[10/01/2010] Gipsy King

Tristan grandit, grand joueur en puissance, et, du coup, il découvre les jeux plus ultras de son père. Ce soir, c’est au tour de Gipsy King de venir faire un tour sur la table papa-fiston.
Un belle partie et de belles promesses pour l’avenir…

 

GIPSY KING :

 


Après un tour de jeu, initié par votre serviteur (donc Tristan commencera la seconde manche à mon grand dam : il n’y a qu’à voir l’excellente position entre les tuiles 11 et 12 !).
Je joue les caravanes marrons et Tristan les jaunes…

La tuile n°1 étant complètement entourée de caravanes, nous allons attaquer le placement de nos caravanes autour de la tuile n°2, placée juste à côté…

Tristan a très vite compris le jeu et il a presque tendance à trop vouloir passer son tour ! Un comble…

Argh… Tristan réussit même dans la première manche à s’ajuger la fameuse position entre les tuiles 11 et 12…

Fin de première manche…

Grâce à mon grand groupe de caravanes, je vire en tête avec 19 points d’avance…

La seconde manche a débuté et Tristan a, évidemment, occupé l’espace entre les tuiles 11 et 12, qui plus est avec sa première double pose de caravanes. De mon côté, je néglige du
coup les poissons et vais essayer de créer un super méga grand groupe de caravanes au centre…

Il ne reste plus que quelques coups et c’est là que j’ai bien raison de passer mon tour alors qu’on doit jouer autour de la tuile 4 en bas : je serai le premier à jouer contre l
tuile n°2 et, quel que soit alors le choix de Tristan, je pourrai relier mon grand groupe de droite soit à celui du haut soit à celui de gauche…

Fin de seconde manche lors de laquelle j’ai effectivement pu relier mon groupe de droite avec celui du haut. Bilan : 13 caravanes ensemble ! Comme le gain en points n’est pas
indiqué sur la règle mais qu’il est spécifié « ainsi de suite pour le calcul des points« , on part du principe que ce groupe me rapporte 55+11+12+13 = 91 points…

Les scores finaux, sur la piste, me sont favorables évidemment, en raison d’un immense groupe de caravanes comme expliqué précédemment. Les gains de poissons de Tristan ne peuvent
pas rivaliser avec ça et il le savait bien mais n’a pas réussi à me contrer…
Bilan synthétique :

On a aimé

– La simplicité magistrale du jeu alliée à une fluidité sans pareille,
– Les coups stratégiques à deux joueurs, que l’on ne retrouve pas à plus.

On a moins aimé
– L’intérêt non négligeable de commencer une manche dans certaines configurations de plateau, alors que cette position est aléatoire et qu’elle peut fortement avantager un
joueur.

Scores de la partie :

 

  Poissons phase 1 Groupes phase 1 Poissons phase 2 Groupes phase 2 Total
Tristan (jaune) 10 36 15 69 130
Ludo le gars (marron) 10 55 6 95 169

 

Note du jeu (sur cette partie) : 20 / 20


Durée de la partie : 20 minutes

———————————————————————————————————————————————–

2 commentaires à propos de “[10/01/2010] Gipsy King”

  1. J’aime beaucoup moi aussi ce jeu que j’ai découvert ici-même, en ces pages.
    Merci à toi, Ludo, pour tes avis éclairés.
    Pour le calcul du score, il n’est pas mauvais de connaître la formule (très utile aussi pour le Lièvre et la Tortue) : 1+2+3+…+n = n(n+1)/2
    Ça fait gagner un peu de temps.

  2. J’aime beaucoup moi aussi ce jeu que j’ai découvert ici-même, en ces pages.
    Merci à toi, Ludo, pour tes avis éclairés.
    Pour le calcul du score, il n’est pas mauvais de connaître la formule (très utile aussi pour le Lièvre et la Tortue) : 1+2+3+…+n = n(n+1)/2
    Ça fait gagner un peu de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf × = 81