[10/05/2023] Earth

Le choix du jour, en ce mercredi, c’est une partie d’un jeu qui monte de plus en plus dans nos cœurs et nos attirances ludiques, à savoir Earth de Maxime Tardif.
Certes, il comporte une part de hasard non négligeable, mais il renferme surtout une splendide combinaison d’axes de jeu que l’on peut découvrir, explorer, avec des orientations stratégiques spécifiques que l’on peut mettre en œuvre partie après partie… Il est super agréable et se renouvelle très bien. On n’a qu’une envie : y rejouer et l’approfondir pour en voir encore davantage !
Je vous laisse donc avec ce nouveau compte-rendu détaillé et vous rappelle que vous pouvez télécharger mes playmats en noir et blanc ci-après : ici !

EARTH

Retour à la Terre… Enfin, Earth je veux dire… 😉
Le plateau Faune renferme quatre animaux que nous possédons déjà en figurines Schleich :
– Le Gorille des montagnes nous incitera à jouer des cartes Flore que nous souhaiterons remplir (germes + troncs).
– Le Tigre de Sibérie, objectif facile, va nous obliger quasiment à avoir au moins 4 buissons sur son tableau.
– L’Élan occidental nous donne envie de jouer des cartes Flore avec un niveau de croissance maximal de 2.
– L’Effraie des clochers sera réussie si on a au moins 3 cartes de Flore avec des mots soulignés. Au petit bonheur la chance pour le coup…
Quant aux cartes d’Ecosystème, celle du haut rapportera 6 PV pour 6 cartes encore en main à la fin, celle du bas 2 PV par canopée jouée sur son tableau.
Leila opte pour ces 3 cartes d’Île, Climat et Ecosystème. Je note qu’il y a peu de PV sur les deux premières…
Mes 3 cartes, avec la première très riche en PV, mais j’avais carrément hésité avec son verso, complètement différente et beaucoup plus près de la carte Île de Leila. J’aime beaucoup celle d’Ecosystème, plutôt facile à faire je pense…
Ma main de 3 cartes, sans aucune défausse au compost. Ça démarre tendu niveau cartes…
Avez-vous remarqué que ma Patte-de-lièvre a un mot souligné ? c’est bon ça ! 😉
Leila ne pouvait pas ne pas sortir les figurines adaptées au plateau Faune ! Ci-dessus, notre gorille et l’un de nos tigres…
Quoi quoi quoi ??? Que se passe-t-il ?
Ah oui, tiens, il y a eu comme du remplacement de figurines ! Enfin, des ajouts plutôt… 😉
Allez, maintenant place à la partie…
Au premier tour, Leila choisit de planter, donc deux cartes, et je procède de même avec une seule carte évidemment…
On est bien là !
A mon tour, je décide qu’on plante à nouveau et voici la situation sur mon tableau, avec déjà moult troncs…
Leila a ajouté une carte, ce qui porte notre total respectif à trois cartes plantées.
Incroyable : je réalise le projet de l’Effraie des clochers en un temps record, bien servi par la chance d’avoir pioché rapidement plusieurs cartes avec un mot souligné (il n’y a que 14% des cartes qui en ont)…
Leila consulte sa main de cartes nouvellement piochées…
… et elle n’en revient pas ! Visiblement, elle a reçu une carte assez incroyable, mais laquelle ? Elle ne peut pas me la montrer évidemment, donc elle va la prendre en photo !
Et voilà le résultat ! Il faut savoir que, par chez nous, cet énorme champignon a toute une histoire que je ne raconterai pas ici… 😉
Leila valide l’objectif du Tigre de Sibérie…
Un peu après, alors que la partie est vraiment très agréable et va plutôt vite…
Leila valide l’objectif du Gorille des montagnes à mon nez et à ma barbe : je vais le faire juste après elle ! Elle a beaucoup comboté pour y parvenir, jouant deux cartes d’événement successivement, histoire de remplir correctement ses cartes en germes et troncs.
Voilà son tableau à ce moment-là…
Donc, ensuite, je fais de même…
Leila s’emballe sur les objectifs, validant les 4 en un temps record…
Je la suis sur le Tigre de Sibérie, mais en deuxième place donc…
Excitation, excitation… Jeu prenant, prenant…
Il ne reste plus très lourd en durée de partie, même si on a eu tendance à ralentir le rythme…
Leila est descendu goûter et j’en profite pour m’amuser un peu sur mon tableau de cartes, pensant avoir attribué précisément la position de mes 5 dernières cartes… Pour le moment, si vous regardez bien, elles sont face cachée, mais je vais les retourner…
Et ça donne ça !
En fait, en réalité, j’en modifierai une pour ne pas rater l’atteinte de l’objectif de l’Élan occidental (il m’aurait manqué une 7ème carte Flore sinon)…
Leila est remontée : j’ai donc enlevé mes cartes prévues !
Vous remarquerez que j’ai choisi l’action de planter donc j’en ai ajouté deux : la Prairie en haut plutôt à droite et le Cèpe en troisième ligne à gauche, la fameuse carte « modifiée »…
Au tour suivant, j’ai opté pour l’action rouge, histoire d’amasser suffisamment de jetons Sol pour pouvoir payer mes 3 dernières cartes… En fait, c’est juste assez incroyable, il me fallait 20 jetons Sol en tout et c’est tombé pile poil !
Voilà le travail après la plantation de la Forêt de Bambous, laquelle m’a rapporté 10 troncs ! Et, assortie d’une autre carte avec icône de soleil, j’en ai glané 4 de plus (c’est ma carte Île qui me donne cette capacité verte). Du coup, 14 troncs dans le même tour, le dernier en plus ! Tant et si bien que j’ai même un résidu de 4 troncs non plaçables…
Le plateau Faune en fin de partie…
Petite vue générale…
Le tableau final de Leila…
Et le mien !
Je sens un décompte avec record de PV moi…

Durée de cette partie : 2 heures – Note de cette partie : 19 / 20

Scores de cette partie :

Île + Climat + tableau Événements Compost + Germes Troncs + Canopées Bonus de terrain Écosystèmes Faune Total
Leila (bleu) 22 -5 22 + 30 20 11 + 9 21 + 18 + 16 56 220
Ludo le gars (vert) 37 -1 12 + 28 43 24 + 9 12 + 6 + 24 55 249

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La note qui monte d’un cran, les parties devenant de plus en plus intéressantes, avec pas toujours l’action Plantation aussi prisée que lors des premières parties,
– Les nouvelles combos découvertes à base, de germes et de troncs, de cartes d’événement et autres capacités colorées qui s’entremêlent bien,
– Les challenges que l’on se lance tout seul avec ses cartes et ses axes de jeu, c’est jouissif tout plein…
– Les cartes d’objectif du plateau Faune quand nous les réussissons toutes et que Leila termine avec plus de PV que moi sans avoir été celle qui a rempli son tableau !
– L’envie d’y revenir… vite !!! 🙂

On a moins aimé
– La durée que l’on a du mal à faire tomber sous les deux heures, alors qu’en début de partie çà paraissait facilement atteignable…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 × = quarante deux