la maison… bien au chaud dans mon sac de pions…

Durée de cette partie : 2 heures 45 minutes – Note de cette partie : 19 / 20

Scores de cette partie :

Piste Militaire Scénario Résidu Objectifs Bâtiments Total
Fabrice (blanc) 21 0 – 5 2 4 8 30
Leila (orange) 19 0 0 4 6 9 38
Ludo le gars (marron) 16 4 0 6 6 9 41

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La sécurisation de la coupe dans mon sac de pions ! 😉
– Les nouveautés de ce dernier chapitre, clairement le plus abouti et le plus varié de la série…

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————
DRAFTOSAURUS X 3

Poursuivons par Draftosaurus, que nous jouerons pas moins de trois fois : une première partie en mode normal, une suivante avec l’extension aérienne et une dernière avec l’extension marina. On va se régaler (m’enfin, les jeunes, vous n’allez pas manger la boîte quand même…) !
Partie normale, mise en place normale, avec un parc par joueur et une main de 6 dinos chacun… Au premier tour, Fabrice et moi avons placé un T-Rex dans l’enclos où peuvent être positionnés 3 dinos sans distinction, tandis que Leila a mis un diplodocus rose dans le même enclos…
Fin de la première manche sur les deux que compte une partie…
Rigolo ça : ma main de dinos en début de deuxième manche comporte les 6 espèces possibles !
Et fin de partie, avec un décompte au couteau entre chacun de nous…
On y retourne avec l’extension Aerial show, laquelle va nous permettre de jouer avec une nouvelle espèce : les ptérodactyles…
On sent que l’ambiance est montée d’un cran, non ?
Chacun de nous dispose d’un mini-plateau placé au-dessus de son parc, avec deux dinos piochés au hasard et posés dans les deux nids (ce sont deux T-Rex pour moi). L’idée de l’extension est de pouvoir réaliser de nouvelles actions si on utilise un ptérodactyle lors de son choix pendant son tour (il y en a 6 dans le sac, donc rien ne change au niveau de la répartition) : gagner des PV, bonifier une espèce, récupérer un dino d’un nid et le mettre dans son parc, …
Toujours ce dé pour déterminer où placer son dino choisi, sauf pour le lanceur du dé…
Fin de la première manche. Pour le moment, Fabrice a utilisé un ptérodactyle pour placer un dino d’un de ses deux nids dans son parc et Leila, elle, en a fait exactement de même ! Rien pour moi sur ce plan-là, n’ayant pas besoin de mes deux T-Rex puisque j’en ai déjà 3 autres dans mon parc et que je suis assuré d’être celui qui en aura le plus en fin de partie…
Oh que c’est réussi ce coup-là mademoiselle !!! 24 PV quand même…
On pourrait presque croire qu’il faut réfléchir à fond, non ?
Et fin de cette deuxième partie, avec un score d’égalité entre Fabrice et moi, le départage lui étant favorable…
Après Aerial Show, nous allons découvrir l’extension Marina. Pareil, on ne jouera qu’avec celle-ci, pas question aujourd’hui de jouer avec les deux en même temps…
Dans cette extension, on va ajouter un mini-plateau en-dessous de son parc, avec des plésiosaures qui vont sillonner le bas de la rivière, à condition d’avoir placé un dino de l’espèce requise dans son parc. Très bien vu et très titillant ce système…
Voici donc mon premier plésiosaure, tout comme Fabrice et Leila qui ont fait le même choix au premier tour… A noter qu’on est confronté à un sérieux souci de règle : avec 6 plésiosaures ajoutés dans le sac, sans qu’on nous indique de mettre moins de dinos des autres espèces, on va se retrouver avec :
– Soit 6 dinos qui resteront dans le sac à la fin de la partie,
– Soit on opte pour 7 tours par manche, donc avec une main initiale de 7 dinos, afin de vider le sac.
On retient la deuxième solution, pour coller à la logique du jeu, à savoir que la quantité de chaque espèce est connue et sera piochée obligatoirement…
Comme j’ai placé un T-Rex, j’ai pu faire avancer mon plésiosaure…
Fin de la première manche de 7 tours…
Et fin de la deuxième avec décompte à venir…

Durée de ces parties : 20 minutes + 20 minutes + 30 minutes – Note de ces parties : 15 / 20 (avec une préférence pour Marina)

Scores de ces parties :

Partie 1 (base) Partie 2 (Aerial show) Partie 3 (Marina)
Fabrice 31 39 42
Leila 33 34 47
Ludo le gars 38 39 40

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Les petits ajouts des extensions, surtout celle de Marina avec la piste pour les plésiosaures,
– La qualité du matériel, toujours aussi sympa,
– Le fait qu’on ait gagné une partie chacun.

On a moins aimé
– La règle très imprécise sur l’extension Marina, comme exposé dans le compte-rendu ci-dessus…
– Un côté un poil alambiqué de la règle d’Aerial show, les ptérodactyles ne semblant pas forcément super intéressants…

————————————————————————————————————
JAMSUMO

Encore un ! Se finir sur JamSumo, avec Fabrice et Leila, ça devrait donner…
C’est l’heure des cahuettes et des chips ! Attention à ne pas manger de dés par inadvertance…
Fabrice ayant réussi à éliminer tous ses dés jaunes, il remporte brillamment la première manche de Jam (on en jouera 3 puisque nous sommes trois)…
La deuxième manche est à nouveau à son avantage ! Mais que m’arrive-t-il ? Je subis la pression, verbale, c’est clair…
En cours de troisième manche…
Ah, quand même, cette fois c’est moi qui ai éliminé tous mes dés. Mais Fabrice ne prend qu’un micro malus de – 1 PV…
On y va maintenant sur trois manches de Sumo, la version du jeu où il faut, au contraire de la précédente, rester sur le plateau et heurter les dés adverses pour, si possible, les faire sortir…
C’est quand même un super jeu limite stupide non ?
Bah ? Ils sont où tes dés Fabrice ? 😉
La deuxième manche débute et Leila réussit à envoyer un premier dé rouge dehors (regardez à droite son dé en train de sortir du plateau)…
Au final, c’est Leila qui a perdu tous ses dés sur cette manche…
La dernière manche peut débuter sur les vivas et les bravos, il n’y a qu’à voir la vidéo ci-dessous pour vous convaincre de l’ambiance survoltée de nos samedis ludiques…
Et fin de partie alors que mon dernier dé vient de gicler !

Durée de cette partie : 1 heure – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Jam 1 Jam 2 Jam 3 Sumo 1 Sumo 2 Sumo 3 Total
Fabrice 0 0 -1 0 12 2 13
Leila -8 -5 -8 10 0 6 -5
Ludo le gars -11 -12 0 14 10 0 1

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le plaisir immédiat et qui convient à tout le monde,
– Les deux règles différentes, suffisamment proches mais en même temps qui génèrent des sensations tellement différentes…

On a moins aimé
– La durée un peu excessive de la partie à 3 joueurs puisque cela fait 6 manches en tout…

————————————————————————————————————

4 commentaires à propos de “[10/04/2021] Expédition à Newdale – Chapitre 8, Draftosaurus X 3, JamSumo”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six − 1 =